Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Sophie-Tith : "Je n'aimais pas un arrangement de "Nightcall" donc j'ai dit non"
Interview
lundi 01 juillet 2013 17:00
14

Sophie-Tith : "Je n'aimais pas un arrangement de "Nightcall" donc j'ai dit non"

Cette semaine, Sophie-Tith propose au public "Premières rencontres", son premier album... de reprises. Pour Pure Charts, la "Nouvelle Star" est revenue, avec timidité mais un large sourire, sur son expérience dans le télé-crochet, les critiques sur les réseaux sociaux mais aussi les divergences artistiques autour de son projet et sa collaboration avec le juré Sinclair. Sans oublier son prochain disque.
Crédits photo : DR / Manu Fauque
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Comment vas-tu depuis ta victoire dans "Nouvelle Star" ?
Ca va, on reprend tranquillement... Déjà les cours. (Rires) Je continue mes cours au lycée, je le fais en parallèle à mon album.

Ça n'a pas été trop difficile de conjuguer les deux : les cours et la découverte du studio ?
Non, ça va. Franchement, je m'attendais à quelque chose de moins... familier, en tout cas. J'ai tout de suite pris mes marques et c'est vrai que pour ce premier album, comme c'est justement le premier, j'ai découvert le studio, c'est peut-être moins intime qu'en live, mais c'est quand même une superbe expérience.

Avec du recul, comment tu analyses ta victoire ?
Hum... (Rires) Je ne sais pas trop, en fait. Je n'ai pas regardé la finale depuis la fin de l'émission. Mais je pense que je vais le faire parce que c'est quand même un super moment. Je ne me fais toujours pas au titre, « Je suis la Nouvelle Star 2013 ». Parfois, on me le dit mais au final, je ne m'en rends pas compte, je ne me dis pas « Ah c'est moi ! ».

Tu savais déjà que tu allais sortir un album de reprises ou tu pensais faire un album original d'entrée ?
Non, non, en fait, on nous en avait déjà parlé avec tous les autres candidats. On nous a dit « Oui donc le gagnant, ou même d'autres candidats que l'on va repérer dans l'émission, on va sûrement faire un disque de reprises pour continuer dans la lancée ». Pour être dans la continuité de l'émission. Et puis pour montrer qu'on peut mettre notre touche personnelle dans des reprises. Au final, je le savais à l'avance et j'avais déjà réfléchi à quelques trucs.

Quelle a été ta réaction quand il y a eu cette annonce ?
En fait, dans tous les cas, si on m'avait proposé de faire un album, j'aurais préféré faire un album de reprises avant tout. Déjà pour me familiariser avec l'environnement, je dirais. Avec le studio.

C'était plus simple aussi pour toi d'arriver avec des titres que tu connaissais déjà ?
C'est compliqué parce que les chansons que j'ai faites en live, ce n'est pas du tout la même ambiance qu'en studio. Dans le studio, on est dans une petite pièce, on est seule avec son micro, on a juste une vitre où on voit les gens derrière. Et au final, ce n'est pas pareil, on n'a pas forcément la même intention, la même émotion quand on chante. Par exemple pour "La nuit je mens", on a gardé juste l'intro de celle que j'avais faite dans "Nouvelle Star". C'est une intro que j'avais prise de la version des Sirius Plan et j'ai travaillé avec ces filles, on a gardé la version instrumentale.

« On a changé énormément de choses dans ces chansons »
C'est un peu la grande mode des reprises. Qu'est-ce que tu réponds à celles et ceux qui pourraient croire que tu as choisi la facilité ?
Honnêtement, ça ne me fait pas grand-chose, dans le sens où je ne le prends pas mal du tout. Ça peut paraître facile mais au final, on a changé énormément de choses dans ces chansons qui, à la base, ne sont pas forcément très connues. Mais elles ont un truc de l'auteur. Remettre par-dessus sa touche personnelle, c'est assez compliqué et là, pour le coup, on a changé énormément de choses. Encore dans "La nuit je mens", c'est dépouillé, il n'y a plus rien, il y a deux guitares et c'est tout. C'est ça qui est peut-être intéressant dans cet album de reprises. Ce n'est pas juste reprendre des chansons, sans rien changer.

Tu n'as pas eu peur que les gens se disent "Encore des reprises", que ce soit un trop-plein ?
Non, je ne pense pas. Après c'est une question assez délicate parce qu'on n'est pas seule dans ce genre de situation. Je trouve quand même que c'est un bon truc. Il ne faut pas prendre une chanson juste pour la copier, mais vraiment la modifier, sans la bousiller, dans le sens où on casse le message principal, de départ. C'est quand même délicat.

Justement, c'était important pour toi d'arriver à te démarquer, de ne pas imiter. Comment tu as fait ?
Oui c'était important parce que déjà pendant l'émission, on nous apprenait à revisiter une chanson, à proposer nos arrangements. On en faisait part au chef d'orchestre, à l'arrangeur, et eux ils essayaient de faire en fonction de nos choix à nous. C'était un entraînement, l'émission. Le fait là, de le refaire en plus, pour un premier album, ça fait un petit clin d’œil, c'est assez sympa.

Olympe, qui lui n'a pas remporté "The Voice", va faire pareil que toi avec un album de reprises cet été puis un album original. Tu as regardé un peu le show ?
Non je n'ai pas beaucoup regardé cette année. A vrai dire, j'ai regardé deux ou trois fois mais je n'ai pas eu beaucoup de temps. J'ai trouvé que c'était quand même un niveau assez bon. J'ai adoré Emmanuel Djob, il était dans les derniers, il était exceptionnel. Sinon j'étais assez fan de Loïs, je l'avais déjà vue dans "La France à un incroyable talent", c'était marrant de la revoir là-dedans. « Ah tiens, elle me dit quelque chose ». (Rires)

« Nous comparer avec la "Star Academy", c'est un peu bête »
Quand tu étais dans "Nouvelle Star", on vous comparait beaucoup avec les candidats de la "Star Academy", et on pointait souvent leur manque de niveau. Comment tu as vécu tout ça ?
Disons que ce n'est pas du tout le même genre d'émission, pour le coup. Je trouvais ça un peu bête de comparer ces deux émissions qui n'ont aucun rapport, en fait. La "Star Academy", ce sont des gens qui arrivent, ils chantent mais on leur apprend à chanter encore mieux, alors que la "Nouvelle Star", on fait avec ce qu'on a, entre autres. Après, je n'ai pas vraiment regardé parce que c'était pendant l'émission. C'était un peu bizarre mais ça ne m'a pas dérangée plus que ça.

Parlons un peu de "Premières rencontres". Il prend son titre d'un morceau de Michel Berger pour Françoise Hardy. J'ai lu que ce titre était important pour toi car on t'a beaucoup comparée à elle et qu'en plus, elle a été découverte aussi dans un télé-crochet...
Oui, je me sens honorée de chanter une chanson de Françoise Hardy, c'est vrai qu'on m'a souvent comparée à elle de par mon attitude un peu... réservée. J'aime beaucoup ce que fait Françoise Hardy, j'avais envie de lui rendre un petit hommage sur ce disque de reprises. Je suis contente que l'album porte le nom de cette chanson.

Tu as eu ton mot à dire quant au choix des chansons ?
Bien sûr ! En fait, j'ai proposé des chansons, on m'a proposé des chansons. Et du coup, on s'est arrangé. Par exemple, "J'veux m'en aller" de Damien Saez, c'est mon idée. "T'es beau" c'est la production qui me l'a proposée, je l'ai réécoutée et je me suis dit que ce serait un bon truc de la reprendre. C'est une entente.

« "Nightcall", elle ne me convenait pas »
Il y en a certaines pour lesquelles tu as dû te batailler un peu ?
Non, pas du tout. "J'veux m'en aller", j'avais vraiment envie de la faire et ils l'ont quand même perçu, le fait que je ne la laisserais peut-être pas se barrer. (Rires) Mais ça s'est fait assez naturellement quand même. On fonctionne à peu près dans le même sens.

A ta sortie, tu as déclaré dans une interview qu'il allait falloir que tu saches dire "non" dans ce métier. Tu as déjà eu à le dire ?
Oui, j'ai déjà dû le dire. Mais ce n'était pas quelque chose de grave. C'était sur une chanson, je n'étais pas d'accord sur un arrangement. Et donc elle n'est pas sur l'album du coup, je leur ai dit non. (Rires) C'était "Nightcall" (de Kavinsky, ndlr).

Qu'est-ce qui n'allait pas ?
En fait, c'était l'ensemble. L'arrangement était bien, la voix était pas trop mal non plus mais les deux ensemble, ça n'allait pas, je sentais un truc, ça me dérangeait un peu. Je leur ai dit « Non, en plus on n'aura pas le temps de la réenregistrer pour le moment ». Elle ne me convenait pas.

On retrouve certains titres que tu as interprétés durant "Nouvelle Star" comme le single "Sorry Seems to Be The Hardest Word" ou "La nuit je mens". Tu t'attaques à des pointures ! On n'a pas trop la pression quand on revisite des titres si forts, surtout quand on a 16 ans ?
Ah si ! Pour le coup, ils sont quand même un peu là-haut quoi ! Non mais c'est vrai, on m'a fait plusieurs remarques là-dessus. « Elton John, c'est mieux quand même ! ». Mais après moi je fais ce que je pense être bien, même si ce n'est pas forcément ce que les autres attendent... De toute façon, il y aura toujours des gens qui ne vont pas aimer, c'est normal, ce sont les goûts de chacun. Mais moi je suis contente de mes versions donc après, il faut voir avec le public. Pas de remords !

Même si on peut être sceptique à l'origine, l'album est finalement assez étonnant, on ne s'attend pas à retrouver notamment "J'veux m'en aller" de Saez, titre méconnu, jamais exploité en single, mais aussi du Kyo qui se mélange à du Emilie Simon...
C'est très varié, oui.

« On a fait plusieurs versions de plusieurs chansons »
C'était important de réunir tous ces univers ? On se dit à la base qu'ils n'ont rien du tout en commun.
En fait, je voulais prendre des titres qui me plaisaient et qui étaient quand même différents les uns des autres. Parce que, en temps normal, je pourrais très bien écouter ce genre de chansons à la suite, parce que j'écoute vraiment de tout. Là, le fait d'avoir travaillé avec plusieurs artistes différents, ça m'a permis encore plus de varier. On a fait plusieurs versions de plusieurs chansons, dont "La nuit je mens". Et au final, on a choisi celle qui passait le mieux dans la continuité, quand on écoute les titres. C'est vrai qu'elles sont vraiment différentes, mais on voulait que, quand on les écoute à la suite, on retrouve un truc de la chanson d'avant, que ce soit juste un son de guitare ou de la batterie. Il fallait que ce soit différent tout en étant lié. La subtilité du truc quoi. (Rires)

Regardez le clip "Sorry Seems To Be The Hardest Word" par Sophie-Tith :



On le disait, il y a beaucoup de reprises cette année, encore plus que d'habitude. Tu penses que le succès de ces albums-là va t'aider, que tu vas peut-être être portée par ce courant ?
C'est possible. De toute façon, dans "Nouvelle Star", on faisait déjà des reprises. Ça s'inscrit dans la suite de l'émission. Après j'ai quand même hâte d'enregistrer des compos, mais je suis contente de cet album. Pour un premier album, je trouve ça bien. Ça me ressemble.

Justement, tu sais déjà si tu vas écrire et composer sur ton album de chansons originales ?
Composer, oui c'est sûr. Mais après pour l'écriture, je pensais co-écrire avec des auteurs, parce que c'est vrai que je n'ai pas énormément d'expérience dans le domaine de l'écriture de textes.

Tu as des premières pistes ?
Je ne sais pas trop encore, non. Mais je vais réfléchir plus sérieusement à la question durant les grandes vacances. Pour l'instant, je n'ai pas le temps.

Tu sais déjà si le prochain album sortira en fin d'année ou l'année prochaine ?
L'année prochaine, plutôt. On ne sait pas exactement mais ce sera sans doute l'année prochaine.

Dans l'émission, on sentait que tu avais un petit grain de folie, que l'on ne retrouve pas forcément dans cet album de reprises.
On ne le retrouve pas du tout, même !

Il aura une touche plus rock'n'roll ton album original ?
Oui. Justement, c'était tout l'intérêt d'appeler cet album "Premières rencontres" pour rester dans la douceur de cette chanson et peut-être aller plus en crescendo. C'est pour ça qu'à la fin, on a "Le chat du café des artistes" qui est une chanson très bizarre, très étrange. Mais je tenais vraiment à la mettre parce qu'au final, ça me ressemble aussi, ce côté un peu glauque, dans le sens où on ne sait pas trop pourquoi il y a cette chanson, ce qu'elle fout là. Mais c'est aussi peut-être pour annoncer le prochain album.

« Sinclair ? Pire que Manoukian, niveau Bisounours »
On n'en a pas encore parlé mais tu as travaillé avec Sinclair, qui était juré dans "Nouvelle Star", sur "T'es beau", "The A Team" et "Sorry Seems to be the Hardest Word". Comment s'est passée votre collaboration ?
Ça s'est très, très bien passé. Pendant l'émission, on ne les voyait pas énormément mais on avait quand même déjà discuté avec chaque membre du jury. Et puis c'est vrai qu'on s'est tout de suite bien entendus parce qu'il marchait vraiment dans mon sens. Dans ma tête, quand j'ai pensé à "T'es beau" et "Sorry Seems to Be the Hardest Word", je voulais que ça fasse un truc un peu jazz, carrément dans des sons traditionnels, avec trompettes, tout ça. Quand j'ai écouté l'arrangement, je me suis dit « Mais c'est parfait ! ». "The A Team", c'est pareil, je voulais un truc vraiment dépouillé avec juste quelques petits trucs par ci par là, des gling gling. (Rires) On a vraiment bien marché, on était dans le bon sens.

C'est Sinclair qui est venu vers toi avec ses arrangements ?
C'est la maison de disques qui a choisi. On en avait parlé un peu avant, dans le style « Ça te va si tu bosses avec Sinclair ? ». Et moi j'étais vraiment partante, oui !

Et alors, est-ce qu'il est aussi dur qu'en tant que juré ?
Ah, pas du tout ! (Rires) C'est vrai que pendant l'émission, c'était un peu le juré méchant, mais en vrai, il est pire que Manoukian je crois, niveau Bisounours. C'est incroyable ! C'est très drôle. Au début, ça m'a un peu surprise sur le coup. Il me disait « Wow c'est génial ! » et moi « T'es pas censé me dire ça normalement, tu dois m'engueuler ! ». (Rires)

Quel est le titre de l'album qui a le plus de résonance chez toi ?
C'est difficile, parce qu'il y a beaucoup de titres qui me ressemblent. Après, dans ce que j'écoute le plus fréquemment, je dirais "J'veux m'en aller". J'adore les textes de Saez, c'est incroyable. Après, niveau arrangements, ce serait plus "Le chat du café des artistes", le côté un peu bizarre. Je suis très contente du résultat.

Tu arrives alors que le marché du disque n'est pas au meilleur de sa forme. Tu as un peu la pression des chiffres ?
Pas spécialement, non. Disons que je fais ça d'abord pour les gens qui aiment bien ce que je fais, après il y a les autres qui découvrent aussi en même temps. Ça ne me fait pas peur plus que ça, parce que au final, je fais ce qui me plait. Après, les chiffres... Ce n'est pas trop mon domaine. (Sourire)

Et tu stresses un peu vis à vis de l'accueil du public, toi qui as été si souvent portée durant "Nouvelle Star" ? On se dit forcément qu'il ne faut pas les décevoir. Et puis il y a les critiques aussi...
Pendant deux mois, j'ai été critiquée tous les jours, donc ça ne me fait pas trop peur non plus. Mais on a toujours un petit peu d'appréhension surtout que c'est un album, ce n'est pas juste des reprises comme ça, dans une émission. Là tu as onze chansons, tu dois les défendre.

« Avec les critiques, on perd vite confiance en soi »
Toi qui a eu énormément de critiques élogieuses durant "Nouvelle Star", comment tu gères cette pression, à 16 ans qui est plus est ?
En fait, pendant l'émission, les critiques on les lisait parce qu'on n'était pas interdits d'aller sur les réseaux sociaux. Il fallait même le faire, c'était conseillé pour quand même garder contact avec les gens qui nous soutiennent. C'est vrai que les critiques, on en voit tous les jours. C'était quand même délicat. La production voulait qu'on regarde mais qu'on fasse attention quand même car niveau mental, on en a vu, on perd vite confiance en soi. Il faut pas trop en avoir non plus ! (Rires) Mais pas assez, c'est assez risqué et on ne se donne pas à fond pour le coup. On se dit « De toute façon, ils ne vont pas voter pour moi, ça sert à rien que je sois là ». Après, c'est une habitude à prendre.

Tu as des nouvelles de Florian, que tu as affronté en finale de "Nouvelle Star" ?
Oui, bien sûr. Pour l'instant, il fait un petit projet avec un ami à lui mais il n'a pas encore signé.

Tu pourrais envisager de faire des collaborations avec des candidats de l'émission ?
Bien sûr ! J'avais même prévu ça pour peut-être le prochain album. Faire un duo avec certaines personnes de l'émission. J'avais pensé à Florian. On a même commencé à voir quelques trucs, quel style de chanson faire. Ce serait quand même un super bon truc.

Tu as gardé des contacts avec tes anciens camarades ?
Ah oui, avec à peu près tous les candidats. Même ceux du théâtre ! On parle beaucoup. C'est important. Ça montre que, pendant l'émission, on était vachemen bien entouré. Même pendant l'audition, pendant les castings, tout de suite, ils nous ont mis dans cette ambiance de solidarité entre nous. Même après l'émission, Florian, Paul, ils m'envoient des petits messages, dès qu'ils sont sur Paris, on se voit. Il y a toujours un petit soutien derrière. « Ouais, j'achèterai ton album ! ». C'est trop mignon.

Si tu avais dû te focaliser sur le répertoire d'un seul artiste, comme Jenifer avec France Gall, tu aurais choisi qui ?
Directement, je dirais Joe Cocker. Mais c'est très compliqué parce que lui aussi il a fait des reprises. J'aurais bien fait du Imagine Dragons ou... Je ne sais pas. C'est difficile comme question.

François Hardy, non ?
Si, si, j'aurais pu !

Tu aurais peut-être souffert de la comparaison.
C'est ça. Je vais éviter quand même aussi... On va me confondre avec elle après. (Rires)

Et si tu devais conseiller une seule chanson de cet album "Premières rencontres" à quelqu'un qui ne te connait pas, ce serait laquelle ?
(Elle réfléchit) C'est compliqué aussi ça. Honnêtement, je dirais "Désert" d’Émilie Simon. Je n'en ai pas parlé avant mais je dirais "Désert". Pour le coup, dans cette chanson, il y a vraiment tout mon registre vocal, il y a très grave et très aigu. Ce serait celle-là, ouais !

Regardez le clip "T'es beau" de Sophie-Tith :
la Redaction
Plus d'infos sur Sophie-Tith sur sa page Facebook officielle.
Ecoutez et/ou téléchargez les titres de Sophie-Tith sur Pure Charts !
Ajoutez un commentaire
Invité
le 02/07/2013, 09:19
Citer
Ctte jeune ille a une superbe voix. J' adore "T' es beau" . Je lui souhaite bonne route.
Invité
le 02/07/2013, 09:29
Citer
Je lui souhaite beaucoup de succès et une longue carrière .....!
Invité
le 02/07/2013, 10:52
Citer
Une super voix, de bons goûts musicaux et les pieds sur terre: un grand avenir est promis à cette jeune artiste !
Invité
le 02/07/2013, 15:32
Citer
je connaissais pas! tres chouette
Invité
le 02/07/2013, 17:28
Citer
formidable cette interwiew elle sait ce qu'elle veut ce premier album est une mise en bouche délicieuse à savourer en attendant sereinement la suite
sur les primes elle a commencée avec Michele tranquille puis il y a eu Come together
d'abord cool puis le temps du rock viendra
comme elle le dit le chat annonce tout un univers
Invité
le 02/07/2013, 18:21
Citer
J'adore cette jeune artiste !!! Voix magnifique et envoûtante, très jolie fille mais aussi beaucoup de maturité pour son jeune âge !
Invité
le 08/07/2013, 17:31
Citer
Jolie voix, j'attends de voir ce qu'elle proposera comme style de musique .
C'est l'année des albums de reprises .
Invité
le 09/07/2013, 17:59
Citer
Plutôt mûre pour son âge. Souhaitons que son prochain album soit de bonne facture, la voix est là, reste à savoir ce qu'elle proposera comme style.
Invité
le 15/07/2013, 22:45
Citer
Elle a appris à chanter dans les bals à saucisse, fete de a bière.
A bon entendeur
Invité
le 16/07/2013, 13:08
Citer
insupportables les violons.
Ils ont tout gaché
Invité
le 24/07/2013, 23:12
Citer
Elle a appris à chanter dans les bals à saucisse, fete de a bière.
A bon entendeur
Invité
le 24/07/2013, 23:15
Citer
t'en fait une belle saucisse toi... cette jeune fille à beaucoup de talent ...tu sais chanter???!!!...avant de porter un jugement aussi sévére
ART.ROCK
le 28/07/2013, 12:48
Citer
encore un pur produit commercial qui n'a pas plus de talent que de neurones
Invité
le 17/08/2013, 12:23
Citer
encore un pur produit commercial qui n'a pas plus de talent que de neurones

Si tu penses que Sophie Tith n'a pas de neurones, c' est que tu dois être une personne exceptionnelle avec un QI au moins égal à celui d' Einstein.

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP