Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Jain > Jain en interview : "Je voulais une évolution, sans but commercial précis"
Interview
samedi 25 août 2018 12:30

Jain en interview : "Je voulais une évolution, sans but commercial précis"

De retour avec son deuxième album "Souldier", Jain se confie en interview vidéo pour Pure Charts. Le succès, sa soudaine notoriété, ses nouvelles chansons... Regardez !
Crédits photo : Capture Pure Charts
Jain sort cette semaine son deuxième album, "Souldier". Il est la suite logique de "Zanaka", écoulé à plus de 300.000 exemplaires grâce aux tubes "Come" et "Makeba". Un carton qui n'a pas déstabilisé la jeune artiste, comme elle le confie en interview vidéo pour Pure Charts. « J'étais très contente du succès. C'est vrai que je ne m'y attendais pas du tout. (...) Quand on sort un album, on y pense, c'est ce qu'on veut. On aimerait bien que ça marche. (...) J'étais vraiment très fière » déclare-t-elle avec le sourire, révélant ne pas avoir pris la notoriété de plein fouet : « On est un peu dans une bulle car il y a beaucoup de travail. On ne s'en rend pas forcément compte. On s'en rend compte quand les gens nous reconnaissent dans la rue ». Un public que Jain apprécie de rencontrer au quotidien : « Globalement, ils sont hyper sympas, ils ne sont pas du tout intrusifs. C'est ça que j'aime bien. Ils sont toujours très respectueux. Ils me serrent la main, ils m'appellent "Madame !" (Rires) ».

"J'avais envie de raconter une autre partie de mon histoire"


Pour ce deuxième album "Souldier", Jain se savait attendue au tournant. « Forcément, ça met une pression quand le premier a aussi bien marché. On a envie que le deuxième plaise autant. C'est pour ça que j'ai voulu aussi le sortir rapidement. Comme ça, c'est fait ! (Rires) » confie la chanteuse de "Alright" qui a écrit ce disque « pendant la tournée » de son premier album. Une façon plus naturelle d'écrire et composer : « Je n'ai jamais eu le passage de la page blanche puisque j'avais écrit toute l'année ». Pour ses nouveaux titres, Jain a imposé ses propres règles du jeu : « Je ne me suis vraiment pas dit qu'il fallait que les titres plaisent à la télé, aux émissions ou aux publicités. J'avais vraiment envie de faire une évolution du premier, sans aucun but commercial précis. Juste le but artistique que je voulais mettre en avant ». Sa démarche ? « J'avais envie de raconter une autre partie de mon histoire. De mettre tous les genres de musique que j'aime bien : la musique orientale, le hip hop, la soul, le reggae ».

Regardez l'interview de Jain :



Riche de toutes les facettes de la chanteuse, l'album "Souldier" « est un peu bordélique » selon Jain : « Il y a plein d'influences. J'ai vraiment voulu sortir des cases dans lesquelles j'étais avec le premier album ». Mais l'album, qui évoque notamment la starification ("Star") ou encore les attentats ("Souldier"), se veut plus mature, plus conscient. « Les thèmes abordés étaient plus graves. Il était plus engagé, plus rentre dedans, notamment avec le hip hop. Je me suis bien amusée à me moquer de moi et des autres » confie-t-elle.

Découvrez le clip "Alright" de Jain :
Julien GONCALVES
Toute l'actualité de Jain sur son site internet et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez le deuxième album "Souldier" de Jain sur Pure Charts.
Jain en interview
02/09/2018 - A l'occasion de la sortie de son album "Souldier", Jain se confie dans une deuxième partie d'interview. La chanteuse raconte l'histoire derrière son tube "Alright", comment les attentats lui ont inspiré des chansons, son rêve de collaborer avec Kendrick Lamar ou la fin de sa carrière. Rencontre en vidéo ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP