Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Julien Clerc > Julien Clerc est-il fou ? Peut-être !
Chronique d'album
mardi 08 novembre 2011 15:57

Julien Clerc est-il fou ? Peut-être !

Trois ans après son précédent opus, Julien Clerc revient avec un album de chansons taillées pour ses prochains concerts symphoniques programmés au mois de janvier 2012. "Fou, peut-être" est à déguster comme un grand cru : ce disque allie ce qui a fait la force de Julien Clerc au début de sa carrière à des textes signés par des artistes de la nouvelle scène française. Voilà donc une leçon en quinze temps de Julien Clerc.
Crédits photo : site internet officiel de Julien Clerc
Julien Clerc nous revient en cette fin d'année avec un nouvel album de chansons originales. "Fou, peut-être", un disque symphonique où la voix de l'artiste prendrait presque le pas sur le piano. Le chanteur a pu compter sur la complicité de nombreux artistes ayant déjà fait leurs preuves par le passé et également à un producteur connaissant très bien sa carrière : Philippe Uminski. « Je suis tombé sur quelqu'un qui connaissait mon travail lorsqu'il était adolescent, qu’éventuellement il fait partie des gens que j'ai pu influencés lorsqu'il est entré dans la musique, et qu'éventuellement il ait voulu retrouver certaines choses qui l'avaient influencé quand il était plus jeune. Je suis quelqu'un d'assez discipliné. Quand je choisis un producteur, je lui fais confiance par définition. » nous expliquait Julien Clerc lors d'un entretien accordé à Pure Charts. Le côté pop qu'on lui connait est mis en « exergue » sur un disque toutefois très influencé par le classique. Le chanteur embrasse de nouveau une musique qu'il avait délaissé quelques années pour produire quinze titres dont le premier extrait "Hôtel des caravelles" en est le digne représentant.

"Hôtel des caravelles", c'est la magie de Julien Clerc dans toute sa splendeur : avec comme colonne vertébrale le piano, qui constitue véritablement le corps de la chanson, le compositeur nous transporte avec une instrumentation orchestrale. Symphonique même sur "Fou, peut-être", l'un des morceaux les plus aboutis ! Le chanteur ne se refuse rien et ne propose pas un disque lissé : le mélange des styles, c'est aussi ce qui fait la force d'un album de Julien Clerc. Entre "Où est-elle ?" et "Sur la plage, une enfant", un seul point commun : la voix, toujours aussi puissante. Pour la première, l'artiste chante sur des rythmes et des sonorités rappelant les pays latins et le soleil. Sur la seconde, on a mélangé les cordes et différents claviers se superposent pour un résultat plus classieux.

Côté texte, Julien Clerc n'innove pas : « Qu'on le veuille ou non, les sujets sont toujours un peu les mêmes. » avait-il déclaré au cours de la même rencontre. Il est vrai que l'artiste s'est entouré d'une équipe qu'il connait bien. Maxime Leforestier lui rédige "Fou, peut-être" pour évoquer sa nouvelle paternité. Jean-Loup Dabadie et Gérard Manset sont toujours présents mais laissent un peu de place aux plumes de la "nouvelle scène française" : Alex Beaupain, Mike Ibrahim et Julien Doré ont répondu à l'appel de Julien Clerc. Et si comme Julien Clerc se plait à le dire, les thèmes ne sont en rien originaux, la langue et l'écriture de chacun des auteurs ont influencé le chanteur dans sa manière d'appréhender la musique. Ces plumes jeunes permettent à l'artiste de se renouveler : « Je crois d'une certaine façon être un peu influencé par leur façon d'écrire le français qui est un peu différente. Il est sorti de moi avec un texte de Beaupain des choses qui ne seraient jamais sorties avec un texte de Maxime Le Forestier. ».

Le résultat est concluant : les ballades s’équilibrent avec les titres plus rythmés : "Le père dit à son fils", "Où est-elle ?", "Le temps d'aimer" et "La vie est un tango" remplissent leur rôle et contrebalancent des morceaux au tempo plus lent comme "L'amour prend tout" et "Les souvenirs". Difficile de garder le meilleur du moins bon : "Fou, peut-être" s'écoute d'une traite. Chapeau bas à l'artiste qui, au bout de plus de quarante ans de carrière, parvient toujours à se renouveler tout en restant le même pour interpréter des chansons intemporelles.

Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez julienclerc.com, ou sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez l'album "Fou, peut-être" de Julien Clerc.
Réservez vos places de concert pour Julien Clerc sur Pure Charts.
Regardez cette vidéo tournée pendant l'enregistrement de l'album "Fou, peut-être" :

Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP