Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Julien Clerc > Julien Clerc : "Carla Bruni est passée d'idole à traitresse"
Interview
samedi 09 mai 2015 10:28

Julien Clerc : "Carla Bruni est passée d'idole à traitresse"

Politique et musique ne font pas toujours très bon ménage. Carla Bruni, ex-Première dame et épouse de Nicolas Sarkozy, en a fait les frais. Son dernier disque n'a pas rencontré le succès escompté. Julien Clerc, ami et collaborateur, pose un regard à la fois bienveillant sur la chanteuse et inquisiteur sur la critique.
Crédits photo : ABACA / Montage Pure Charts
Les carrières sont faites de rencontres. Depuis qu'il a commencé à chanter en 1968, Julien Clerc, lui, a croisé sur sa route des paroliers et compositeurs de renom tels que Maxime Le Forestier, Jean-Loup Dabadie, Alex Beaupain et Julien Doré. Il a également partagé de beaux moments avec Carla Bruni, qui lui a notamment offert la ballade "Les amoureux" pour son dernier album "Partout la musique vient" (2014). Julien Clerc a mis en musique le texte de son titre "Mon Raymond" et enregistrait plus récemment avec elle le duo "On serait seuls au monde". C'est au sujet de cette rencontre artistique que le chanteur de 67 ans s'est confié à Pure Charts, admettant que musique et politique ne font pas toujours très bon ménage.

Lors de notre dernière entrevue - à retrouver très prochainement dans son intégralité -, Julien Clerc s'est souvenu de la première fois où Carla Bruni a évoqué sa reconversion dans la chanson. « Quand Carla Bruni m'a dit dans une fête "J'écris des chansons", je lui ai dit d'aller voir Bertrand de Labbey [ndlr : son agent depuis de nombreuses années]. Je lui ai dit : "Vu la position dans laquelle vous êtes, top-modèle, avec ce que ça entraîne d'a priori chez les gens, je sais que c'est une personne qui va vous dire la vérité" » a-t-il expliqué.

"Ça lui est un peu tombé sur la tête tout ça"


Quelque temps plus tard, en 2002, Carla Bruni publiait son premier album "Quelqu'un m'a dit", écoulé à plus d'un million d'exemplaires en France, et remportait un trophée aux Victoires de la Musique. Treize années se sont écoulées et la popularité de l'artiste d'origine italienne a été écornée, la faute à son mariage avec Nicolas Sarkozy diront certains. L'ex-Première dame a effectivement eu plus de mal à convaincre avec son dernier opus "Little French Songs" (2013) - pourtant de bonne facture -, dont les textes ont été décortiqués afin d'en percevoir l'éventuelle portée politique. Carla Bruni s'en était d'ailleurs défendue.

D'après Julien Clerc, en devenant Première dame, son amie, qui était « l'idole de la presse de gauche » et « l'idole des Inrockuptibles », est devenue aussi brutalement « une traitresse ». « Ça lui est un peu tombé sur la tête tout ça. Un jour, Carla m'a dit : "Ecoute mon Julien, on est ici dans un pays où tout le monde fait de la politique. Tu te rends compte que moi j'arrive d'un pays où même le président de la République n'en fait pas". C'est tellement drôle comme analyse. Et c'est vrai ! ». « La politique gâche beaucoup de choses » a-t-il déclaré, soutenant à demi-mot qu'il faut savoir discerner la politique et l'artistique. « J'ai récemment croisé un journaliste d'un média de gauche que j'apprécie beaucoup et qui m'a dit très honnêtement : "Tu sais bien que je ne peux pas faire l'apologie de Carla Bruni, mais qu'est-ce qu'elle écrit bien" », a-t-il d'ailleurs renchéri, laissant penser qu'il n'est pas le seul à l'estimer.

"C'était ma copine avant, et c'est mon amie depuis"


C'est la raison pour laquelle il continue de collaborer régulièrement avec Carla Bruni, notamment pour son dernier disque, indépendamment de ses convictions politiques. « Je ne m'en occupe pas de ça. C'était ma copine avant, et c'est mon amie depuis. On ne juge pas ses amis. J'ai bien fait attention tout ma vie à ce que la politique ne vienne pas interférer avec mon métier » a réaffirmé le chanteur de "Ma préférence", rappelant que, ayant grandi entre « un père gaulliste », « ex-bonapartiste », et « une mère fille d'ouvrier communiste antillais », il a très tôt été « guéri du virus de la politique et de l'engagement ».

Réutilisation des infos interdite sans citer clairement Pure Charts (Source : PureCharts.fr).
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez julienclerc.com, ou sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez l'album "Partout la musique vient" de Julien Clerc.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    Des albums à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP