http://www.chartsinfrance.net/Zebda/news-78155.html], qui prend tout son sens cette semaine après l'annonce des résultats du premier tour des élections. Car c'est de politique d'immigration qu'il est essentiellement question dans ce nouvel opus, dans un premier temps défendu par le single "Le dimanche autour de l'église", fustigeant entre les lignes les décisions du gouvernement en la matière.

Dans leur nouvelle vidéo "Un je ne sais quoi", c'est directement le Président de la République qui est visé. D'autant plus que le candidat multiplie les interventions en faisant de l'immigration le fer de lance de son projet de campagne. C'est en tout cas la question du vote des étrangers aux élections locales et du "quota annuel" d'immigrés qui passionnent les médias actuellement. Dernièrement, le Président envisagait de mettre en place un test de français pour toute personne entrant en France et réclamant la nationalité française.

[extrait-d]L'idée d'une droite décomplexée s'est accompagnée d'une libération de la parole raciste.[/extrait]Toutes ces notions et ces idées actuellement débattues, on les retrouve dans le titre "Un je ne sais quoi" de Zebda. Il paraissait donc évident que la formation devait en faire un clip pour frapper un grand coup. [D'autres artistes se sont également engagés dans la campagne->http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-79297.html]. C'est notamment le cas de [Ridan, qui portait fièrement le drapeau tricolore pour soutenir la campagne de Jean-Luc Mélenchon->http://www.chartsinfrance.net/Ridan/news-77908.html]. Si certains autres n'ont fait que mentionner leur soutien aux différents candidats, Zebda prône haut et fort ses convictions.

Lors de [notre entretien réalisé quelques jours avant la sortie de l'album "Second tour"->http://www.chartsinfrance.net/actualite/interview-49385.html], le groupe n'y était pas allé de main morte pour donner son point du vue sur le quinquennat du Président sortant : « {On a toujours été dans une veine politique. Au-delà de Nicolas Sarkozy, ça fait des années qu'on a la droite. Sur ce dernier quinquennat, les choses se sont particulièrement aggravées. La politique ultra-libérale a été mise en place au forceps, avec arrogance. L'idée d'une droite décomplexée s'est accompagnée d'une libération de la parole raciste. Et ça ça nous touche, nous, enfants d'immigrés algériens. Ça nous provoque. Ça nous donne le besoin impératif de réagir.} » avait-il déclaré.

>> {{Zebda continuera de porter ses idéaux sur scène jusqu'au 5 août dans le cadre d'une tournée passant par plusieurs festiv" />

Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Zebda > Zebda fait front à Sarkozy dans son nouveau clip "Un je ne sais quoi"
Clip
mercredi 25 avril 2012 16 :29

Zebda fait front à Sarkozy dans son nouveau clip "Un je ne sais quoi"

Le nouveau clip de Zebda est de bon ton ! "Un je ne sais quoi" vient d'être mis en ligne sur YouTube et s'attaque directement à la politique du candidat et président sortant Nicolas Sarkozy. "Un je ne sais quoi" est un titre extrait de l'album "Second tour" du groupe toulousain, en bacs depuis janvier dernier.



En annonçant son come-back l'été dernier, le groupe Zebda insistait sur l'importance qu'il souhaitait prendre part au débat politique à la veille des élections présidentielles. Depuis, il a publié fin janvier l'album "Second tour", qui prend tout son sens cette semaine après l'annonce des résultats du premier tour des élections. Car c'est de politique d'immigration qu'il est essentiellement question dans ce nouvel opus, dans un premier temps défendu par le single "Le dimanche autour de l'église", fustigeant entre les lignes les décisions du gouvernement en la matière.

Dans leur nouvelle vidéo "Un je ne sais quoi", c'est directement le Président de la République qui est visé. D'autant plus que le candidat multiplie les interventions en faisant de l'immigration le fer de lance de son projet de campagne. C'est en tout cas la question du vote des étrangers aux élections locales et du "quota annuel" d'immigrés qui passionnent les médias actuellement. Dernièrement, le Président envisagait de mettre en place un test de français pour toute personne entrant en France et réclamant la nationalité française.

« L'idée d'une droite décomplexée s'est accompagnée d'une libération de la parole raciste. »
Toutes ces notions et ces idées actuellement débattues, on les retrouve dans le titre "Un je ne sais quoi" de Zebda. Il paraissait donc évident que la formation devait en faire un clip pour frapper un grand coup. D'autres artistes se sont également engagés dans la campagne. C'est notamment le cas de Ridan, qui portait fièrement le drapeau tricolore pour soutenir la campagne de Jean-Luc Mélenchon. Si certains autres n'ont fait que mentionner leur soutien aux différents candidats, Zebda prône haut et fort ses convictions.

Lors de notre entretien réalisé quelques jours avant la sortie de l'album "Second tour", le groupe n'y était pas allé de main morte pour donner son point du vue sur le quinquennat du Président sortant : « On a toujours été dans une veine politique. Au-delà de Nicolas Sarkozy, ça fait des années qu'on a la droite. Sur ce dernier quinquennat, les choses se sont particulièrement aggravées. La politique ultra-libérale a été mise en place au forceps, avec arrogance. L'idée d'une droite décomplexée s'est accompagnée d'une libération de la parole raciste. Et ça ça nous touche, nous, enfants d'immigrés algériens. Ça nous provoque. Ça nous donne le besoin impératif de réagir. » avait-il déclaré.

Zebda continuera de porter ses idéaux sur scène jusqu'au 5 août dans le cadre d'une tournée passant par plusieurs festivals cet été.
Jonathan HAMARD
Plus d'infos sur Zebda sur la page Facebook officielle du groupe.
Écoutez et/ou téléchargez les différents albums de Zebda sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Zebda :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés