Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Placebo > Virgin Radio Live : Yodelice, Skip The Use, Shaka Ponk et Placebo ont électrisé le Zénith
Nous y étions
vendredi 20 décembre 2013 16:46

Virgin Radio Live : Yodelice, Skip The Use, Shaka Ponk et Placebo ont électrisé le Zénith

Ce deuxième Virgin Radio Live promettait le meilleur, avec une affiche de haute voltige. Yodelice, Skip The Use, Shaka Ponk et Placebo n'ont pas déçu ! Entre rock dynamité, guitares sourdes et puissant jeu de scène, le show a électrisé les 6.000 spectateurs du Zénith de Paris.
Crédits photo : Thibaud Visse / Pure Charts
I love Rock'n'roll ! Voilà en quelques mots le résumé que l'on peut faire de la deuxième édition du Virgin Radio Live, qui s'est tenue hier soir. Après avoir dynamité Nantes en avril dernier grâce à des pointures comme Indochine ou Justice, l'événement musical prenait cette fois-ci ses quartiers au Zénith de Paris, pour trois heures de live survitaminé, entrecoupé de nombreuses surprises.


4 shows en 1


La grande force du concept, c'est évidemment la présence de quatre artistes, quatre univers différents, quatre enfants du rock et donc quatre fois plus de plaisir. Vers 20h30, alors que les 6.000 chanceux ayant gagné leur précieux sésame sur les antennes de la radio trépignaient d'impatience, les festivités ont été lancées par Yodelice et sa bande de musiciens. De prime abord, on aurait pu se dire que l'artiste allait proposer une prestation plus subtile qu'explosive, avec les titres pop-folk qui ont fait sa renommée. Les morceaux choisis, de "More Than Meets The Eyes" à "I Worship You", ont pourtant fait la part belle aux envolées à la guitare, et particulièrement "Fade Away", extrait de son dernier album en date, "Square Eyes". Entre temps, le chanteur de 34 ans n'aura pas oublié de faire chavirer le Zénith au son de son premier tube "Sunday With The Flu", généreusement repris en chœur.

Après un peu plus de 30 minutes de show, l'artiste a laissé sa place au groupe Skip the Use, dont la réputation de bête de scène n'est plus à faire. Durant l'entracte nécessaire à l'aménagement de la scène, Christophe Beaugrand et son équipe ont assuré l'animation aux côtés de l'humoriste Kheiron, révélé par la série "Bref". Les rires de la salle se sont rapidement transformés en hystérie collective devant le charisme volcanique de Mat Bastard, le chanteur et frontman de la formation lilloise, à qui il n'aura fallu que trois minutes pour enlever son t-shirt ! En vrai performer, le musicien s'est amusé à déplacer la foule de droite à gauche dans la salle et à la faire s'égosiller sur sa large palette de tubes, de "People In The Shadow" à "Ghost", sans oublier "Nameless World", le nouveau single de Skip the Use. Généreux, le groupe a même offert la primeur d'un titre inédit et bondissant qui rejoindra le tracklisting de son troisième album, à paraître début février.

Découvrez "Nameless World", le clip animé de Skip the Use :



Final en apothéose


Tout aussi dévastateur, le show offert par Shaka Ponk n'a souffert d'aucun temps mort. La bande à Frah et Samaha n'a en effet interprété que cinq titres, où l'absence de "Let's Bang" ou "Palabra Mi Amor", véritablement taillés pour la scène, se sera fait sentir. Cet aperçu du "Geeks Tour" a toutefois conquis sans mal les spectateurs, grâce aux survoltés "Sexball" ou "I'm Picky". Les capteurs d'énergie de la "Red Zone" ont ainsi vibré à plusieurs reprises, décuplant l'intensité du spectacle proposé...

Visionnez notre galerie photo de l’événement !

Enfin, et presque trois heures après le début de l'événement, Placebo a enfoncé le clou à travers une setlist parfaitement dosée. Emmené par un Brian Molko des grands jours, le trio londonien a alterné les titres de son dernier opus "Loud Like Love" avec ses hits les plus emblématique, de "Post Blue" à "Bitter End", sans omettre "Song To Say Goodbye". Une conclusion en apothéose pour une vraie soirée rock'n'roll !
Yohann RUELLE
Galerie photo :
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Placebo :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés