Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Magalie Vaé > Magalie Vaé : argent, faux amis... Le "cadeau empoisonné" de sa victoire à la Star Academy
C'est dit !
mercredi 26 mai 2021 16:44

Magalie Vaé : argent, faux amis... Le "cadeau empoisonné" de sa victoire à la Star Academy

Magalie Vaé était l'invitée de l'émission "Ça commence aujourd'hui" sur France 2 pour parler de l'après "Star Academy". L'ex-gagnante a raconté comment elle avait dépensé le million d'euros remporté avec sa victoire dans le télé-crochet avant de faire des mauvaises rencontres : "A 18 ans, on ne sait pas gérer ce genre de choses". Regardez !
Crédits photo : France 2
Samedi soir sur TF1, Magalie Vaé était l'une des anciens élèves de la "Star Academy" à participer au documentaire consacré aux 20 ans du télé-crochet. Une expérience que la chanteuse n'est pas prête d'oublier. Invitée ce mercredi dans l'émission "Ça commence aujourd'hui" sur France 2, elle a expliqué s'être inscrite à l'émission un peu par hasard, sans y croire. « J'ai vu la pub à la télé, je me suis dit "Allez, tente ta chance" » a confié Magalie Vaé dans le divan de Faustine Bollaert, elle qui se souvient comme si c'était hier du 16 décembre 2005, jour de sa finale face à Jérémy Amelin où le public l'a désignée comme vainqueur : « J'en garde un super souvenir. Ce serait vraiment ingrat de mettre un point négatif sur cette soirée qui a chamboulé ma vie, dans tous les sens du terme. A partir du moment où j'ai mis les pieds dans ce château, ma vie a changé ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Et pour cause, en plus de lancer sa carrière dans la musique, cette victoire devant 8,7 millions de téléspectateurs a permis à Magalie Vaé, qui n'avait que 18 ans à l'époque, d'empocher la somme rondelette « d'un million d'euros ». Cette petite petite fortune n'est cependant pas tombée directement sur son compte en banque, comme elle l'a précisé : « C'est une avance sur les ventes d'albums et de singles (...) On savait qu'il y en avait une partie qui allait aux impôts, mais combien ? On ne sait pas, moi je n'ai jamais travaillé, une fiche de paie je ne sais pas ce que c'est, j'étais au lycée juste avant, c'était abstrait ». Après passage à la caisse, l'interprète de "Chercheur d'or" a gardé « à peu près la moitié » de cet argent qu'elle a perçu « après l'enregistrement de [son] premier album, une fois que le premier single est sorti » : « J'ai reçu un ordre de virement de ma maison de disques (...) Ma mère m'a laissé un message en me disant : "Fais très attention à cet argent, prends-en soin. Rends-toi compte que je mettrai toute ma vie à gagner cet argent" ».

"Je m'en suis voulu d'avoir gagné autant d'argent"


Sauf que ce joli chèque n'a pas eu que des incidences heureuses sur la vie de Magalie Vaé. « Je pense qu'inconsciemment je m'en suis voulu d'avoir gagné autant d'argent si facilement. Je n'ai rien fait de spécial, j'ai juste fait quatre mois de télé » a analysé celle qui estime aujourd'hui que la production de la "Star Academy" avait favorisé des candidats. De plus, sans personne pour la conseiller, Magalie Vaé a progressivement dilapidé ces 500.000 euros. « J'ai vécu de bons moments. Ça m'a permis de vivre des moments que des gens comme mes parents n'ont jamais vécu. Mais c'est quand même un cadeau empoisonné, en tout cas à l'âge que j'avais. A 18 ans, je n'avais jamais travaillé, je n'étais pas dans une famille hyper riche, on ne sait pas gérer ce genre de choses » a attesté l'artiste, qui aurait aimé avoir « un suivi pour tout ce que ça engendre, psychologiquement et financièrement ».


"J'ai fait des cadeaux à des gens qui n'étaient pas mes amis"


Car si elle en a fait « profiter la famille » en offrant à ses proches, notamment sa soeur et sa mère, le voyage de « leur rêve » à l'autre bout du monde, la chanteuse a fait face à des mauvaises fréquentations qui l'ont manipulée : « J'ai fait des cadeaux à des gens qui n'étaient pas mes amis. J'ai fait profiter des gens qui sont arrivés autour de moi en croyant qu'ils étaient mes super amis pour la vie ». Des personnes qui, en réalité, en avaient après son argent. « On ne se rend pas compte, ce sont des petites sommes mais ça va très vite. C'est un resto pour une bande de copains, on sort tous les soirs et c'est moi qui paye, c'est le taxi pour tout le monde... On réfléchit pas » a témoigné l'ex-gagnante de la "Star Academy" devant les caméras de France 2. C'est sa banquière qui a fini par l'alerter qu'elle se dirigeait dans le rouge : « On m'a dit : "Si vous continuez il n'y aura plus rien et c'est vous qui allez devoir de l'argent à l'Etat" ». Ainsi, après avoir pris la décision de « réduire le train de vie », Magalie Vaé a appris à ses dépens une leçon : « Les amis ne restent pas (...) Sur le coup, c'est une blessure car je me suis dit qu'ils n'étaient pas là pour moi mais pour ce que j'avais. J'ai été bête. Je ne leur en veux même pas, je m'en veux à moi ».

Avec le recul, celle qui est devenue maman en 2011 assure que cette expérience l'a forgée. « Je ne le regrette pas parce que ça m'a permis de connaître cette valeur, de retrouver cette valeur de l'argent que je n'avais jamais connu avant, et de l'inculquer à ma fille (...) J'ai vécu ce que j'avais à vivre. Ça m'a permis d'être celle que je suis aujourd'hui » a-t-elle expliqué à Faustine Bollaert. Aujourd'hui, Magalie Vaé se dit « épanouie » dans sa vie personnelle et professionnelle, entre le chant et l'événementiel : elle a fondé une entreprise d'organisation de soirées privées à succès.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Magalie Vaé - Appelle
Magalie Vaé
Clip Magalie Vaé - Donne
Magalie Vaé
Clip Magalie Vaé - Qui A Mérité Ca ?
Magalie Vaé
Clip Magalie Vaé - Je Ne Suis Qu'une Chanson
Magalie Vaé

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés