Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Paul McCartney > Paul McCartney évoque la fin des Beatles et son alcoolisme
C'est dit !
dimanche 09 août 2020 11:20

Paul McCartney évoque la fin des Beatles et son alcoolisme

Lors d'un entretien fleuve avec GQ, Paul McCartney revient sur la dissolution des Beatles, survenue il y a 50 ans. Le légendaire chanteur anglais dit s'être senti coupable de cette séparation et a noyé son chagrin de l'alcool. "C'était une période terrible" se souvient-il.
Crédits photo : Abaca
Paul McCartney se confie à coeur ouvert. Lors d'une interview fleuve accordée à GQ, le légendaire chanteur évoque tour à tour la célébrité, son confinement ainsi que l'impact de la crise actuelle sur l'industrie musicale, lui qui a dû annuler sa tournée française prévue cet été. L'occasion pour Paul McCartney de revenir sur une des histoires les plus mal comprises de sa carrière : la séparation des Beatles, survenue il y a tout juste 50 ans. « Il y a eu une sorte de mésentente sur l'idée qu'on se haïssait tous. Je me rends compte maintenant que c'était parce que nous étions une famille, un gang, et qu'une famille, ça se dispute. Certaines personnes veulent faire ci, d'autres veulent faire ça. La seule façon pour moi de sauver les Beatles et Apple (...) était de poursuivre en justice le groupe. Sinon, tout aurait appartenu à Allen Klein [l'ancien manager du groupe, ndlr] » explique aujourd'hui le chanteur de 78 ans.

"J'ai beaucoup trop bu et je prenais trop de tout"


Le 10 avril 1970, c'est un communiqué de presse qui a annoncé la nouvelle au monde entier, laissant des millions de fans inconsolables : Paul McCartney quittait les Beatles, signant ainsi la dissolution du groupe. Afin de mettre fin au nom Beatles et empêcher que les droits aillent à Allen Klein, le chanteur poursuit donc en justice ses trois compères. Une décision choc face à laquelle il s'est senti coupable pendant des années : « En faisant ça, je pensais être le gars qui a séparé les Beatles et le connard qui a poursuivi ses potes. Et croyez-moi, je l'ai cru aussi. C'est la chose la plus étrange. C'était tellement répandu pendant des années que j'ai commencé à me blâmer pour ça ». Paul McCartney s'est mis à boire énormément pour surmonter la douleur : « Comme vous pouvez l'imaginer, c'était un période terrible. J'ai beaucoup trop bu et je prenais trop de tout. C'était fou, mais je savais que c'était la seule chose à faire, parce qu'il n'y avait aucun autre moyen que je garde tout ça pour moi, il n'y avait aucun moyen que je travaille dur toute ma vie et que tout disparaisse dans un nuage de fumée (...) La vérité, c'est que je me suis mis à picoler. Je n'avais pas le temps d'avoir des problèmes mentaux, je me disais merde, je bois et je dors. Mais ça m'a affecté, ça a été une période très déprimante ».

Paul McCartney espère ainsi, tout comme Ringo Starr, que "Get Back", le documentaire de Peter Jackson reporté pour l'été prochain, pourra montrer une image plus positive des dernières heures des Beatles, là où le documentaire "Let It Be" montrait un groupe à bout et en constante tension. « Il y a des heures et des heures [d'images] de nous en train de rire et de jouer de la musique, pas comme dans la version [de Lindsay Hoog]. Il y avait beaucoup de joie à cette époque et je pense que Peter va montrer ça. Je pense que cette version sera plus "peace and love" comme nous l'étions vraiment » commente le batteur du Fab Four.
Théau BERTHELOT
Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site officiel et la page Facebook officielle.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Paul McCartney sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés