Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Troye Sivan > Troye Sivan : 3 raisons de fondre pour son premier album "Blue Neighbourhood"
Chronique d'album
dimanche 27 décembre 2015 16:20

Troye Sivan : 3 raisons de fondre pour son premier album "Blue Neighbourhood"

A seulement 20 ans, Troye Sivan publie son premier album "Blue Neighbourhood" et dévoile un répertoire solide, empreint de spleen. Pure Charts vous donne 3 bonnes raisons de fondre sur ce disque sombre mais bouillonnant, oscillant entre pop et électro.
Crédits photo : DR

1. Un parcours atypique


A l'écoute du premier album de Troye Sivan, impossible de se dire que le jeune homme est un ancien Youtubeur. Dès 2007, il poste des reprises de ses idoles Katy Perry, Amy Winehouse, Céline Dion ou Britney Spears ou encore des vidéos d'humeur, et détient rapidement la deuxième chaîne YouTube la plus populaire d'Australie. Entre un rôle dans le film "X-Men Origins: Wolverine" et le musical "Oliver!", l'artiste peaufine son univers musical et signe chez EMI. A 18 ans, il fait son coming-out et s'inspire de ses épreuves personnelles pour l'EP "TRXYE", acclamé par la critique et bien accueilli dans les charts australiens, canadiens ou américains grâce à la ballade troublante "Happy Little Pill". Le titre décrit une génération perdue entre solitude, drogues, désespoir et désillusions. Un premier essai très prometteur.

Regardez le clip "Wild" (Part 1) :



2. Un univers à fleur de peau


Sur "Blue Neighbourhood", Troye Sivan se met totalement à nu. Le coeur à découvert et bien entouré par Broods, Alex Hope, Allie X, Emile Haynie, Betty Who ou Jack Antonoff, le chanteur installe une atmosphère pop-électro brumeuse, grâce à des titres à la production irréprochable mais parfois un peu trop homogène. Mais là où d'autres se laisseraient aller à de simples complaintes faciles, l'artiste de 20 ans multiplie les paroles mordantes (« So kiss me on the mouth and set me free / But please don't bite » sur "Bite") sur des mélodies parfois déstructurées et fédératrices ("Wild") pour compenser le trop plein d'amour déçu qui règne en maître. Sans filtre sur ses émotions, Troye Sivan n'hésite jamais à montrer ses failles et ses faiblesses, donnant lieu à des pépites dark, crève-coeur mais entêtantes, grâce à un vrai sens de la mélodie.

Regardez le clip "Talk Me Down"



3. La voix d'une génération


S'il se dévoile sans fard sur ce premier album brillant, Troye Sivan est aussi et surtout la voix d'une génération. Totalement décomplexé, le jeune artiste assume pleinement sa personnalité, ses contradictions, et même sa sexualité, parlant de ses peines de coeur avec une fougue parfois R&B et n'hésitant pas à conjuguer ses histoires au masculin. Rare. Pour preuve, il se laisse aller à une belle déclaration d'amour pour son petit-ami dans "for him.", et relate l'histoire d'amour impossible entre deux garçons sous fond d'homophobie dans la trilogie des clips pour "Wild", "Fools" et "Talk Me Down".

Troye Sivan sera prochainement en interview sur Pure Charts !

En quelques mots : un premier album bluffant, mature mais pas trop, et maîtrisé d'une main de maître. La BO parfaite des tourments de l'adolescence
A écouter : "Cool", hymne 80's envoûtant, et "Suburbia", nostalgique à souhait avec ses arrangements épiques


Julien GONCALVES
Retrouvez l'actualité de Troye Sivan sur son site officiel et sa page Facebook.
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Rihanna

    Rihanna

    Des BO de "Valérian" à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP