Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Hommage > Actualité de Lââm > Lââm brisée par la mort de son mari : "Tout est allé si vite"
Hommage
jeudi 04 novembre 2021 10:46

Lââm brisée par la mort de son mari : "Tout est allé si vite"

Lââm vient de perdre son mari Robert Suber, mort d'un cancer du pancréas. Inconsolable, la chanteuse vient d'écrire un texte déchirant en hommage à l'homme de sa vie, révélant que la maladie l'a emporté en deux mois : "Il était tout pour moi. J'ai tout perdu".
Crédits photo : Capture Instagram
Lââm est inconsolable. Mardi soir, la chanteuse a tenu à annoncer une terrible nouvelle à ses abonnés sur les réseaux sociaux : son mari Robert Suber est mort. « MON MARI POUR TOUJOURS. RIP SUBER MY LOVE » a-t-elle d'abord écrit, le coeur brisé, avant de lui rendre hommage en publiant une photo d'eux deux : « Rip to my king, my beautiful husband. Mon mari jusqu'à ma mort ». Dans d'autres publications, l'artiste qui a récemment participé à la saison 11 de "Danse avec les stars" a révélé que son mari était atteint d'un cancer. « Dieu puisse me consoler ? Il n'a rien fait pour sauver mon pauvre mari. Où il a souffert le martyre d'un cancer du pancréas à vomir ses excréments pendant 26 jours dans de terribles souffrances horribles à attendre sa mort tout maigre. Où on voyait ses os. Et où je l'ai vu mourir devant moi impuissante » s'est-elle emportée sur son compte Instagram, en colère contre cette injustice qui lui a pris son « beautiful husband forever ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"On a rien compris, tout est allé si vite"


Recevant de nombreux messages de soutiens de la part de célébrités comme d'anonymes, Lââm, qui aurait dû fêter ses 25 ans de mariage avec Robert Suber, a souhaité lui rendre un nouvel hommage pour en dire plus sur celui qui partageait sa vie et était son manager. « KING SUBER SUBABAD n'était pas que "le mari de Laam". Il était bien plus que ça... Les vrais savent » écrit l'interprète de "Petite soeur" sur son compte Instagram, préférant mettre les projecteurs sur le talent monstre de l'homme de sa vie, méconnu en France : « Un super artiste underground de Paris à New York à Los Angeles. Des grandes années 80 et 90. C'est juste par hasard qu'il a posé sa voix sur ma reprise de "Chanter pour ceux". On était heureux qu'il accepte ». Après s'être souvenue de leurs débuts, Lââm a rappelé à quel point Robert Suber était important pour elle : « Et ensuite il s'est occupé de moi dans le bizness, il était tout pour moi. J'ai tout perdu ».



"J'attends là qu'il rentre à la maison"


Lââm révèle ensuite que son mari est « tombé malade le 20 août » avant de s'éteindre deux mois plus tard : « Il est décédé le 25 octobre d’un cancer du pancréas. Dans une souffrance horrible que je ne souhaite à personne. On a rien compris, tout est allé si vite ». D'autant que la chanteuse assure qu'il menait une « vie saine » de « sportif ». Dévastée, elle n'ose croire en la réalité de sa disparition : « J'attends là qu'il rentre à la maison. Mais je sais qu’il ne rentrera plus ». A la fin de ce message poignant, Lââm lui rend un dernier hommage : « REPOSE EN PAIX MON ROI. IL Y MA PLACE À CÔTÉ DE TOI À BIENTÔT. Il va terriblement me manquer ».
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez laam.net, ou sa page Facebook officielle.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Lââm :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés