Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Thomas Azier > Clip de "Verwandlung" : Thomas Azier s'offre du sang, des larmes et de la chair fraîche
Clip
vendredi 14 février 2014 18:40

Clip de "Verwandlung" : Thomas Azier s'offre du sang, des larmes et de la chair fraîche

Nouveau prodige de la scène électronique, Thomas Azier dote son premier album "Hylas", en bacs le 10 mars, d'un tout nouveau clip. Pour l'envoutant "Verwandlung", le musicien néerlandais revisite le drame horrifique "Trouble Every Day" de Claire Denis. Âmes sensibles s'abstenir !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Il s'appelle Thomas Azier, il a 25 ans, est né aux Pays-Bas et depuis plusieurs mois, son nom est sur toutes les lèvres. Surdoué de l'électronique, ce Berlinois d'adoption pourrait exploser aux yeux du grand public le 10 mars prochain, date à laquelle son premier album "Hylas" atterrira sur les étalages des disquaires. Avec sa musique hybride et mélodieuse, où la voix est un instrument à part entière, Thomas Azier a su taper dans l'oeil (et l'oreille) d'artistes de renom comme Woodkid et Stromae, pour lesquels il a assuré les premières parties de leurs concerts à l'automne. Le musicien en a d'ailleurs profité pour faire découvrir au public français "Ghostcity", son dernier single, qui s'est vu flanqué début octobre d'un clip fiévreux et nocturne.

A moins d'un mois du grand plongeon, Thomas Azier s'offre un nouveau coup de projecteur avec la mise en ligne du clip de "Verwandlung" ("Métamorphose", en français). Il n'est pourtant pas question d'hommage à Franz Kafka dans cette réalisation, signée Sander Houtkruijer, déjà à l'oeuvre sur la vidéo "Angelene". Ce clip est l'occasion pour Thomas Azier de faire un remake de l'un de ses films français favoris : "Trouble Every Day" de Claire Denis. Avec un grain de pellicule à l'ancienne, on y suit les tribulations d'un couple en proie à des pulsions dévastatrices. Cloitrée par son amant dans un appartement miteux, la jeune femme "dévore" du regard des inconnus qu'elle croise à la fenêtre, avant de passer à l'acte sur son homme au cours d'une relation sexuelle. Explicite et violent, le clip est déconseillé à toutes les âmes sensibles !

Découvrez le clip "Verwandlung" de Thomas Azier (images explicites) :



Très attendu, "Hylas" sera composé de douze pistes, où beats électroniques et chant symphonique ne font qu'un. L'occasion pour les inconditionnels du Berlinois de retrouver les morceaux "How To Disappear", "Red Eyes" ou "Hylas", déjà dévoilés plus tôt. « J’aime la forme compacte de la pop. C’est un vecteur très puissant pour porter un message et toucher un maximum de gens », révèle l'artiste sur son site officiel, qui explique que chacune de ses chansons est composée de « plusieurs strates ». « Comme auditeur, vous pouvez traverser ces différentes couches, mais vous pouvez aussi décider de rester à leur surface pop », analyse-t-il. Plus que quatre semaines avant de prêter une oreille attentive à ce premier projet !
Yohann RUELLE
Toute l'actualité de Thomas Azier sur son site internet et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez les premiers morceaux de Thomas Azier sur Pure Charts.
Thomas Azier en interview
13/05/2017 - Deux ans après "Hylas", Thomas Azier dévoile une nouvelle facette de lui-même avec l'album "Rouge", à la dimension plus intime. Mélodiste hors-pair, chanteur à voix, véhiculeur d'émotions... Qui est vraiment cet artiste polymorphe ? Rencontre ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP