Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision Song Contest > Eurovision : la France prête à boycotter l'édition 2019 ?
Spécial Eurovision
jeudi 21 février 2019 11:07

Eurovision : la France prête à boycotter l'édition 2019 ?

Alors que Bilal Hassani se prépare à défendre sa chanson "Roi" à Tel Aviv le 18 mai prochain, la France aurait menacé de boycotter l'Eurovision 2019 à cause d'une série humoristique bientôt diffusée en Israël. France Télévisions répond.
Crédits photo : GILLES SCARELLA / FTV
L'Eurovision 2019 se tiendra le 18 mai prochain à Tel Aviv, en Israël, après la victoire de Netta avec son hymne "Toy". Mais cette 64ème édition est au coeur de nombreuses polémiques. Alors que la Turquie a notamment quitté le concours à cause de la mauvaise influence de certains artistes auprès du jeune public, avec Conchita Wurst en exemple, un appel au boycott de l'Eurovision en Israël a été lancé par un collectif de 140 artistes afin de soutenir la Palestine. Lors de "Destination Eurovision", la sélection française diffusée sur France 2 qui doit élire le candidat qui représentera le drapeau tricolore à Tel Aviv, des militants opposés à Israël ont même envahi le plateau pour dénoncer les agissements de l'Etat hébreu.

Une série humoristique en ligne de mire


Cette fois, c'est la participation de la France au Concours Eurovision de la chanson 2019 qui est remise en question. Selon le site israëlien Ynet News, France Télévisions aurait menacé la chaîne KAN, qui diffusera l'Eurovision depuis Tel Aviv, de ne pas participer cette année. En cause ? La diffusion prochaine sur leur antenne d'une série décalée sur l'Eurovision baptisée "12 points", dans laquelle le candidat qui représente la France est « un terroriste de Daesh déguisé en homosexuel ». Une intrigue qui ne passe pas auprès de France Télévisions, d'autant plus dans le contexte actuel avec Bilal Hassani qui défendra les valeurs de l'Hexagone à Tel Aviv au mois de mai avec sa chanson "Roi". Sauf qu'Eldad Koblenz, le président de la chaîne KAN, ne souhaiterait pas déprogrammer la série afin de protéger la liberté d'expression et de création.

Le journaliste du site Ynet News a dévoilé dans un tweet une réaction officielle de l'UER (l'Union européenne de radiotélévision) qui est en charge de l'Eurovision chaque année : « L'UER accorde une importance toute particulière à la liberté d'expression ainsi qu'à la réputation de l'Eurovision. L'UER protégera ces deux aspects dans l'intérêt de ses membres et dans l'intérêt de tous les états prenant part à la compétition. L'UER participe à des discussions avec les organisateurs de l'Eurovision 2019, KAN et la production [de la série] afin de trouver une solution qui satisfera toutes les parties ». Contacté par 20 Minutes, France Télévisions a aussi réagi par le biais d'un porte-parole : « Pas de fausse polémique. L'ensemble de la délégation française est au travail au côté de Bilal Hassani pour la finale à Tel Aviv du 18 mai. Nous sommes en contact régulier avec l'UER, qui échange avec l'ensemble des partenaires de l'Eurovision, dont la chaîne KAN. Dans le cadre de ces échanges entre l'UER et KAN, le projet de fiction 12 Points, dont nous avons appris l'existence la semaine dernière, est évoqué ». Il ne leur reste plus qu'à trouver un terrain d'entente...


Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP