Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Business et économie de la musique > Actualité de Lilly Wood and The Prick > Valérie Pécresse utilise un titre de Lilly Wood & The Prick sans autorisation
Business et économie de la musique
jeudi 01 octobre 2015 11:10

Valérie Pécresse utilise un titre de Lilly Wood & The Prick sans autorisation

Le premier meeting de campagne de Valérie Pécresse pour les élections régionales en Ile de France est entaché par une affaire d'ayants droits, mettant en cause la diffusion du titre "Prayer In C" de Lilly Wood And The Prick.
Crédits photo : ABACA/DR
Si les finances des Républicains semblent s'améliorer cette année, Nicolas Sarkozy ne sera sans doute pas ravi d'entendre parler de l'amende à laquelle le parti pourrait bien être assujetti. En effet, lors du meeting organisé dimanche dernier à Nogent-sur-Marne et prenant la forme d'une rampe de lancement pour la campagne de Valérie Pécresse aux élections régionales en Ile de France, le titre "Prayer In C" de Lilly Wood And The Prick a été diffusé plusieurs fois d'après nos confrères du "Petit Journal" (Canal +).

"C'est une utilisation qui est contrefaisante"


Sauf que ni le duo français ni son producteur n'étaient au courant, et n'avaient donc sans aucune façon donné leur accord pour l'utilisation du morceau lors d'un événement de cette nature. Et les Républicains n'en avaient pas le droit d'après Isabelle Wekstein, l'avocate du producteur de Lilly Wood And The Prick. Face à la caméra de nos confrères, cette dernière a expliqué qu'« en vertu du code de la propriété intellectuelle, il faut demander un accord de la part de tous les ayants droit » : « le producteur fait partie de ceux dont il faut obtenir une autorisation écrite et préalable. S'il n'y a pas eu d'autorisation sollicitée, c'est une utilisation qui est contrefaisante à mon avis » a-t-elle déclaré, affirmant pour MYTF1News que l'affaire pourrait être portée devant la justice.

L'UMP déjà condamnée en 2009


Quant à l'avocat de Nili Hadida et Benjamin Cotto, Stéphane Cherqui, il a tenu à rappeler que ceux-là n'ont « jamais accepté et s'opposent expressément à ce que leur musique soit associée, directement ou indirectement, à des événements ou meetings politiques, quels qu'ils soient ». La facture pourrait donc être salée pour Les Républicains, bien que le staff de Valérie Pécresse déclare avoir pris contact avec la Sacem avant le meeting pour obtenir « une autorisation globale d'utilisation d'œuvre musicale ». « La société de gestion des droits d'auteur leur a alors conseillé de prendre contact avec les représentants de Lilly Wood and The Prick » révèle TF1, ajoutant que l'équipe de la candidate n'y est pas parvenue.

Ce n'est pas la première fois que le parti de Droite utilise un titre populaire pour ambiancer l'un de ses meetings sans accord formel. Il y a six ans, il a dû verser 30.000 euros aux Américains MGMT pour avoir diffusé son tube "Kids" au cours de plusieurs réunions.
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez la page Facebook de Lilly Wood And The Prick.
Ecoutez et/ou téléchargez le dernier album de Lilly Wood & The Prick.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Lilly Wood and The Prick - My Best
Lilly Wood and The Prick
Clip Lilly Wood and The Prick - Water Ran
Lilly Wood and The Prick
Clip Lilly Wood and The Prick - Hey It's OK
Lilly Wood and The Prick
Clip Lilly Wood and The Prick - Where I Want to Be (California)
Lilly Wood and The Prick
Clip Lilly Wood and The Prick - This Is a Love Song
Lilly Wood and The Prick

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Patrick Fiori

    Patrick Fiori

    Gagne ton album "Promesse" !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP