Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Histoire d'un tube > Actualité de Notre Dame de Paris > Histoire d'un tube : "Le temps des cathédrales" de Notre-Dame de Paris (1998)
Histoire d'un tube
mardi 16 avril 2019 17:45

Histoire d'un tube : "Le temps des cathédrales" de Notre-Dame de Paris (1998)

Alors que la cathédrale Notre-Dame de Paris a été touchée par un violent et tragique incendie, les hommages ont afflué de toute la planète. En parallèle, les chansons de la comédie "Notre-Dame de Paris" remonte dans les charts. L'occasion pour Pure Charts de se replonger dans l'histoire du titre inaugural : "Le temps des cathédrales".
Crédits photo : Pochette de l'album
Le drame qui entoure l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a boosté les ventes du roman de Victor Hugo mais aussi de la comédie musicale signée Richard Cocciante et Luc Plamandon. Impossible d'oublier "Notre-Dame de Paris", tant son succès à la fin des années 90 a été massif. 5.000 représentations dans 20 pays, plus de 11 millions de spectateurs et un show adapté en huit langues pour un succès mondial. Un carton que l'on doit surtout aux chansons qui, aujourd'hui encore, restent dans la légende. Il y a bien évidemment "Belle" : avec 2,5 millions d'exemplaires vendus, il s'agit du troisième single le plus vendu en France derrière "Petit papa Noël" et "La danse des canards". Le titre est déjà un succès, trois mois avant la première représentation. Mais un autre titre va considérablement marquer les spectateurs et la pièce : "Le temps des cathédrales".

"Il est venu le temps des cathédrales..."


Pour sa première représentation, au Palais des Congrès de Paris le 16 septembre 1998, c'est Bruno Pelletier qui a la lourde tâche d'ouvrir le spectacle avec cette chanson. A la manière des pièces antiques ou de celles de Shakespeare, le Canadien interprète le rôle de Gringoire qui vient conter l'histoire que vont voir les spectateurs : « C'est une histoire qui a pour lieu / Paris la belle en l'an de Dieu / Mille quatre cent quatre-vingt-deux / Histoire d'amour et de désir / Nous les artistes anonymes / De la sculpture ou de la rime / Tenteront de vous la transcrire / Pour les siècles à venir ». Autre challenge, il s'agit d'une des chansons les plus difficiles à interpréter, selon le compositeur Richard Cocciante.

Souvenez-vous du mythique "Le temps des cathédrales" :



Et le succès est immédiat : le titre "Le temps des cathédrales" va rester 25 semaines dans le top et atteindra la 5ème place. Un résultat fort mais évidemment bien en-dessous de "Belle" et ses 18 semaines au sommet. Néanmoins, le spectacle permet de relancer l'intérêt du public français pour les comédies musicales. Dans la décennie qui suit "Le Roi soleil", "Mozart l'opéra rock" et autres "Romeo & Juliette" s'enchaîneront avec d'énormes succès à la clé. « Il est venu le temps des cathédrales / Le monde est entré / Dans un nouveau millénaire / L'homme a voulu monter vers les étoiles / Écrire son histoire / Dans le verre ou dans la pierre » : ce refrain entêtant permet aussi à Bruno Pelletier de véritablement lancer sa carrière. Déjà connu pour son rôle de Johnny Rockfort dans "Starmania" entre 1993 et 1995, l'artiste québécois va ainsi enchaîner les projets à partir du début des années 2000, et se retrouver sous le feu des projecteurs. Et il n'est pas le seul : cette aventure va aussi propulser sur le devant de la scène Garou, Patrick Fiori, Hélène Ségara et Julie Zenatti.

En 2015, l'Anglais Josh Groban reprendra le titre pour la plus grande joie de Bruno Pelletier : « "Le temps des cathédrales" et "Notre Dame de Paris" ont littéralement bouleversé ma vie professionnelle il y a de cela 18 ans maintenant. Je vis, depuis lors, des moments heureux aux quatre coins du globe, à chanter mon matériel et celui de cette formidable comédie musicale. C’est grâce à ce cadeau de la vie, si aujourd'hui, je peux faire mon métier, ici et ailleurs, et les répercussions collatérales se font sentir encore aujourd'hui et j'en demeure reconnaissant ». Une nouvelle manière de faire entrer le titre dans la postérité. Fêté il y a quelques mois, le 20ème anniversaire de la comédie musicale "Notre Dame de Paris" est venu prouver une nouvelle fois que le spectacle n'avait rien perdu de sa superbe ni de sa popularité. Aujourd'hui, "Le temps des cathédrales" résonne dans le coeur des Français en hommage à ce superbe monument.

Découvrez la version de Josh Groban :
Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP