Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Quels sont les flops musicaux de 2016 ? Tous les chiffres !
Dossier spécial
mardi 20 décembre 2016 15:30

Quels sont les flops musicaux de 2016 ? Tous les chiffres !

2016 touche à sa fin alors Pure Charts établit déjà un premier bilan du paysage musical français. Retour en chiffres sur les échecs musicaux de l'année !
Crédits photo : Montage Pure Charts
2016 n'a pas été tendre avec tout le monde dans les charts. D'ailleurs, plus les années passent, plus le terme d'échec commercial est à nuancer dans cette industrie musicale en déclin, qui ne profite réellement à grande échelle qu'à une poignée d'artistes. Nous le détaillerons demain dans un papier qui se focalisera sur les succès. Le terme de succès d'ailleurs est lui aussi à relativiser. En fonction de l'exposition médiatique, de la carrière, du contexte... Aujourd'hui, Pure Charts vous propose donc de passer en revue les albums qui n'ont pas reçu l'accueil escompté, avec des chiffres certifiés par le SNEP, du 1er janvier au 30 novembre 2016. Ce récapitulatif ne proposera d'ailleurs que les ventes physiques, et n'intégrera pas le streaming qui parfois pour certains artistes - rap notamment - peut véritablement bousculer les classements. Pourquoi ? Pour avoir un réel regard sur l'état du marché du disque en France.

Les popstars à la peine


Force est une nouvelle fois de constater que les popstars ont encore eu du mal à convaincre en 2016. Aucune artiste pop de renommée internationale n'est parvenue à tirer son épingle du lot et à captiver les Français. Britney Spears par exemple n'affiche qu'un peu plus de 10.000 ventes avec son album "Glory", sorti au mois d'août, faisant encore moins bien que "Britney Jean", qui avait déjà signé à l'époque le pire score de sa carrière. Avec son virage musical country, Lady Gaga aussi a dérouté ses fans français qui n'ont été que 12.000 à répondre présent pour "Joanne". Même Ariana Grande fait mieux que ces deux stars planétaires avec 15.000 achats comptabilisés pour "Dangerous Woman". Le même (petit) chiffre que Zayn avec "Mind of Mine". De son côté, Beyoncé fait le double avec "Lemonade" (plus de 30.000 ventes), elle qui a été soutenue par les radios urbaines et donné un concert événement au Stade de France. Sorti par surprise en décembre 2013, "BEYONCE" a terminé sa course à 100.000 ventes ! Le retour de Gwen Stefani s'est lui aussi soldé par un échec cuisant : moins de 5.000 ventes pour "This Is What the Truth Feels Like" en France.

Etre une star internationale installée n'est donc pas synonyme de succès... Et Robbie Williams comme Sting en ont fait les frais. Le premier, qui a pourtant joué le jeu de la promotion, notamment lors d'un live remarqué aux NRJ Music Awards, doit se rendre à l'évidence : son "Heavy Entertainment Show" ne convainc pas, pour le moment. A moins qu'un tube vienne inverser la tendance, son disque plafonne à 10.000 ventes. Pourtant boosté par des concerts au Bataclan et une belle couverture médiatique, "57th & 9th" n'a pas non plus emballé les foules. A ce jour, le nouvel album de Sting comptabilise un peu plus de 25.000 ventes en trois semaines.

Des démarrages très timides


Si le top 10 des meilleures ventes est uniquement occupé par des artistes francophones, d'autres sont victimes de l'effondrement de l'industrie, du faible soutien des radios et du manque d'émissions musicales. Pour preuve, Emji, gagnante de "Nouvelle Star", affiche moins de 10.000 fans de ses "Folies douces", là où Superbus n'a pas su fédérer avec ses chansons pop-rock sur "Sixtape" qui enregistre moins de 15.000 passages en caisse. Tout comme La Femme avec "Mystère", qui a pourtant bénéficié d'une large couverture médiatique à sa sortie. L'album de reprises "Amaretti" d'Hélène Segara affiche moins de 20.000 ventes en trois mois. De son côté, Joyce Jonathan a pu compter sur un peu plus de 20.000 âmes sensibles pour "Une place pour moi" alors qu'Anne Sila, finaliste de "The Voice" l'an dernier, n'a pas réussi à transformer l'essai avec son premier album "Amazing Problem", vendu à un peu plus de 25.000 exemplaires seulement. L'album de la comédie musicale "Les Trois Mousquetaires", qui rencontre son public au Palais des Sports, affiche moins de 30.000 acheteurs. Le même chiffre que "Les souliers rouges" de Marc Lavoine, Coeur de Pirate et Arthur H. Benjamin Biolay est sous la barre des 50.000 avec "Palermo Hollywood".

Plus récemment encore, les démarrages de certains albums d'artistes - pourtant très populaires - ont été timides dans les classements. A commencer par Lilian Renaud - qui n'a pu assurer de promotion pour des raisons de santé - avec légèrement plus de 10.000 exemplaires vendus pour "Le coeur qui cogne" en deux semaines, tandis que sur le même laps de temps Olivia Ruiz fait moins avec "A nos corps-aimants". Jenifer et son "Paradis secret" comptent un peu plus de 15.000 achats en un mois, là où "Patricia Kaas" de Patricia Kaas fait moins de 20.000 exemplaires en trois semaines. Lynda Lemay, elle, compte moins de 30.000 acheteurs pour "Décibels et silences", étonnamment peu soutenu par les médias. Mais l'exploitation de ces disques ne fait évidemment que commencer, même si ces premiers chiffres ne paraissent pas très encourageants.

Un tube ne garantit pas tout


Autre nuance : signer un tube ne se traduit pas forcément en ventes d'albums. La preuve avec Lukas Graham et Imany. Pourtant à la tête du joli succès "7 Years", le groupe danois n'affiche qu'un peu plus de 5.000 fans de son album - pourtant excellent et dans la veine du tube. De son côté, la chanteuse qui a pourtant cartonné avec le remix de "Don't Be So Shy" fédère moins de 35.000 adeptes de "The Wrong Kind of War". Dans une autre mesure, Drake et Rihanna affichent des scores corrects mais qui auraient pu être plus généreux compte tenu leur popularité. Le rappeur a cumulé les records en streaming dans le monde entier, partagé le hit "Work" avec sa camarade, tout en annonçant trois concerts à l'AccorHotels Arena de Paris après avoir fait danser la France avec le tube "One Dance", mais il n'a pas encore séduit 30.000 fidèles avec "Views". Egalement très plébiscitée sur YouTube et en streaming, Rihanna, elle, franchit tout juste le cap des 50.000 ventes avec le déroutant "Anti". On est loin des 300.000 exemplaires de son précédent disque "Unapologetic". La faute à leurs lancements en exclusivité sur Apple Music et TIDAL ?

Classements et chiffres recueillis par Charles Decant pour Pure Charts, comprenant les ventes physiques et digitales, arrêtées au 30 novembre inclus. Source : SNEP / GFK

Réutilisation des infos interdite sans citer clairement Pure Charts.fr (exemple : Source : PureCharts.fr).
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP