Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Forever Gentlemen > Emmanuel Moire : "Je voulais absolument un duo avec Elodie Frégé pour Forever Gentlemen"
Interview
dimanche 27 octobre 2013 14:53

Emmanuel Moire : "Je voulais absolument un duo avec Elodie Frégé pour Forever Gentlemen"

Après avoir participé à "Génération Goldman" volumes 1 et 2, Emmanuel Moire s'illustre encore pour ses talents d'interprète sur "Forever Gentlemen". Changement de registre pour le chanteur de "Beau malheur", qui enfile le smoking pour reprendre "Somethin' Stupid" avec Élodie Frégé. Une collaboration dont il est l'initiateur.
Crédits photo : Renaud Corlouer
Propos recueillis par Jonathan Hamard.

L'année 2013 continue de très bien se passer pour toi mais tu n'entends pas t'en tenir uniquement à la promotion de ton troisième album "Le chemin". "Forever Gentlemen", c'est prendre un nouveau risque ?
Je ne vois pas vraiment les choses de cette manière. 2013, c'est une année assez particulière pour moi. Assez magique ! C'est-à-dire que, au-delà de ce que je fais en solo, j'ai besoin de toutes ces autres choses-là. Je crois aussi que j'ai tenu à travailler sur "Forever Gentlemen" parce que je suis très fan depuis quelques années de l'album de reprises jazz de Robbie Williams, "Swing Whe You're Winning". Et je sais qu'il en ressort un très bientôt ! Je suis comme un gosse depuis qu'il l'a annoncé (sourire) ! Ce n'est pas que je me compare à Robbie Williams, mais je me retrouve dans sa démarche artistique. Il fait sa propre musique et sait aussi grâce à ses talents d'acteur/chanteur s'adapter à un registre comme celui-là.

« Je suis fan de l'album de reprises jazz de Robbie Williams »
Et c'est sans doute pour cette raison que tu as choisi de reprendre le titre "Somethin' Stupid" pour l'album "Forever Gentlemen" ?
Oui, mais pas seulement. J'ai aussi enregistré le trio "Toute la pluie tombe sur moi". Bien sûr, je reprends ce duo qu'on connaît avec Nicole Kidman, avec Élodie Frégé cette fois. Je suis vraiment très content de cette collaboration. J'avais très envie de faire ce titre. Je l'aime vraiment beaucoup. Je trouve qu'il s'en dégage quelque chose de très élégant… Et puis, le transfert de Nicole Kidman vers Elodie Frégé est plutôt pas mal. Quand j'ai proposé ce titre à l'équipe de production, même si je savais que le but de cet album était avant tout de mettre en avant des artistes masculins, j'ai tout de suite voulu les convaincre d'intégrer une voix féminine, comme sur l'original.

Tu es donc l'initiateur de ce duo. C'est nécessaire pour toi de t'investir autant sur chaque projet ? Tu n'aurais pas pu tout simplement poser ta voix sur un morceau qu'on t'aurait proposé ?
C'est vrai que je voulais absolument que ce soit Elodie Frégé. On n'a jamais chanté ensemble, à part sur des plateaux de télé. On n'avait jamais monté de projet ensemble. Je trouve qu'elle a cette élégance, avec la femme qu'elle est, et dans sa façon aussi de faire son travail… J'adore cette femme ! Elle est très drôle. Et puis, vocalement, j'avais l'impression qu'on pouvait très bien s'entendre. Notre duo a rapidement été validé et nous avons pu l'enregistrer. J'ai donc effectivement pleinement participé au projet. Dans ma vie, c'est très simple. Si le projet me plaît, que ce soit pour un spectacle ou une collaboration, que j'en ai envie et que je me sens capable de le faire, eh bien je le fais.

Ecoutez le duo "Somethin' Stupid" d'Emmanuel Moire et Élodie Frégé :



« Ce sont toujours des projets sur lesquels je me retrouve »
Parmi les autres projets sur lesquels tu as planché cette année, il y a "Génération Goldman 2". Avec Amandine Bourgeois sur le premier volume, tu as enregistré le titre "Juste après" avec Pauline pour le second. C'était une évidence pour toi d'y participer à nouveau ?
Oui. Parce que pour moi le répertoire de Jean-Jacques Goldman, c'est vraiment du velours. J'ai vraiment le sentiment qu'à chaque fois qu'il a écrit une chanson, Jean-Jacques était connecté à un propos et avec une situation. Et donc, quand tu es interprète, c'est assez facile de se mettre dans ses souliers. J'avais juste envie, sur le deuxième volume, de travailler comme si c'était un titre à moi. Je l'ai réalisé. J'ai invité Pauline. On a passé deux jours en studio. On a tout travaillé ensemble.

Finalement, tu es un artiste assez libre puisque tu peux te permettre de travailler avec My Major Company et avec TF1 tout en restant lié à Universal, ta major…
Tout à fait. Quand j'ai envie de mener à bien un projet, je m'arrange pour que ça puisse se faire. Effectivement, il y a des choses à régler entre les différentes maisons de disques. Mais ce n'est pas forcément mon travail. Je pense que tout est possible. Surtout que ce sont toujours des projets sur lesquels je me retrouve. Je ne fais pas pour faire. Je ne suis pas ce genre d'artiste. Je ne me pose pas la question de savoir si c'est bien ou pas d'être sur tel ou tel projet.
Jonathan HAMARD
Toute l'actualité du projet "Forever Gentlemen" sur la page Facebook dédiée.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !
  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP