Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Lââm en interview
Interview
dimanche 01 février 2009 09:00
24

Lââm en interview

Lââm est de retour avec un Best Of CD+DVD "On a tous quelques chose de Lââm", célébrant ses dix ans de carrière. Avec un parcours riche et intense, l’artiste a connu les hauts et les bas de ce métier. Son talent et sa détermination lui ont permis de continuer son chemin. Cette pionnière de la pop urbaine en France dresse un bilan de cette décennie et nous confie ses projets. Interview.
Bonjour Lââm, comment as-tu eu l'idée de sortir ce Best Of "On a tous quelque chose de Lââm" (Nikolas Lenoir, journaliste) ?
Lââm : Je me suis dit qu’il fallait fêter cette décennie 1998-2008. Il devait sortir pour Noël mais mon équipe et moi avons pris notre temps pour faire quelque chose de bien. Mon premier single est sorti en 1998 mais le premier album est arrivé dans les bacs en 1999 donc voilà, ça fait dix ans. C'est une belle décennie pour moi. Ce disque me permet de faire le bilan. La plupart des artistes font un Best Of après dix ans et c'était important de marquer le coup, de préparer un bel objet aux gens qui m'aiment mais aussi à ceux qui ne me connaissent pas beaucoup. Ils peuvent ainsi mieux me découvrir avec ce Best Of car il y a une vingtaine de chansons, un DVD avec l'Olympia que j'ai fait en 2001, et tous mes clips. Il y a le CD et le DVD pour le prix d'un album donc c'est vraiment le moment de me découvrir ou redécouvrir.

Quelle est la chanson dont tu es la plus fière ?
"Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux". Je suis fière de ce qu'elle représente pour le public et pour moi.

On retrouve dans ce Best Of "Savoir qui je suis", la chanson originale française de "High School Musical 2" que tu as chantée l'an passé. Comment as-tu été contactée par les studios Disney ?
Ils avaient entendu "Petite sœur" et ils savent que je touche notamment un public jeune. Ils m'ont ainsi proposé de chanter pour "High School Musical". J'ai rapidement accepté car j'adore Disney et c'était un rêve de jeunesse de chanter pour eux. J'ai écouté la chanson puis l'adaptation française, je l'ai aimée et je l'ai enregistrée.

Le Best Of contient également le single "Ta voix (The Calling)" en duo avec Jennifer Paige. Comment s'est passée la rencontre ?
Jennifer Paige souhaitait collaborer avec une chanteuse française. Mes producteurs m'en ont informé et m'ont demandé si j'étais intéressée. J'ai tout de suite accepté car j'adore ce qu'elle fait. "Crush" a d'ailleurs été n°1 dans quarante pays ! Son nouvel album est également très bon. J'adore sa voix également. C'est une chanteuse de Nashville qui a su se construire une carrière internationale. Elle a écrit cette chanson "The Calling". Nos maisons de disques ont préparé la collaboration puis nous nous sommes rencontrées. Nous avons passé une journée ensemble, nous avons fait du shopping et je l'ai emmenée manger un couscous. J'ai mangé un couscous avec Jennifer Paige (rires) ! Par ailleurs, le nouveau single extrait du disque est "Ce qui nous manque de toi" avec les voix de Jean-Jacques Goldman, Michael Jones et Carole Fredericks.



À tes débuts, tu disais dans les médias que l'un de tes objectifs était de construire une carrière et tu parlais notamment d'une échéance à dix ans. Tu y es donc parvenue. Quel bilan tires-tu de ce parcours ?
Je suis contente, fière et heureuse. Le bilan est donc désormais de continuer et de faire encore dix ans. Je le dis souvent mais j'ai encore du mal à croire que j'ai quand même marqué dix ans.

Quel regard portes-tu sur des jeunes chanteuses telles que Larusso et Loïs Andréa qui sont apparues en même temps que toi et qui ont connu des parcours plus difficiles ?
Je me dis que j'ai de la chance déjà. En ce qui concerne Larusso, je pense qu'elle était trop jeune pour assumer tout ce qu'elle a vécu au départ et la grande page médiatique qui allait avec. Pour Loïs Andréa, je l'adore ainsi que sa voix, sa sensibilité. Elle a tout pour faire une grande carrière et elle n'a malheureusement pas eu de chance. J'ai vraiment un regret qu'elle n'ait pas continué. Je ne retrouve plus sur les plateaux de télé les gens avec qui je me retrouvais à l'époque. On peut dire que je suis une survivante.

Quel est ton meilleur souvenir ?
Il est difficile d'en retenir un car j'en ai beaucoup. Les rencontres avec Céline Dion, Jennifer Paige, Sinclair, Rod Temperton qui a écrit "Thriller" pour Michael Jackson et qui m'a fait un titre, la rencontre avec Lisa Stansfield… J'ai aussi de superbes souvenirs de mes deux concerts à l'Olympia (ndlr : l'intégrale du concert à l'Olympia est présent sur le DVD du Best Of). Ma première rencontre avec Véronique Sanson était aussi un grand moment. J'ai tellement de bons souvenirs. Me retrouver en studio avec Jean-Jacques Goldman était génial. Si je devais vraiment en choisir un, je dirais que mon très, très bon souvenir est d'avoir chanté "Mon vieux" avec Jean-Jacques Goldman aux Enfoirés.

Et as-tu un moment qui a été particulièrement difficile ?
Le pire moment dans mon métier est quand j'ai reçu une bouteille en verre cassée sur le visage alors que j'étais sur scène. J'ai vraiment failli être défigurée. Je n'aime pas dire ça mais nous avions organisé un concert gratuit pour les jeunes et cela s'est mal passé. C'était il y a quelques années et j'ai mis un certain temps avant de pouvoir remonter sur scène.

Avec un peu de recul, quel regard portes-tu sur l'hymne national qui a été sifflé au Stade de France ?
Je pense que si les jeunes ont sifflé, c'est qu'il y a sûrement des raisons derrière ce geste. Ce n'est pas facile d'avoir vingt ans aujourd'hui. C'est certainement encore plus le cas quand on est au chômage, que l'on est issu de certaines minorités, que l'on est en banlieue… C'est peut-être une souffrance derrière ces sifflets. Il y a aussi des gens qui ne réfléchissent pas et qui sifflent car celui qui est à côté siffle. Il y a également une haine que je ne comprends pas. J'étais triste sur le coup mais aujourd'hui, je me dis que c'était une belle expérience. Cela a fait beaucoup parler donc je pense que les réactions et les discussions ont été un bien.

Tu as participé au spectacle "Cindy". Serais-tu prête à refaire une comédie musicale ?
Franchement non. Si je dois refaire une comédie musicale, ce sera à Broadway.

Le succès relatif du disque et l’échec du spectacle te font-ils regretter cette expérience ?
Pas du tout. Cela reste une très belle expérience. C'est la première fois que je chantais tous les soirs. J'ai rencontré Luc Plamondon et j'ai participé à un grand travail de groupe. Il est vrai que le spectacle n'a pas marché, mais il y a certainement des raisons. Par contre, "Un monde à nous" figure dans le Best Of car cette chanson a été n°4 du Top Singles. Il y a environ 500 000 exemplaires qui ont été vendus donc ça reste un tube. Dans le livret, je remercie d'ailleurs l'équipe du spectacle.

En 2008, plusieurs médias t'ont cité au même titre que Tina Arena d'ailleurs, comme possible représentante de la France à l'Eurovision. C'est finalement Sébastien Tellier qui a été à Belgrade. Étais-tu réellement candidate ?
Il est vrai que l'on m'avait proposé d'y aller, mais j'avais dit non.

Pourquoi as-tu refusé cette proposition ?
Si un jour, je chante pour l'Eurovision, ce serait plus avec un groupe en fait. Comme ça, si j'échoue, je ne serais pas toute seule (rires) ! Cela pourrait être avec trois, quatre autres chanteuses ou avec un groupe comme Les Tambours du Bronx. Il faut y aller pour s'éclater. Si je vais là-bas, que j'arrive avant-dernière et qu'ensuite, les gens disent que Lââm s'est plantée à l'Eurovision, ce n'est vraiment pas quelque chose dont j'ai envie. Par contre, si on me propose une bonne chanson, que l'on y va en groupe ou avec un rappeur par exemple et que j'y participe en chantant le refrain, j'y réfléchirai.

As-tu le sentiment d'être un symbole, un exemple pour certaines personnes issues des minorités mais aussi pour certains enfants ?
Ce sont les gens qui me le disent mais si c'est moi qui tiens ce propos, c'est prétentieux. Les enfants de la SDASS me disent que je suis un exemple pour eux car beaucoup réussissent dans plein de choses, dans leur métier ensuite. Pour eux, je suis un peu la Zidane de la chanson (rires)...

Tu t'impliques dans plusieurs associations, tu es active auprès des Restos du Cœur. Est-ce un moyen de rendre un peu de ce que la vie t'a donné ?
Tout à fait. Je n'aime pas dire ce que je fais et je n'en parle pas si on ne me pose pas de questions sur ce sujet. Sans aucune prétention, je vais d'ailleurs manger la galette des Rois à l'hôpital Saint-Louis aujourd'hui et passer du temps avec les enfants. Avant même d'être chanteuse, j'ai toujours aimé les gens et le partage. Si je peux apporter quelque chose, donner de mon temps, je le fais. J'aimerais faire plus d'ailleurs mais je travaille beaucoup.

Ta musique est très variée et il est difficile de définir ton répertoire. Tu te considères plus comme une chanteuse à voix ou de pop urbaine par exemple ?
Avec ma maison de disques, on ne savait pas non plus comment définir ma musique. C'est de la variété, de la pop et on dit urbaine car il y a des côtés groove et hip-hop. Je pense être une chanteuse populaire qui fait de la variété groove et soul.

Penses-tu avoir ouvert la voie pour des chanteuses telles qu'Amel Bent et Sheryfa Luna notamment ?
Amel Bent me le dit et elle a un grand respect pour moi. Je suis désolée de le dire mais j'étais la première beurette au Top 50. Il ne faut pas oublier Amina, Khaled et Faudel par exemple mais ils sont plus dans un style oriental. Dans les filles issues de l'immigration, j'étais la première. Assia me l'a dit aussi. Chimène Badi me disait qu'elle chantait "Jamais loin de toi" dans sa chambre quand elle avait quinze ans. Amel Bent m'a dit qu'elle était contente de me voir à la télé car j'étais la seule qui les représentais. Je ne sais pas si Sheryfa Luna pense que j'ai ouvert une porte. Je ne le pense pas car elle est très jeune. Elle a certainement été plus influencée par Wallen par exemple. Sheryfa Luna est quand même un nom maghrébin et je ne sais pas s'il y a dix ans, si on aurait dit Sheryfa Luna va sortir un disque, elle aurait eu le même succès qu'aujourd'hui. Je ne suis passée ni par "Star Academy", ni par "Popstars", je suis arrivée là toute seule. Je pense donc avoir défoncé une petite porte.

Parallèlement à ce Best Of, ton actualité est également deux concerts "Au cœur des hommes" et "Le sang chaud Tour". Pourquoi deux concerts en parallèle ?
Je vais en effet repartir sur scène avec "Le sang chaud Tour" en guitare/voix et percussions. Je chante l'album "Le sang chaud" ainsi que des chansons de mon répertoire que le public connaît bien. Je pars aussi en tournée avec un spectacle qui s'appelle en effet "Au cœur des hommes" car je prépare un album de reprises autour de ce concept.

Quel est plus précisément ce concept ?
Je rends hommage aux hommes, aux auteurs/compositeurs masculins. J'ai choisi les hommes car on peut avoir une mauvaise image des hommes, ils ont fait beaucoup de mal sur Terre, la guerre, la violence. Je sais aussi qu'il y a des hommes très bien et j'ai voulu rendre hommage aux hommes tels que Gandhi, Martin Luther King, John Lennon, ceux qui ont défendu des causes justes… J'ai un mari extraordinaire et je le dis, tous les hommes ne sont pas méchants. En rendant hommage à des auteurs compositeurs masculins, je pense également à ceux dont je parlais précédemment. Je veux aussi montrer aux gens qui ont une mauvaise image de moi ou qui ne me connaissent pas, qu'ils peuvent me redécouvrir en tant qu'interprète à travers ces chansons que j'ai choisies et qui me tiennent à cœur.

Qu'envisages-tu pour la prochaine décennie de ta carrière ?
Devenir une comédienne reconnue en France. Je viens de tourner dans un court-métrage avec Marilou Berry et Samuel Benchétrit. J'y interprète la sœur d'un paraplégique. Je ne suis pas du tout habillée en Lââm, pas de chapeau, pas de maquillage… Je suis complètement différente dans ce court-métrage. J'ai aussi quelques projets tels qu'un rôle au théâtre et des participations dans un téléfilm et dans une série. J'aimerais dire à tous les réalisateurs, les producteurs qu'ils peuvent me faire confiance.

Quel message aimerais-tu transmettre aux internautes ?
J'aimerais qu'ils gardent la foi pendant cette crise économique. Il ne faut pas perdre espoir et tenir bon. J'espère vraiment que les choses vont s'arranger. Je suis consciente que tous les internautes n'apprécient pas forcément ma musique mais je pense qu'avec ce Best Of, ils pourront mieux me connaître et se faire leur propre avis. Pour ceux qui m'aiment, je les remercie d'acheter mes disques, de venir me voir en concert, de me soutenir depuis dix ans et de me faire confiance. J'espère qu'ils vont aimer mon évolution car je vais aussi évoluer musicalement. J'ai envie d'aller vers la soul. J'espère qu'ils vont aussi m'apprécier en tant que comédienne si j'y parviens un jour.

C'est tout le bonheur que je te souhaite. Merci Lââm pour cette sympathique interview.
Merci beaucoup.

Pour en savoir plus, visitez laam.net et son MySpace officiel.
Pour écouter et/ou télécharger le Best Of de Lââm, "On a tous quelque chose de Lââm", cliquez sur ce lien.
Redécouvrez le clip de Lââm et Jennifer Paige "Ta voix (The Calling)" :

Découvrez le spot TV du Best Of de Lââm :
la Redaction
Ajoutez un commentaire
Invité
le 03/02/2009, 12:50
Citer
Merci laam pour tes commentaire. Encore une fois tu nous montre que tu es une grand dame avec un grand coeur. Crois en toi car nous nous croyons en toi.

Je te suiverai dans toute ta carrière

tony49
Invité
le 03/02/2009, 18:42
Citer
Bravo pour tout ce qu'elle a fait et ce qu'elle fait. Des bonnes chansons. C'est une bonne idée de sortir un Best of avec des clips, un concert... Ca fait plaisir de savoir ce qu'elle pense.
Invité
le 03/02/2009, 19:45
Citer
Très belle interview, j'espère qu'elle va retrouver le succès qu'elle mérite !
Mais pas revenir avec un album de reprises, non pas tout de suite c'est pas le mieux !!
Bonne chance pour la suite Lââm!
Invité
le 03/02/2009, 19:56
Citer
belle artiste tout simplement !
Invité
le 03/02/2009, 20:32
Citer
y'a pas tout les clips lol
dommage que Rien Ne Dure et Releve Toi ne sont pas dans le best of car ils sont quand même sorti en single promo radio.
Invité
le 03/02/2009, 20:42
Citer
j adore laam pr sa voix sa musique sa sincerité son charisme ca c'est une vraie artiste et oui elle a marqué qui se souviendra de sheryfa luna ds dix ans?
Invité
le 03/02/2009, 21:09
Citer
J'éspére qu'elle retrouvera le succés d'il y quelques années , si elle est encore la c'est que le public l'aime beaucoup même si ces derniers temps , elle ne vend plus beaucoup .Faut qu'elle fasse un album Rnb modene qu'elle montre qui est la bosse en France mdr
Invité
le 04/02/2009, 00:04
Citer
19éme dans les charts est un bon début
Invité
le 04/02/2009, 07:58
Citer
Vive Laam !
am
le 04/02/2009, 10:52
Citer
La pub est vraiment bien !!!
Invité
le 04/02/2009, 12:23
Citer
a quand le nouveau clip avec goldman?
Invité
le 04/02/2009, 19:21
Citer
belle artiste vivement un concert a paris
Invité
le 04/02/2009, 20:27
Citer
laam est une nana géniale...j'adore...
Invité
le 05/02/2009, 12:39
Citer
Jolie interview ! merci
Invité
le 05/02/2009, 17:48
Citer
j'adore ce qu'elle fait, vivement un nouvel album

Ajoutez un commentaire

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP