Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Diam's > Diam's : son divorce, l'islamophobie, Charlie Hebdo... La rappeuse à coeur ouvert
C'est dit !
jeudi 21 mai 2015 10:31

Diam's : son divorce, l'islamophobie, Charlie Hebdo... La rappeuse à coeur ouvert

C'est aujourd'hui que sort le deuxième livre de Diam's, "Mélanie Française et musulmane", dans lequel l'ex-rappeuse évoque sa conversion à l'islam, sa nouvelle vie de femme et le regard de certains face au voile. Extraits choisis.
Crédits photo : ABACA / Montage Pure Charts
Depuis qu'elle a rendu officielle sa conversion à l'Islam il y a cinq ans, Diam's intrigue et fascine, à tel point que son premier livre - une autobiographie publiée en 2012 - s'est hissé durant plusieurs semaines parmi les meilleures ventes en librairie. La vie de cette ancienne rappeuse à succès était en réalité parsemée de doutes et de tristesse. De son vrai nom Mélanie Georgiades, l'artiste chypriote a frôlé le suicide en janvier 2008. Et c'est l'Islam qui l'a sauvée ! Elle affirme avoir trouvé dans la foi un moteur et une source d'apaisement. Son premier ouvrage racontait cette descente aux enfers et cette renaissance, faisant naître auprès de certains un sentiment d'incompréhension.

"Être différent, est-ce vouloir du mal à l'autre ?"


Cette transition fait d'ailleurs l'objet de plusieurs pages dans son nouveau livre "Mélanie Française et musulmane", publié ce jeudi 21 mai aux éditions Don Quichotte. « Je ne tenais plus en équilibre sur cette échelle aux barreaux bien fragiles ; J'avais atteint les cimes, là où il ne fait pas bon vivre, là où on est fatalement seul » raconte-t-elle, réaffirmant qu'elle souhaitait simplement « vivre digne sans être orgueilleux, et humble sans être humilié », d'après metronews.fr.

La vie de Diam's passionne les Français à en croire le buzz que suscite la sortie de cet ouvrage. L'ancienne icone de toute une génération y raconte qu'elle a divorcé, qu'elle s'est remariée et qu'elle a eu un deuxième enfant depuis sa dernière apparition publique dans l'émission "Sept à Huit" (TF1), il y a deux ans et demi. Portant le voile, Mélanie Georgiades avait interpellé les téléspectateurs. « Leurs raccourcis tranchaient dans le vif, j'étais évidemment tombée sous l'influence d'un barbu extrémiste, contrainte de me voiler » explique-t-elle dans "Mélanie Française et musulmane" (Le Parisien), racontant la manière dont il lui arrive d'être traitée aujourd'hui. « Un jour où je faisais mes courses, une femme a lancé : Belphégor, rentre chez toi. Auparavant, j'aurais réagi au quart de tour. Aujourd'hui, je préfère le silence. Être différent, est-ce vouloir du mal à l'autre ? Si moi, Mélanie, je m'habille différemment de mes voisins, cela signifie-t-il que je veux du mal au pays qui m'a portée et éduquée ? ».

"L'islam fait partie de la France"


Victime de l'islamophobie, Diam's parle de « choc », d'« incompréhension » et du « rejet » qu'il lui arrive de lire dans le regard des gens. « On ne parle pas de ce que la femme voilée ressent comme peur, malaise et angoisse à l'idée de choquer autrui. Derrière un voile, il y a un cœur qui bat, un individu qui pense, qui pleure, qui aime » rappelle-t-elle, estimant que son corps lui « appartient » et qu'elle « l'habille comme bon lui semble ».

Si l'écriture de "Mélanie Française et musulmane" a démarré avant les attentats de Charlie Hebdo, l'écho suscité par la mort de 12 personnes le 7 janvier a provoqué un sursaut d'interrogations et de peurs dans la tête de Diam's. Celle-ci défend son point de vue « pour que la haine et le chaos ne l'emportent pas ». « L'islam fait partie de la France car il vit dans le cœur de nombreux Français aujourd'hui. Il nous faut accepter cette réalité, non pas comme un échec, ni une capitulation devant un ennemi étranger qui aurait pris nos enfants, mais comme une source d'épanouissement véritable pour moi comme pour des millions de personnes qui ne veulent ni guerre ni conflit, qui n'aspirent qu'à vivre dans la paix et qu'à adorer Dieu. Je suis Française et musulmane et je n'ai pas à choisir. Je suis Française et musulmane : j'ai des racines et des ailes » écrit l'artiste, réaffirmant qu'il n'y a pas incompatibilité entre les termes « Française » et « musulmane ».

Diam's conclut son ouvrage en délivrant ses coordonnées personnelles afin d'offrir à qui le voudra la possibilité de converser avec elle. Une main tendue vers l'autre pour appréhender la différence.
Jonathan HAMARD
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Diam's :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP