Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Buzz > Actualité de Kenza Farah > Kenza Farah s'engage pour le président Abdelaziz Bouteflika et crée la polémique
Buzz
lundi 31 mars 2014 18:16

Kenza Farah s'engage pour le président Abdelaziz Bouteflika et crée la polémique

Kenza Farah se retrouve au coeur d'une polémique. Après avoir chanté avec Khaled et Smaïn dans un clip à l'honneur du président algérien Abdelaziz Bouteflika, la chanteuse a voulu réagir et s'expliquer : "A aucun moment, je ne suis et ne veux être associée à tout ce qui a à voir avec la politique".
Crédits photo : Pochette de Yatayo
Kenza Farah sera de retour au mois de juin prochain avec son cinquième album "Karismatik". Pour retrouver le sommet des charts, après l'échec du disque "4 Love", écoulé à 20.000 exemplaires seulement, l'artiste a voulu frapper fort. Quitte à bousculer un peu les codes et proposer un son inédit pour elle avec "Yätayö". Un clip forcément urbain a été mis en ligne, visionné plus de 700.000 fois à ce jour. « C'est un album avec beaucoup d'influences : pop, hip-hop, R&B, un peu orientales... » a déclaré Kenza Farah lors d'une interview sur Pure Charts, expliquant par ailleurs qu'elle avait collaboré avec le producteur RedOne pour l'occasion.

Mais la chanteuse a-t-elle dérapé en participant à un clip de soutien à l'actuel président de l'Algérie, Abdelaziz Bouteflika, 76 ans et candidat à un quatrième mandat ? En effet, en pleine campagne pour l'élection présidentielle algérienne, qui aura lieu le 17 avril prochain, Kenza Farah apparaît dans un clip baptisé "Notre serment pour l'Algérie", dans lequel elle se dévoile aux côtés d'une soixantaine d'artistes, dont Khaled et l'humoriste Smaïn. Le réalisateur du clip, Djaffar Kacem, a voulu proposer « un "We are the world version algérienne », comme le rapporte le site ElWatan2014. Une initiative qui a créé la polémique dans le pays, puisqu'un appel au boycott de ces artistes en question a très vite été lancé sur Internet : « Kenza Farah retourne sa veste et soutient la dictature en Algérie sans aucun état d'âme ». Sauf que Kenza Farah vient de réagir, face au scandale. Contactée par ElWatan2014, elle a assuré qu'elle n'était pas du tout au courant.


"Je ne veux pas être associée à la politique"


« J'ai été invitée à participer à un titre et un clip pour l'Algérie, présenté comme un "We Are the World" made in Algerie, avec d'autres de mes confrères et consœurs artistes ». Pour elle, « c'était un honneur d'y participer et de chanter pour mon pays et pour la liberté de ce dernier ». « A aucun moment, je ne suis et ne veux être associée à tout ce qui a à voir avec la politique. Le but premier de ce titre était de revendiquer mon pays d'origine, et ce, comme je l'ai toujours fait » a-t-elle souligné, avant d'inciter les jeunes à voter.

Sauf que les paroles de la chanson se veulent très claires : « Laissez-moi être heureux. Laissez-moi être fier de mon Président qui a prêté serment à l'Algérie, et qui a tenu la promesse de millions de martyrs ». Abdelaziz Bouteflika, touché par un AVC, est au pouvoir depuis 1999 mais ne serait plus en mesure de gouverner. Le mystère est total autour de son état de santé, et il ne s'est pas exprimé en public depuis deux ans.

Découvrez le clip de soutien à Abdelaziz Bouteflika :
Julien GONCALVES
Pour plus d'informations, visitez le site officiel de K. Farah et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez "4 Love" sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Kenza Farah - Lève la tête
Kenza Farah
Clip Kenza Farah - Me reconstruire
Kenza Farah
Clip Kenza Farah - Trésor
Kenza Farah
Clip Kenza Farah - Toute seule
Kenza Farah
Clip Kenza Farah - Avec le coeur
Kenza Farah

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés