Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Francis Lalanne > Francis Lalanne appelle à la destitution d'Emmanuel Macron : "La Patrie est en danger"
C'est dit !
lundi 25 janvier 2021 11:47

Francis Lalanne appelle à la destitution d'Emmanuel Macron : "La Patrie est en danger"

Francis Lalanne signe une tribune dans laquelle il prend position contre le gouvernement français, qu'il accuse de "tyrannie" et de "totalitarisme". Le chanteur dénonce la "dictature sanitaire" imposée et appelle au lancement d'une procédure de destitution contre le président Emmanuel Macron, et même à faire usage de l'armée : "Le temps presse".
Crédits photo : Bestimage
D'Emile Zola à Francis Lalanne, il n'y a qu'un pas que ce dernier ose franchir de lui-même. L'artiste de 68 ans lance un appel à la « mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie » dans une tribune contestataire relayée sur France Soir, où il accuse le gouvernement de Jean Castex d'instaurer un « régime totalitaire » et de commettre un « coup d'État au nom de la Covid ». S'appuyant sur divers textes comme la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et la Constitution pour étayer son propos point par point, le musicien dénonce « la criminalisation permanente des individus », les privations de libertés (couvre-feu, salles de spectacles fermées) au nom d'une urgence sanitaire « en train de devenir une maladie chronique de la République » et tacle le Conseil scientifique, « organe illégitime et complice des mensonges du gouvernement ».

« Le chef de l'État et son gouvernement s'essuient les pieds sur le Droit Républicain comme sur un paillasson » écrit Francis Lalanne, qui estime qu'il « faut à présent mettre l'État hors d'état de nuire au peuple français » pour « faire cesser le trouble manifestement illicite infligé à la Nation » à travers, notamment « la chaîne désormais interminable des confinements dont nul ne peut dire aujourd'hui quand l'actuel gouvernement entend y mettre fin ».

"Nous ne devons plus appeler Démocratie ce qui ne l'est pas"


Pour cet « abus de droit caractérisé », Francis Lalanne souhaite déclencher une procédure de destitution du président de la République « au terme de l'article 3 de notre Constitution ainsi que de l'article 68 ». « C'est au Peuple Français opprimé par ses représentants, de montrer au monde une nouvelle fois, l'exemple de la vertu civique; en lançant un grand mouvement de libération nationale qui dénonce le glissement de la démocratie pluraliste vers la technocratie totalitaire. Nous ne pouvons plus tolérer l'intolérable. Nous ne devons plus appeler Démocratie ce qui ne l'est pas » poursuit-il, en prônant « la désobéissance civique de tous les acteurs économiques, travailleurs, intermittents et permanents, commerçants, artisans professions libérales, privés de leurs libertés de travailler et d'entreprend par l'actuel gouvernement sous couvert "d'urgence sanitaire" » : « La France ne peut pas devenir un gouvernement totalitaire parce que 0,11% de ses personnes âgées auraient succombé à un nouveau virus. Surtout lorsqu'on s'apprête à utiliser les plus fragiles de ces personnes âgées comme cobayes pour tester de nouveaux genres de vaccins ».

Dans cette tribune, Francis Lalanne suggère même de faire appel aux forces armées pour renverser le pouvoir actuel, coupable de « haute trahison ». « Il est du devoir de l'armée française pour assurer la "sûreté" du peuple français de procéder à la mise à pied des auteurs du coup d'État - c'est-à-dire de l'actuel gouvernement; et ce, afin de rétablir le droit républicain » souligne l'interprète de "Plus jamais ça" d'un ton grave, alarmé : « Les jours de la République sont comptés. Nous devons agir vite. La Patrie est en danger ».

Regardez Francis Lalanne chanter "On se retrouvera" :


"J'alerte les Français, c'est mon droit"


Que risque Francis Lalanne avec cette tribune largement commentée sur les réseaux sociaux ? En vertu de l'article 413-3 du Code Pénal, le chanteur encourt jusqu'à 5 ans de prison et une amende de 75.000 euros, puisque la loi condamne « le fait, en vue de nuire à la défense nationale, de provoquer à la désobéissance par quelque moyen que ce soit des militaires ou des assujettis affectés à toute forme du service national ». Pour le principal intéressé, ce n'est pas ce dont il est question dans son appel. « Relisez bien mon texte, je demande d'abord aux parlementaires d'agir dans le cadre de l'article 68 » se justifie-t-il auprès de Télé Loisirs : « J'alerte les Français, c'est mon droit. Je suis un simple citoyen, mais aussi un intellectuel et un artiste, j'ai une responsabilité civique et citoyenne ». Il balaie les accusations de complotisme d'un revers de la main. « A partir du moment où on croit que le président est une personne morale, on est des hérétiques. Aujourd'hui, on dit qu'on est des complotistes. Moi, je persiste et signe, ça ne m'empêchera pas de dire ce que je pense ! » conclut le chanteur.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Francis Lalanne - Vivre Heureux Ensemble
Francis Lalanne
Clip Francis Lalanne - Changer
Francis Lalanne
Clip Francis Lalanne - La Plage
Francis Lalanne
Clip Francis Lalanne - Fais-Moi L'amour Pas La Guerre
Francis Lalanne
Clip Francis Lalanne - Que La Vie Est Triste
Francis Lalanne

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?
  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés