Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2019 : la Turquie boycotte le concours et s'en prend à Conchita Wurst
Spécial Eurovision
mercredi 08 août 2018 15:00

Eurovision 2019 : la Turquie boycotte le concours et s'en prend à Conchita Wurst

Six ans après avoir claqué la porte de l'Eurovision, la Turquie continuera son boycott du concours pour l'édition 2019, qui se déroulera en Israël. En cause ? Des images qui pourraient choquer les plus jeunes. Conchita Wurst est visée par ces critiques.
Crédits photo : Bestimage
Au printemps prochain, l'édition 2019 de l'Eurovision se déroulera en Isräel suite à la victoire de Netta avec "Toy". Une vingtaine de pays a déjà officiellement confirmé sa participation au célèbre concours de chant comme la République Tchèque, la Suède, la Bulgarie ou le Danemark. La France, elle, sera bien sûr de la compétition puisqu'elle fait partie du Big Five et dispose à ce titre d'une qualification directe pour la grande finale. Comme pour Madame Monsieur l'an dernier, le représentant tricolore sera choisi par les téléspectateurs durant l'émission "Destination Eurovision", dont les candidatures sont ouvertes depuis le 21 juin. En revanche, aucune chance de voir un candidat turc se produire en live à l'Eurovision l'an prochain. Pour la sixième année consécutive, le pays a décidé de boycotter le concours...

"Vous avez dévié de vos valeurs"


En 2012, la délégation turque claquait la porte de l'Eurovision pour protester contre les règles de vote en vigueur et le passe-droit accordé aux membres du Big Five (la France, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Italie), les plus gros contributeurs financiers à l'organisation du concours. La Turquie avait de plus invoqué une audience faible dans son pays mais beaucoup d'observateurs avaient expliqué ce retrait par l'influence des autorités religieuses conservatrices, soucieuses du déclin « moral » de l'événement. Un raisonnement corroboré par les dernières déclarations d'Ibrahim Eren, le président de la télévision publique turque TRT. « Nous n'envisageons pas de participer à la compétition » a-t-il annoncé dans les colonnes du quotidien Hürriyet, avançant des arguments sur la mauvaise influence que pourrait exercer l'Eurovision sur les téléspectateurs les plus sensibles.

« En tant que chaîne publique, nous ne pouvons diffuser en direct à 21h00, une heure où les enfants regardent la télévision, un Autrichien qui porte à la fois une barbe et une jupe (...) et qui se dit à la fois homme et femme » a-t-il justifié en faisant explicitement référence à Conchita Wurst, la drag queen autrichienne dont la victoire à l'Eurovision en 2014 avait défrayé la chronique dans certains pays comme la Russie. « Nous l'avons dit à l'Union européenne de radio-télévision (UER), "Vous avez dévié de vos valeurs". Quand cela sera corrigé, nous reviendrons à l'Eurovision » a-t-il renchéri. En 2015, Conchita Wurst répondait aux critiques qui la visait dans une interview accordée à Pure Charts. « Les gens parlent de moi, en bien, en mal, mais c'est magnifique car ça prouve que je suis divertissante et que je suscite de l'intérêt » confiait la femme à barbe, fière de représenter la différence.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP