Accueil > Actualité > Dossier spécial > Actualité de Halloween > Spécial Halloween : notre sélection de clips monstrueux
lundi 31 octobre 2011 12:03

Spécial Halloween : notre sélection de clips monstrueux

31 octobre oblige, sortez les déguisements et les citrouilles, c'est Halloween ! Pure Charts vous propose de revoir des clips cultes (ou moins connus) qui ont pour point commun de faire apparaître des monstres, des créatures. Découvrez notre sélection spéciale des clips les plus monstrueux !
Crédits photo : M. Jackson dans le clip Thriller
Le 31 octobre est une date importante dans la culture britannique et américaine car elle prévaut la nuit d’Halloween, celle où les morts se réveillent pour venir hanter les vivants. En quelque sorte une équivalence de notre jour de la Toussaint « made in England », Halloween s’inspire des sentiments de peur et d’horreur pour provoquer la frayeur des plus sensibles. Pour cela, les créatures les plus extravagantes, la nuit, le sang et la mort sont devenus au fil des années les emblèmes de cette nuit.

Les artistes s'amusent parfois à concocter des clips effrayants, avec de nombreuses créatures qui ont marqué l’histoire du clip depuis les années 80. Dès l’introduction des premières vidéos musicales, cette thématique du monstre fait son apparition, en témoigne le mythique clip de Michael Jackson "Thriller", qui reste encore à ce jour perçu comme l’un des clips les plus effrayants...


Le clip "Thriller" de Michael Jackson, diffusé pour la première fois en décembre 1983, est le premier à promouvoir un album à l'international ("Thriller", 1982, album le plus vendu au monde de tous les temps). Il confère à l’artiste une aura qui dépasse les frontières américaines avec plus de quatorze minutes d’images où morts vivants, zombies et loups garous sont de sortie pour ce clip signé John Landis que nous vous proposons de redécouvrir.

Regardez le clip "Thriller" de Michael Jackson (1983) / début de la partie musicale à 4"40 :



Bien moins célèbres mais sûrement tout aussi effrayants pour l’époque, les clips de Rob Zombie. Ce chanteur de hard rock et de musique métal a réussi à capter notre attention. Avec un pseudonyme comme celui-ci, on peut-être sûr que cet artiste américain, scénariste et réalisateur des films "Halloween" et "Halloween 2", est sensible à l’imagerie de l’horreur. En témoigne deux de ses clips : "Living Dead Girl" et "Dragula", qui ont servi à la promotion de son premier album "Hellbelly Deluxe" en 1998 (près de 3 millions d’exemplaires vendus). Un disque inspiré par les séries B et les films d’horreur des années 50.

Visionnez le clip "Dragula" de Rob Zombie (1998) :



Il est vrai que le hard rock et le métal, avec des thématiques gothiques et sataniques souvent proposées, sont prédisposés à développer ce type d’imagerie. Dans ce genre musical, la palme d'or revient haut la main à Marilyn Manson. Très réputé pour son image et ses provocations plus que pour sa musique, il a développé tout au long de sa carrière débutée en 1994 un univers troublant autant dans ses textes que sur scène, et plus encore dans ses clips. Le plus marquant d’entre eux est à coup sûr celui de "Sweet Dreams", associée à la reprise de la chanson éponyme du célèbre duo Eurythmics datant de 1983. Âmes sensibles s’abstenir !

Regardez la vidéo "Sweet Dreams" de Marilyn Manson (1999) :



La chanteuse américaine Lady Gaga prend toujours autant de plaisir à impressionner pour ses clips. D’ailleurs, la tenue qu’elle avait portée l'année dernière, entièrement composée de viandes crues, est devenue le costume le plus convoité pour Halloween ! Lady Gaga se plaît à appeler son fidèle public « mes petits monsters » en référence à son album "The Fame Monster", à la chanson éponyme "Monster", et à son clip "Bad Romance" (2009) pour lequel elle propose une chorégraphie mimant un monstre.


Visionnez le clip "Bad Romance" de Lady Gaga (2009) :



« Choquant, insupportable. » En 1999, c'est en ces termes que la chaîne M6 avait refusé de diffuser le clip de Mylène Farmer "Je te rends mon amour" ("Innamoramento" - 1999). Bien connue pour ses textes imprégnés de thèmes récurrents comme le sexe, la mort ou la religion, c'est tout de rouge vêtue au début de la vidéo que la chanteuse apparaît, avant de très vite quitter ses vêtements pour une tenue plus légère : une simple couche de sang ! Une véritable séance d'exorcisme, comme peut l'être le scénario d'un cauchemar comportant des scènes inavouables... Réalisé par François Hanss, d'une durée de plus de 5 minutes, le scénario est signé par la chanteuse elle-même.

Visionnez le clip "Je te rends mon amour" de Mylène Farmer (1999) :
Le player Dailymotion est en train de se charger...



D’un tout autre genre musical, Aphex Twin propose lui aussi un univers sombre pour ne pas dire glauque. Ce musicien électro anglais a débuté sa carrière au début des années 90. Précurseur dans son domaine, il a publié six albums dont le dernier, "Chosen Lords", est paru en 2006. En 1997, il fait paraître "Come To Daddy" en guise de single pour promouvoir un disque éponyme paru l’année précédente. Pour l’occasion, un clip très particulier a été tourné : regardez !

Regardez les clips d’Aphex Twin, "Come To Daddy" (1997) :



Bien entendu, cette liste est loins d'être exhaustive...
Et vous, quel est votre clip préféré pour Halloween ?

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter