Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Charts français > 2017 : quelles sont les déceptions musicales de l'année ? Les chiffres !
Charts français
samedi 23 décembre 2017 14:00

2017 : quelles sont les déceptions musicales de l'année ? Les chiffres !

Alors que 2017 vit ses derniers jours, Pure Charts dresse un premier bilan des déceptions et flops musicaux de l'année, avec chiffres de ventes à l'appui, en ne s'intéressant qu'aux albums d'artistes francophones.
Crédits photo : Montage Pure Charts
Si une dizaine d'artistes est parvenue à captiver les Français en 2017, de Soprano à Vianney en passant par Ed Sheeran et Rag'N'Bone Man, comme Pure Charts vous le révélera début 2018, certains ont aussi eu plus de mal à fédérer. Afin d'établir une vue d'ensemble du marché du disque et de la musique en France, Pure Charts vous propose de passer en revue les albums d'artistes francophones qui n'ont pas reçu l'accueil escompté, certains malgré une exposition médiatique importante, avec des chiffres de ventes pures (physique et digital, sans streaming), certifiés par le SNEP, du 1er janvier au 14 décembre 2017. Il n'est évidemment pas question d'avis personnel mais juste de dresser un bilan factuel, sachant que la roue peut évidemment s'inverser pour certains disques dont la promotion est toujours en cours.

L'exposition médiatique : la fausse amie


La variété française, malgré de beaux projets, a parfois eu du mal à convaincre en 2017, comme le prouve le petit score de "En vérité", le dernier album d'Isabelle Boulay qui n'a pas franchi le cap des 20.000 ventes pour le moment, tout comme Raphaël dont l'album "Anticyclone" a déçu dans les charts malgré des critiques élogieuses et méritées. Forte de l'accueil réservé à son premier album "Homeless", Marina Kaye n'est pour le moment parvenue à convaincre qu'un peu moins de 25.000 fans avec le brut "Explicit". Avec "Devant nous", Roch Voisine, lui, a pu compter sur moins de 20.000 fidèles. Mais l'artiste a été quasiment absent, tant sur les ondes que dans les médias. De son côté, Lorie, dont l'album "Les choses de la vie", ne compte que quatre semaines d'exploitation dans notre méthodologie, réalise un démarrage à 5.000 ventes.

Cependant, une grosse exposition ne signifie pas toujours un succès à la clé ! Lisandro Cuxi en sait quelque chose. Grand gagnant de "The Voice", le chanteur de 18 ans n'a pas confirmé son lien avec le public grâce à son premier album "Ma bonne étoile", qui compte à peine plus de 10.000 acheteurs depuis sa sortie. Alma, qui a représenté la France à l'Eurovision avec "Requiem", et une 12ème place au classement final, n'a pas su fédérer autour de "Ma peau aime", écoulé à 5.000 exemplaires seulement avec une exploitation au point mort après le concours. Gagnant de "Danse avec les stars" en 2015, Loïc Nottet a peut-être trop attendu pour sortir "Selfocracy", pourtant emmené par le tube "Million Eyes". Bilan : un peu plus de 25.000 ventes pures. Le verdict est presque le même pour le trio Arcadian, découvert dans "The Voice" en 2016. Le premier album du groupe pointe à un peu plus de 37.000 ventes. Des chiffres forcément en dessous des attentes.

La pop souffre


La pop globalement, qu'elle soit francophone ou internationale (Katy Perry, Shakira...), a elle aussi vraiment eu du mal à trouver sa place dans les étagères. Le retour de Shy'm avec "Héros" a séduit un peu plus de 16.000 fidèles. Son best-of avait franchi les 50.000 ventes et l'album "Solitaire" le cap des 100.000. C'est un tout petit peu plus pour Christophe Willem avec "Rio" et 20.000 ventes à l'heure actuelle. Sa présence dans le jury de "Destination Eurovision", son marathon promo en région et la sortie de nouveaux extraits comme "Madame" inverseront-ils la tendance ? Alors que Zaho peine à atteindre les 10.000 ventes avec l'album "Le monde à l'envers", Vitaa, de son côté, a fédéré moins de 20.000 fidèles (sans streaming) avec "J4M", malgré le single accrocheur "Peine & Pitié" avec Stromae. A noter que le retour des BB Brunes n'a pas non plus soulevé les foules avec moins de 7.000 ventes pour "Puzzle".

Les prises de risques n'ont pas toujours payé ! Avec son album de reprises en anglais, "French Touch", Carla Bruni n'a, pour le moment, séduit que 34.000 mélomanes. Mais ce projet risque de s'installer sur la durée... Ce sera sans doute plus difficile pour Lara Fabian qui n'a pu compter que sur 8.000 acheteurs pour son album en anglais "Camouflage". D'ailleurs, les pointures de la chanson française ont souvent eu plus de mal à emporter le public. C'est le cas de Laurent Voulzy puisque son album "Belem", en hommage au Brésil, franchit difficilement le cap des 35.000 ventes (alors que Juliette Armanet cumule 32.000 ventes pour "Petite amie" et que la jeune Lou compte 34.000 exemplaires vendus pour son premier album "Lou", bien aidée par TF1), ou de Benjamin Biolay avec 37.000 ventes pour "Volver". "Promesse" de Patrick Fiori a séduit moins de 45.000 fidèles en près de trois mois tandis que "Gemme" de Nolwenn Leroy affiche plus de 57.000 ventes à la mi-décembre. Ce ne sont évidemment pas des échecs, mais on pouvait s'attendre à mieux vu leur place dans le coeur des Français et de leur belle présence médiatique ces dernières semaines. L'année 2018 leur ouvre désormais les bras !

Réutilisation des infos interdite sans citer clairement Pure Charts.fr.
Chiffres (physique + digital) GFK/SNEP, récoltés par Pure Charts entre le 1er janvier et le 14 décembre 2017.
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP