Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Red Hot Chili Peppers > "The Getaway" : les Red Hot Chili Peppers assagis sur un album introspectif (CRITIQUE)
Chronique d'album
samedi 18 juin 2016 14:00

"The Getaway" : les Red Hot Chili Peppers assagis sur un album introspectif (CRITIQUE)

Cinq ans après le décevant "I'm With You", les Red Hot Chili Peppers partent en quête d'un nouveau souffle avec "The Getaway". Exit Rick Rubin à la production, bonjour Danger Mouse. Un changement salutaire ? Verdict !
Crédits photo : Pochette de l'album
Cinq années ont été nécessaires aux Red Hot Chili Peppers pour retrouver l'inspiration après "I'm With You". Malgré quelques pépites et fulgurances ("Look Around", le très beau "Brendan's Death Song"), la dernière collection du groupe a laissé un goût d'inachevé en bouche. La conséquence de la confusion qui agitait très certainement les rockeurs américains après le départ du guitariste John Frusciante, génie du riff à l'origine des morceaux les plus épiques de la bande ("Californication", "Give It Away" ou "Snow", pour ne citer qu'eux). Difficile pour son remplaçant, Josh Klinghoffer, de trouver d'emblée sa place et d'être à la hauteur des espérances des fans.

En quête d'un nouveau souffle


Il fallait donc du changement et les Red Hot l'ont trouvé sur le bien-nommé "The Getaway". Pour orchestrer cette "évasion", Anthony Kiedis et ses acolytes ont fait un choix radical : dire adieu au producteur de légende Rick Rubin, qui avait supervisé chacun des disques du groupe depuis "Mother's Milk"en 1989. A sa place, le quatuor a fait confiance au flair du new-yorkais Danger Mouse. Connu pour ses goûts éclectiques, la moitié de Gnarls Barkley a notamment signé le dernier U2 et apporté sa contribution à "25" d'Adele.

Sous sa bienveillance, Anthony Kiedis fend l'armure et livre à travers sa plume ses pensées les plus intimes. Du haut de ses 53 ans et après 30 ans de carrière, le rockeur dresse le bilan de cette aventure en forme de rollercoaster sur "We Turn Red", et signe un peu plus loin un bien bel hommage à Hillel Slovak. Mort d'une overdose à l'âge de 26 ans, le fondateur et premier guitariste de la bande laisse planer son ombre sur le mélodieux "Feasting On The Flowers". Il est d'ailleurs question de vices, de drogues et de démons sur le premier single "Dark Necessities". Un morceau familier dans la forme et novateur dans le fond, puisque entre les effusions funk du bassiste Flea (toujours aussi dingue) se glissent quelques notes de piano suspendues dans l'air... Surprenante !

Regardez "Dark Necessities", le nouveau clip des Red Hot Chili Peppers :



Mettons fin au suspens : ceux qui s'attendait à un déluge de guitares hurlantes resteront sur leur faim. Le piano, propice à insuffler une dimension intimiste, s'invite avec grâce et parcimonie sur "Encore" ou le bluesy "The Hunter". Un choix symptomatique des névroses d'Anthony Kiedis, en proie aux doutes après sa rupture avec le top model Helena Vestergaard. L'amour et ses tourments, voilà ce qui hantent donc ce disque éminemment personnel. « Je suis un type seul, je me suis perdu » admet le rockeur sur "Dreams on a Samurai". Mention toute particulière à la ballade "The Longest Wave", LE morceau crève-coeur de l'album, et à "Sick Love", sur lequel Elton John himself assure la partition !

Fort heureusement, l'esprit punk des Red Hot n'est pas totalement dilué dans une avalanche d'errances mélancoliques. Sur l'excellent "Go Robot", Anthony Kiedis retrouve ce flow saccadé si tranchant et l'impétueux "Detroit" résonne comme du pur concentré de piment à l'ancienne - période "Blood Sugar Sex Magik". Quant au très rock'n'roll "This Ticonderoga", entre sa batterie déchaînée et ses riffs électriques vrombissants, promet de purs moments d'anthologie en live.

Ça ressemble à une escapade nocturne en Californie pour se rafraîchir les idées
A écouter : "The Hunter", "The Longest Wave", "This Ticonderoga", "Detroit", "Goodbye Angels", "Dark Necessities"
A zapper : L'introductif "The Getaway", qui manque de relief, "Dreams of a Samurai" et ses promesses non tenues


Yohann RUELLE
Retrouvez Red Hot Chili Peppers sur son site officiel et sa page Facebook officielle
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie des RCHP sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Red Hot Chili Peppers - Everybody Knows This Is Nowhere (Live)
Red Hot Chili Peppers
Clip Red Hot Chili Peppers - Never Is A Long Time
Red Hot Chili Peppers
Clip Red Hot Chili Peppers - Love Of Your Life
Red Hot Chili Peppers
Clip Red Hot Chili Peppers - Victorian Machinery
Red Hot Chili Peppers
Clip Red Hot Chili Peppers - Magpies On Fire
Red Hot Chili Peppers

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP