Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Major Lazer > Sziget Festival : Martin Garrix, Avicii et Major Lazer électrisent l'île de la Liberté
Nous y étions
lundi 17 août 2015 19:35

Sziget Festival : Martin Garrix, Avicii et Major Lazer électrisent l'île de la Liberté

Pour ses trois derniers jours, le Sziget Festival aura mis la musique électronique à l'honneur entre les sets explosifs d'Avicii et Major Lazer. Mais c'est Martin Garrix, du haut de ses 19 ans, qui s'est chargé de conclure sous un feu d'artifice cette semaine intense de festivités.
Crédits photo : Fabien Chareix
Il n'y pas que du rock et de la pop au Sziget Festival ! Depuis sa création, "L'Eurowoodstock" a toujours veillé à privilégier une grande diversité, aussi bien dans les genres musicaux représentés que dans les nationalités des artistes invités à se produire sur les scènes de l'île. Courant phare des années 2000, l'EDM (pour Electronic Dance Music) n'a évidemment pas été mis à l'écart pour cette 23ème édition. En sus des nightclubs de fortune disséminés partout sur l'île d'Óbuda et de l'arène du Colosseum, où le Français Vitalic a mis les festivaliers en transe, trois noms d'envergure étaient programmés sur la Main Stage vendredi, samedi et dimanche soir : Avicii, Major Lazer et Martin Garrix. Histoire de conclure cette folle semaine dans une ambiance survoltée !


Avicii : la valeur sûre


Vendredi soir, à 21h30, c'est en terrain conquis d'avance que le DJ star s'est installé derrière ses platines. Deux ans après le hit planétaire "Wake Me Up!" et le succès de son premier album "True", la popularité du producteur suédois n'est plus à démontrer ! Avec une efficacité redoutable et un déluge d'effets visuels, Avicii a donc aligné sa collection foisonnante de tubes ("Addicted To You", "Hey Brother" ou le dernier-né, "Waiting For Love") en prenant soin de temps à autre de rendre hommage à ses idoles, de Junior Jack ("Stupidisco") à ses compatriotes de la Swedish House Mafia. Devant un tel régal, le public a répondu massivement présent : selon l'organisation, le set d'Avicii a établi un record d'affluence, avec les concerts de Robbie Williams et de Kings of Leon.


Major Lazer : sea, sex and fun


Le lendemain, il y avait du soleil pendant le concert de Major Lazer ! En un an et un tube de l'été, "Lean On", le collectif emmené par Diplo a pris de l'envergure et acquis une popularité nouvelle. Ce qui n'a rien changé à la douce folie qui se dégage des sets du trio, toujours prompt à ébouillanter un public trop heureux d'assister à tant de fantaisies ! Entre les twerks torrides des danseuses, les « jump ! jump ! » lancés à tout-va, les interruptions façon transmission pirate, les court-métrages animés projetés sur les murs d'écran, les invitations à faire tomber la chemise ou la course de Diplo sur la foule dans une bulle, difficile de savoir où donner de la tête. Le mieux, face à ce tourbillon, restait encore de se laisser bercer par les déflagrations dancehall et électro proposées par Major Lazer, qui a mis un point d'honneur à défendre les couleurs de son nouvel album "Peace Is The Mission". "All My Love", "Powerful", "Light It Up"... Chacun a pu se rendre compte du pouvoir dansant de ces hits en puissance !

Crédits photo : Fabien Chareix

Martin Garrix : un final en apothéose


Pour poser le point final à une semaine brûlante et plus de 500 concerts donnés aux quatre coins de l'île de la Liberté, c'est le jeune Martin Garrix qui s'est vu confier cet honneur. Le DJ néerlandais, qui vient tout juste de souffler sa 19ème bougie, n'a pas failli à sa réputation. Fort du succès rencontré par son tube "Animals" en 2013, la jeune star a enflammé le public massé devant la Main Stage, à grand renfort de jets de flamme, de confettis et de nappes supersoniques. Entre techhouse et électroclash, avec un sens précoce du spectacle, Martin Garrix a prouvé qu'il avait déjà l'étoffe des plus grands. Le clou de sa performance ? Le splendide feu d'artifice qui a illuminé le ciel de Budapest lorsque son duo avec Usher, "Don't Look Down", a résonné !

Crédits photo : Twitter de Martin Garrix .
Yohann RUELLE
Pour plus d'infos sur Budapest, rendez-vous sur le site de l'Office de Tourisme de Hongrie !
Rejoignez la page Facebook de l'Office de Tourisme de Hongrie.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP