Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Florent Pagny, Marwa Loud, AURORA : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 22 juin 2019 12:35

Florent Pagny, Marwa Loud, AURORA : 3 albums au banc d'essai

Pure Charts passe en revue trois albums phares du moment. Florent Pagny se ressource en Patagonie pour "Aime la vie" tandis que Marwa Loud passe la seconde avec "My Life". Enfin, AURORA devient s'engage sur "A Different Kind of Human (Step 2)". Critiques, en quelques lignes !
Crédits photo : Montage Pure Charts

Florent Pagny | "Aime la vie"


Sa liberté de chanter. Libre comme l'air après son départ de "The Voice", Florent Pagny pensait profiter d'une pause bien méritée de quelques années. Que nenni ! Sous l'impulsion de son neveu Mathias Giunta, le chanteur s'est peu à peu attelé à la confection de son 19ème album "Aime la vie". Mais à ses conditions, sans pression. C'est la vie simple qu'il mène sur les terres de sa si chère Patagonie qui est au coeur de ce projet balayé par une brise paisible. « Un coucher de soleil, un peu d'herbe à fumer, quelques amis fidèles », voilà la recette du bonheur telle que Pagny la chante sur le single "Rafale de vent", point de départ de dix belles chansons incarnées. Si le chanteur avait fait appel à Slimane et Maître Gims pour insuffler une touche de modernité à l'album "Le présent d'abord" (2017), il revient ici à l'essentiel avec des mélodies entêtantes, rythmées par des guitares sèches, animées par un plaisir non feint qui nous contamine à l'écoute de "Revenons sur terre", séduisante proposition signée Daran, le compositeur de "Là où je t'emmènerai", ou du joyeusement régressif "Garçon", duo partagé avec Jean Reno. Entremêlés dans ces morceaux solaires, de superbes ballades mettant en lumière l'interprétation profonde de Florent Pagny, dont la place de ténor de la chanson française ne saurait souffrir d'aucune contestation. Arrangés avec élégance, "Si une chanson" et "Aime la vie" ont tout pour devenir des incontournables du répertoire de l'artiste ! YR

Ça ressemble à une invitation à savourer l'instant présent
A écouter : l'irrésistible "Revenons sur terre", "Si une chanson", "Immobiles", "Rafale de vent" et "C'est ta route", joli duo avec Anne-Sila
A zapper : "Raison d'aimer", un peu moins accrocheur




Marwa Loud | "My Life"


Success story. Après le carton de son premier album "Loud", certifié disque de platine grâce au tube "Fallait pas", Marwa Loud espère bien confirmer sa popularité avec "My Life". Sauf que, depuis, la tempête Aya Nakamura a soufflé un vent de fraîcheur sur la musique urbaine. Heureusement, la chanteuse a fait évoluer sa recette là où son premier essai tournait un peu en rond. Toujours avec sa gouaille et son flow unique, la chanteuse originaire de Strasbourg nous fait entrer dans son quotidien : sa recherche de l'âme soeur sur des sonorités orientales ("T'es où ?"), ses failles ("Pas là"), comment elle savoure le succès ("Bah ouais")... Mais elle aborde aussi à de nombreuses reprises - et avec des mots cash - les aléas de la célébrité. L'artiste se confie avec recul sur les rumeurs, les critiques ou les artistes qui essaient de la copier ("Tu me connais"), à quel point l'argent a saboté ses amitiés ("Amis et Billets" avec Alonzo), ou encore les conflits eu sein de sa propre équipe ("Ils parlent de moi", "My Life"). C'est d'ailleurs ce qui rend ce projet - bien trop long et parfois répétitif - globalement intéressant, tandis qu'elle soigne ses productions et son sens de la mélodie ("Tell Me", "Bah ouais"). C'est indéniable, Marwa Loud sait parler à sa génération sur les hymnes "Oh la folle" ou sur "Bandido", single évident dans la lignée des anciens tubes, sans éviter de tomber dans la facilité ("Saturday Night", "Tu me connais"). Ce qui n'empêche pas que le tout reste efficace et solaire ! JG

Ça ressemble à l'évolution d'une voix de sa génération
A écouter : "T'es où ?", "Tell Me", "Bah ouais", "My Life", des tubes !
A zapper : les faciles "Tu me connais" et "Heure de colle", "Purple Money", le répétitif "Un mytho dans la ville"




AURORA | "A Different Kind of Human (Step 2)"


We Love Green. Sous ses airs de jeune fille sage, se cache un véritable talent. Jouant sur la corde sensible, la jeune AURORA (23 ans !) dévoile une part plus engagée de sa personnalité avec "A Different Kind of Human (Step 2)", après un premier acte sous forme d'EP. Cette fois-ci, la Norvégienne évoque notamment l'environnement, les dangers du réchauffement climatique et les comportements humains face à ces dérives. Ainsi, Aurora prend le point de vue extérieur d'une entité extra-terrestre observant la vie humaine, la Terre et ses dégâts. Mélangeant électro, mélodies planantes et percussions tribales, elle pousse à fond le concept dans tous ses recoins autant visuels que musicaux. Ainsi, l'on passe du tubesque "Animal" à la sublime ballade "Dance on the Moon" dans lequel AURORA est à la recherche d'un espoir, d'un futur meilleur : « I hope love will come to us again / As a place we all can come ». Multipliant les instants en lévitation, sur "Soulless Creatures" ou "Daydreamer", la chanteuse offre une vision du monde déprimante mais traversée par sa magnifique voix. « All we ever had is hunger / All we never get is power (...) Your body is a garden / Cared for or forgotten » chante-t-elle sur l'étrange et tribal "Hunger", qui rappelle les expérimentations de Björk, tandis que "The Seed" est encore plus alarmant : « When the last tree has fallen / And the rivers are poisoned / You cannot eat money ». Soif d'engagement, donc. En résulte un très bon disque cohérent et explicitement engagé, qui tient la route sur la longueur et dans lequel on se replonge sans problème. Aurora for President ? TB

Ça ressemble à une prise de parole engagée et terriblement addictive
A écouter : le tube "Animal", le touchant "Dance on the Moon", "Soulless Creatures", "The Seed"
A zapper : le déroutant "Hunger", "Apple Tree"


Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP