Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Bob Sinclar > Bob Sinclar en interview : Robbie Williams, sa carrière, son image de séducteur... (VIDÉO)
Interview
dimanche 31 mars 2019 11:28

Bob Sinclar en interview : Robbie Williams, sa carrière, son image de séducteur... (VIDÉO)

De retour sur les ondes avec le single "Electrico Romantico", Bob Sinclar revient pour Pure Charts sur sa rencontre inattendue avec Robbie Williams, l'évolution de sa carrière, son tube "Love Generation", ses souvenirs de la "Star Academy" et ses photos sexy publiées sur Instagram. Découvrez notre interview vidéo !
Crédits photo : Pure Charts
Depuis 30 ans, Bob Sinclar fait rayonner la culture française aux quatre coins du monde. Figure emblématique de la french touch, le DJ a collaboré avec les plus grands et a récemment ajouté un nouveau nom de prestige à son tableau de chasse : Robbie Williams, avec lequel il s'est associé pour le titre "Electrico Romantico". En interview pour Pure Charts, Bob Sinclar raconte la naissance de ce duo inattendu qui s'est fait... par hasard. « On allait à un gala de charité tous les deux. Je savais que ses enfants étaient dans le même lycée que les miens, au lycée français de Los Angeles. Dans l'ascenseur, je rencontre Robbie Williams » explique le DJ, qui s'est donc fait remarquer pendant son set : « Au bout d'une demi-heure, je passe "World Hold On", il débarque comme une furie sur la scène (...) Il me dit : "Je veux faire un truc comme ça avec toi, faisons une collaboration. Envoie-moi des trucs" ».

La "Star Ac" ? "Un mauvais et un bon souvenir"


Inspiré par "Rock DJ", mais avec la pression, Bob Sinclar a envoyé une mélodie soul-disco avant de recevoir la partie de Robbie Williams : « C'était vraiment incroyable ! (...) Je fais les trucs au feeling, j'essaie de sortir de ma zone de confort, pas toujours formater les sons. Je ne peux pas faire 25 fois "Love Generation" ». Travailler avec de telles stars de la chanson est encore aujourd'hui une surprise pour le producteur français : « Quand je commençais, je ne pensais même pas qu'on pouvait avoir une carrière d'artiste en tant que DJ ». Ensuite, Bob Sinclar s'est souvenu du moment où tout a basculé pour lui avec "Love Generation", devenu le générique de la "Star Academy" dès 2005 : « un mauvais et un bon souvenir ». « Venant d'où je viens, dix ans de titres underground, j'ai dit non tout de suite. C'était la vulgarisation de la musique ! » a confié Bob Sinclar, qui a finalement cédé, convaincu par Pascal Nègre, président d'Universal Music France à l'époque. Il a eu du flair !

"On vend du rêve"


Si Bob Sinclar ne prépare pas d'album actuellement, c'est que pour lui ça n'a plus de sens aujourd'hui : « Dans ma musique, aucun. Sauf si tu as le soutien d'une major, que tu es une priorité mondiale. Avec le streaming (...) les gens font leur propre playlist, leur propre compilation ». Alors qu'il fêtera en mai prochain ses 50 ans, Bob Sinclar s'est également confié sur les photos sexy de lui qu'il poste régulièrement sur Instagram. Et le DJ a pleinement conscience de « la culture du beau » qui règne sur les réseaux sociaux : « On montre une image de soi-même qui est très aseptisée (...) mais ça fait rêver les gens. Ils veulent beaucoup d'intimité. C'est devenu un peu pervers aujourd'hui ». Ses clichés, il les poste donc avec du recul : « On vend du rêve un peu. Alors il y a toujours un peu d'humour (...) Il y a beaucoup de voyeurisme, de narcissisme. (...) Il y a plus de likes quand je fais une photo en Thaïlande à moitié à poil que quand je fais un post sur la musique mais il faut faire une bonne balance des deux ».

Regardez l'interview de Bob Sinclar :
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP