Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Actualité de Star Academy > "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?
Dossier spécial
samedi 01 juin 2013 16:21

"Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Le 20 octobre 2001, un nouveau genre d'émission qui voit le jour, bousculant les codes de la télévision française. La "Star Academy" est lancée, hébergeant de jeunes talents dans un (désormais culte) château afin de les former au métier d'artiste. Douze ans plus tard, que sont devenus les candidats de la première édition ?
Crédits photo : ABACA
En douze ans et neuf saisons, la "Star Academy" a contribué au lancement de bon nombre de carrières musicales comme celles de Jenifer, Nolwenn Leroy, Olivia Ruiz ou Grégory Lemarchal. Cette année encore, pour son retour sur NRJ 12, le programme a permis de révéler Nancy Logan, Pauline Maserati, Sidoine ou Daniel Loeillot, ainsi que la grande gagnante Laurène. Cependant, rien n'est encore certain ou acquis quant à leur avenir musical.

Le coup de projecteur que peut offrir ce programme n'est pas toujours à la hauteur des espérances des candidats. Alors, quand on regarde en arrière, il est intéressant de voir ce que sont devenus les tout premiers élèves de la "Star Academy", ceux qui ont vécu la victoire de Jenifer en 2002. Si certains roulent leur bille depuis la sortie du château, d'autres utilisent certains remèdes à base d'"Anges de la télé-réalité" ou de programmes musicaux pour mieux revenir sur le devant de la scène. Des retours pas toujours gagnants...


Jenifer, la gagnante. En remportant cette première saison de la "Star Academy", la jeune femme est entrée dans la vie des Français. C'est un début de carrière fulgurant pour Jenifer, ses trois premiers albums sont des succès. Cependant, elle doit faire face à une forte baisse de ventes sur ses deux derniers disques. Aujourd'hui jurée de "The Voice", le nouveau télé-crochet à succès de TF1, la chanteuse renoue avec la popularité et s'est lancée dans un projet de reprises des tubes de France Gall. Elle fait partie des candidats ayant le plus vendu de disques.


Mario Barravecchia, finaliste. Et si Mario avait gagné la "Star Academy", serait-il lui aussi juré de "The Voice" ? Impossible de le savoir. Depuis douze ans, le finaliste ne parvient pas à s'imposer sur la scène musicale. Son deuxième album est passé inaperçu en 2010. Le chanteur ne donne pas de nouvelles mais serait à l'étude sur un nouveau projet. « Je vous assure, ce silence, cette période de réflexion et ce changement de route... sont importants pour moi. Je prépare un album, je prends le temps pour écrire, composer les chansons qui me ressemblent » dit-il sur son Facebook officiel.


Olivia Ruiz, demi-finaliste. Quand on connaît la carrière de la chanteuse aujourd'hui, on oublierait presque qu'elle a intégré les rangs de la "Star Academy". Il faut dire qu'Olivia Ruiz s'est faite discrète après sa participation au programme. Au final, c'est un retour en fanfare qu'elle déclenche en 2005, grâce à la scène et son deuxième album "La femme chocolat". Deux disques plus tard, la jeune femme est toujours active et foulera cette année les planches des plus grands festivals français aux côtés d'artistes confirmés comme Matthieu Chedid ou Benjamin Biolay.


Jean-Pascal Lacoste, demi-finaliste. Il n'était pas très bon chanteur mais apprécié du public. Il a même fait chavirer le coeur de Jenifer dans le château. Son premier album "Jean-Pascal, mais qui es-tu ?" paru en 2002 sera aussi le dernier. Cet "agitateur" qui a amusé les téléspectateurs a choisi de se lancer dans d'autres projets. Le public le retrouve ainsi comédien dans plusieurs séries pour TF1. Une reconversion réussie. Il a aussi joué le jeu du plongeon dans "Splash : le grand plongeon" cette année.


Jessica Marquez, demi-finaliste. La jeune femme a réussi à séduire le public avec sa reprise de "Maria Magdelena", énorme tube en 2003. Mais le succès est de courte durée et la chanteuse retombe peu à peu dans l'anonymat. Une nouvelle émission télé-réalité lui redonne de l'espoir début 2012. Avec "Encore une chance", elle se replonge dans la musique et dévoile un nouveau titre "Conne d'amour". Mais le public la boude. Le 29 mai 2013, elle annonce la fin de sa carrière suite à l'échec de ce dernier projet. « Il est grand temps pour moi de passer à autre chose » dit-elle sur Facebook.


Carine Haddadou, demi-finaliste. Elle était la voix rauque de cette saison. Pendant la "Star Academy", elle est même repérée par Luc Plamondon pour intégrer sa comédie musicale "Cindy", aux côtés de Lââm. En solo, la chanteuse propose seulement trois singles dont "Ce mec ne lâche pas l'affaire", extraits d'un album qui ne verra jamais le jour. Elle profite des "Anges de la télé-réalité" en 2011 pour enregistrer le titre "Show Some Love" qui ne fait pas d'écho en France. Elle serait en train de travailler sur un album à New York.


Patrice Maktav, demi-finaliste. Ancien compagnon d'Olivia Ruiz, le jeune artiste n'a pas continué sur le chemin de la musique dans un premier temps. Il a joué dans plusieurs films ainsi qu'au théâtre avant de publier son premier album "MAKTAV" en 2009. Le disque n'a pas brillé dans les charts français. Le chanteur a fait une apparition dans la comédie musicale "Mozart, l'opéra rock" pour jouer un second rôle. Depuis près d'un an, il a rejoint la bande du feuilleton "Plus belle la vie", se concentrant désormais sur sa carrière d'acteur.


François Roure. Depuis sa sortie du château, le chanteur a rejoint un collectif appelé Chorus Life, composé d'une petite vingtaine de chorales, soit plus de 500 choristes. En 2009, il souhaite revenir sur le devant de la scène en présentant une de ses troupes au casting de la première saison de "X Factor" en France. Un échec. Le chanteur s'emporte alors contre le jury et claque la porte des auditions. Il participe aussi à "Chante si tu peux !", diffusé sur Virgin 17. Des échecs qui ne l'empêchent cependant pas de se produire sur la scène de l'Olympia avec sa chorale en 2011.


Et les autres ?


Ils ont été éliminés dès les premières semaines de l'émissions. Certains candidats n'ont pas eu le temps de se faire une place dans l'esprit des téléspectateurs. Ils ont cependant tenté quelques aventures dans la musique, mais de façon très discrète, comme Amandine, qui s'est d'abord lancée sous le pseudonyme Larzen avant de finalement s’appeler Mam'zelle Mandarine, sans grand succès. Djalil Aymar a lui aussi tenté un retour en 2005 mais le public n'est pas au rendez-vous. Quand aux autres, ils sont retombés dans un anonymat profond. La plupart a d'ailleurs arrêté la musique, comme Sidonie qui est désormais une artiste spécialisée dans le collage. Grégory Gulli, le plus âgé de la promotion, aurait quant à lui ouvert une société de vente informatique à Calais.
Laurent SANDRES
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP