Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Rihanna > Sziget Festival : Rihanna joue l'anti-popstar et assure un service minimum
Nous y étions
vendredi 12 août 2016 13:00

Sziget Festival : Rihanna joue l'anti-popstar et assure un service minimum

Quelques jours après son passage en France, Rihanna est la tête d'affiche du Sziget Festival à Budapest. Hier soir, la chanteuse a proposé le show de son "Anti World Tour", mêlant titres de son nouvel album et tubes populaires. Alors, Rihanna en concert ça vaut quoi ? Pure Charts y était ! Verdict.
Crédits photo : Fabien Chareix
Hier soir, Rihanna donnait sans aucun doute LE concert événement du Sziget Festival, où la rédaction de Pure Charts a élu résidence jusqu'au 17 août. Sur la Main Stage située sur l'île de la Liberté à Budapest, en Hongrie, la popstar a donné rendez-vous à ses fans et aux festivaliers curieux dès 21h30 pour leur proposer le show de son "Anti World Tour". Après 30 minutes de retard et quelques huées, Rihanna est enfin apparue sur scène dans sa tenue de gourou sexy : combinaison marron, cuissardes lacées et capuche sur la tête. Sous les applaudissements, la chanteuse a d'abord entonné sa ballade "Stay" avec émotion comme pour nous demander de rester malgré les longues minutes d'attente... Durant son show, qui a duré 1h15, elle n'a cessé de souffler le chaud et le froid.

Un best-of explosif mais frustrant


Le froid d'abord. Sur scène, Rihanna joue la sobriété à outrance. Pas de décor à part un gigantesque drap blanc sur lequel sont projetées des images et qui sera recouvert de mousse sur le final. Ensuite, la chanteuse semble ne plus vraiment assumer ses énormes tubes qui ont pourtant fait d'elle l'une des plus grandes stars de la planète. Au milieu des sons moins fédérateurs et plus dark de son nouvel album "ANTI", Rihanna, entre playback et véritable live, enchaîne ses chansons les plus connues pour n'en faire qu'une minute, parfois moins... Quoi de plus frustrant que de s'ambiancer sur "Umbrella" pour finalement ne savourer qu'un refrain et un couplet ? Ses tubes dancefloor, qui constituent selon la star son « moment préféré » du concert, sont, eux, remixés. Ainsi "We Found Love" se retrouve en mash-up avec "How Deep Is Your Love" de Calvin Harris pour faire danser la foule. Pas sa meilleure chanson, "Where Have You Been" a, elle, été proposée en version longue... Et quid de "This Is What You Came For" ?




Crédits photo : Fabien Chareix
Alors que Rihanna s'absente beaucoup trop souvent de la scène pour laisser ses danseurs prendre le relais, elle n'oublie pas d'offrir l'enchaînement - déjà proposé lors de ses précédentes tournées - de "Live Your Life", "Run This Town" et "All of the Lights", là encore dans des versions courtes, tandis que les excellents "Man Down", "Rude Boy" et "Work", avec leur chorégraphie simple mais sexy, enflamment sans surprise les festivaliers, n'hésitant pas à danser et à twerker dans la foule. Please, don't stop the music !

Un final remarquable


Malgré un manque d'implication flagrant, Rihanna a véritablement pris plaisir à se produire au Sziget Festival hier soir. Souriante, rayonnante et même pleine d'humour lors de ses rares interactions avec le public ("Wow ! 60.000 personnes c'est ça ? Je crois qu'il n'y a pas autant de monde à la Barbade !"), la star a pris le temps d'interpréter ses titres de son dernier album, de "Goodnight Gotham" à "Desperado" en passant par "Needed Me" et la superbe reprise de Tame Impala "Same Ol' Mistakes". Heureusement, sur le final, Rihanna a repris son show en main pour laisser place à une connexion magique avec son public le temps de trois titres forts : "Diamonds", "FourFiveSeconds" et l'incroyable "Love on the Brain". Vocalement irréprochable, la chanteuse a ici prouvé qu'elle pouvait toucher en plein coeur et emporter son audience avec elle.




Globalement, Rihanna a proposé un concert décousu, sans actes distincts, durant lequel se sont mélangés les titres brumeux de son album "ANTI", mention spéciale à l'excellent "Consideration", en alternance avec ses gros hits, malheureusement expédiés. Sexy, avec son aura de femme fatale, la star a pourtant vraiment pu compter sur ses tubes pour faire oublier les nombreuses maladresses du show et nous laisser repartir avec des étoiles dans les yeux. Et l'envie de danser encore un peu...

Crédits photo : Fabien Chareix
Toute la semaine, Pure Charts vous fait vivre les coulisses du Sziget Festival sur son compte Twitter officiel - et le compte Snapchat de PureBreak (@purebreakoff) !
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Rihanna :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Clips : quand les stars se mettent à nu Clips : quand les stars se mettent à nu

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Mariah Carey

    Mariah Carey

    Des places de concert à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP