Jump to content
Sign in to follow this  
King Of Batoofam

L'Encyclopédie Électronique de CIF

Recommended Posts

kraftwerk.jpg

Kraftwerk, groupe majeur du genre, en live.

L'Encyclopédie Électronique de CIF

Bienvenue à toutes et à tous dans L'Encyclopédie Électronique de CIF ! ^_^

 

Il s'agira ici de présenter à la communauté une espèce de résumé, de présentation du très large mouvement qu'est aujourd'hui celui lié à la musique électronique. Ce topic concernera surtout la deep/house, la minimale, la techno, l'ambient et l'expérimentale, avec bien sûr quelques détours, pour rester proches de racines pop et indie, qui ne déstabilisent pas trop le néophyte. Effectivement, mon but n'est pas de vous dégoûter avec de la psytrance ou de la hardtek, que je considère plus comme de la musique dont le but est quasi-uniquement le live, ce qui n'est pas une dépréciation mais plutôt une constatation.

Je fais donc le choix, subjectif, de recentrer le sujet sur les genres cités précédemment. En effet, il y aura souvent une part de subjectivité, que je tenterais de modérer, mais comme vous le savez, l'appréciation musicale implique forcément une part de choix personnels. Je souhaite que chacun découvre et apprécie ; ici, pas d'histoire d'underground, de hype, de pas hype etc. même si je ne souhaite pas que des David Guetta, Calvin Harris, Nicky Romero, Afrojack etc. apparaissent ici, simplement car leurs objectifs musicaux sont différents des artistes qui seront évoqués ici, et qu'ils n'évoluent pas dans la même «sphère» musicale, dirons-nous ; cependant, il serait de mauvais goût de faire l'amalgame entre cette affirmation et ma volonté de cloisonner les genres, l'inverse serait même plutôt plus approprié.

La musique prime, et je comprendrais naturellement l'aversion de certains pour ce(s) genre(s) musical(aux). Si vous avez des critiques pertinentes, bonnes ou mauvaises, n'hésitez pas à les livrer, sans que le topic tourne pour autant à des clashs et des débats sans fins, la bonne humeur est primordiale, elle est la raison d'être de cette «Encyclopédie». :hug:

 

 

berlin-calling_sunset_paul-kalkbrenner.j

Extrait de Berlin Calling, film presque culte à la BO démentielle créée par Paul Kalkbrenner, qui joue le rôle principal.

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la naissance de la musique électronique, je vous invite à consulter la page Wikipédia, complète et bien mieux informée que moi. Pour faire court, disons que les pionners de ce genre sont, dans leur sphère culturelle, Kraftwerk, qui popularisa l'électro, et Pierre Henry, compositeur savant (c'est pourquoi, si vous souhaitez en discuter, je vous dirige vers le topic «Musique classique» de la partie Critiques du forum) spécialisé dans l'électro-accoustique. Pour écouter de l'électronique, il faut, je pense, lorsque l'on est néophyte, tenter de comprendre les enjeux et les buts de cette musique, qui peut parfois rebuter au premier abord. Moi-même, j'ai parfois eu du mal au début à saisir les objectifs de ce genre alternatif et, disons-le, plutôt singulier. Oui, les morceaux sont parfois longs, et répétitifs. Il faut alors écouter attentivement, pour tout d'abord distinguer les subtilités du morceau (les répétitions ne sont pas, lorsque c'est bien fait, une volonté de faire durer le morceau pour-qu'il-soit-bien-long-donc-hype), les différentes pistes, bruitages, nappes, synthés etc. Au fil du temps et de l'écoute, le genre semble se diversifier, et c'est normal ! De facto, et c'est prouvé, l'oreille distingue mieux ce à quoi elle est habituée. C'est pourquoi on aime souvent ce que l'on écoutait pendant l'enfance, pour la majorité d'entre-nous, de la pop, du rock, du rap, de la musique savante ou du R&B, car ce sont souvent (mais pas toujours, je ne tiens pas à faire d'embarrassantes généralités, simplement à expliquer un fait, prenez cela comme un exemple) les genres appréciés par nos parents. Tout cela pour dire que les enjeux soulevés l'électronique sont souvent différents de ceux de la pop, et c'est pourquoi il est parfois difficile d'appréhender le genre.

Personnellement, je considère l'électronique – et plus précisement l'expérimentale – comme le renouveau de la musique savante, le défi du XXème siècle post-50's et du XXIème siècle, c'est en partie ce qui me fait aimer cette musique, cette volonté de renouveau et d'originalité.

 

 

NINA-KRAVITZ-NEW.jpg

La splendide Nina Kraviz, DJ russe qui propose une techno vive et apaisante à la fois.

 

Cette Encyclopédie Électronique se présentera sous formes de différents articles, c'est-à-dire différents messages consacrés chacun à un artiste, présentant son genre de prédilection, ses œuvres majeures, et parfois une petite biographie (je tiens cependant à préciser que l'on ne sait pas toujours grand chose sur certains petits noms de l'électro). Je vais essayer de maintenir un rythme de deux articles par semaine, pour moi. Ils seront linkés dans ce message inaugural. Chaque membre souhaitant présenter un artiste (présent dans la liste ci-dessous ou pas) est bien sûr le bienvenu, et son article sera, comme les autres, linké ici.

Je vais donc dévoiler ici une liste des artistes qui seront présentés, avec en gras les figures majeures (et celles qui ont pas mal de succès auprès du grand public) du genre ; le choix est certes un peu subjectif mais je pense ne pas être loin de la réalité. J'espère que d'autres viendront l'étoffer grâce à votre collaboration ! En gros, le but de ce topic, c'est de vous faire partager mon amour de la musique électronique. Certains artistes de la liste ne sont pas du tout connus et sont tous simplement des coups de cœur personnels, il sont en italique. Alors, bien sûr, toutes les réactions sur cet espace, les artistes présentés (et les autres!), les différents genres, sont les bienvenus, qu'elles soient bonnes ou mauvaises ! Voilà, je vous souhaite tous de passer un bon moment ici.

Sans plus attendre, voici la liste (non-exhaustive) des artistes, dont certains ne sont pas exclusivement liés à l'électronique, mais qui l'utilisent tout de même assez fréquemment et dont les enjeux sont parfois semblables :

 

Adana Twins

Air

Bakermat

Boys Noize

Brodinski

C2C

Carl Cox

Chateau Marmont

Coma

Daft Punk

Deadmau5

Digitalism

Disclosure

Dominik Eulberg

EDX

Emil Berliner

Étienne de Crécy

Extrawelt

Far Too Loud

Flux Pavilion

Flying Lotus

Gesaffelstein

Habstrakt

Her Voice Over Boys

Joris Delacroix

Julio Bashmore

Justice

Kaiserdisco

Karol XVII & MB Valence

Kavinsky

Klangkarussell

Kölsch

Kraak & Smaak

Kraftwerk

Ladytron

Laurent Garnier

Martin Landsky

Max Cooper

Miss Kittin

Moby

Mr. Oizo

Mt Eden

Nicolas Jaar

Nina Kraviz

Nosaj Thing

Oliver Koletzki

Paul Kalkbrenner

Peaches

Pleasurekraft

Rone

Sascha Braemer

SebastiAn

Sébastien Tellier

Steve Aoki

Télépopmusik

The Hacker

The Prodigy

Todd Terje

Tycho

Unicorn Kid

Vitalic

Worakls

Zeds Dead

 

Et voilà, le premier article tout bientôt, en espérant que mon post ne soit pas trop ennuyeux :mrgreen:

 

:musique11: :musique11: :musique11:

  • Like 24

Share this post


Link to post

C'est une bonne idée ce topic ! Ca va me permettre de m'enrichir sur ce genre musical qui me fait toujours craquer mais auquel je ne connais presque aucun grand nom !

  • Like 1

Share this post


Link to post

EDIT > Bon ça a été déplacé dans la partie électro, personne va venir haha !

 

A toi de le faire vivre en envoyant des mps, en postant sur les murs, en faisant des statuts...^^

D'autres topics ont pour même but de faire découvrir un genre en particulier (soul, classique, indé...) mais ils restent dans la partie musicale.

Bon courage. :)

  • Like 1

Share this post


Link to post

J'adore ! Je le connaissais que très peu à vrai dire mais j'en ai évidemment entendu parler. Je sais qu'il a co-produit 2 titres sur l'album de Kanye West (2titres que j'apprécie). Ca a été un plaisir d'écouter chaque vidéos !

  • Like 1

Share this post


Link to post

Ce topic est une très bonne initiative avec un excellent post introductif ! :)

J'aime particulièrement l'idée de présentation. L'artiste, le genre dans lequel s'inscrit sa musique, ses productions, EP, albums marquants, et pour finir son actu actuelle et son futur. Vraiment une très bonne idée !

 

Pour revenir à Gesaffelstein. Hum.

Je ne suis pas un adepte de sa musique. Il a un un style particulier, j'aime bien écouter un morceau comme ça, mais pas plus d'un coup, je sature assez vite.

 

J'ai regardé ta liste, forcément impossible de faire exhaustif. Malgré tout j'ai quelques noms qui me viennent en tête là tout de suite et que j'aimerais y voir figurer, je m'occuperai de leur présentation sans souci quand j'aurais un peu de temps.

EDX, excellent DJ italien et Dinka, une DJ (oui oui ça existe) suisse. Tous 2 produisent de la House/Progressive d'excellente facture.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Perso Gesa, je l'ai vu en concert c'était de la PURE BOMBE, ambiance et son de folie. En revanche, j'aime pas trop trop ses prods sur l'album de Kanye, elles ne sont pas au niveau de ce qu'il propose en dehors je trouve. ^^

 

En tout cas merci pour les retours, ça fait plaisir, vivement qu'on découvre pleins de trucs tous ensemble :throb: Je suis un bisounours x)

 

Mais de rien et oui les prods sur Kanye ne valent pas ce qu'il fait en solo c'est clair ! Super découverte j'ai hâte d'en faire pleins d'autres !

Share this post


Link to post

Mouais je comprend toujours pas pourquoi on bloque certains artistes pour des raisons "d'objectifs musicaux".

 

J'ai bien que tu voulais vexer personne mais qu'est ce qui différencie Daft Punk de Deadmau5 ? Steve Aoki de Chuckie ? Carl Cox de UMEK ? Jvoudrais savoir où tu poses la limite entre eux ?

Share this post


Link to post

Et Basticio t'inquiètes, ça va venir ! ;) En tout cas je conseille vraiment les 3 EPs que j'ai inscrit dans son article (oui j'en ai rajouté, c'est mieux d'avoir le choix qu'un seul imposé comme ça ^^)

 

Ah oui bonne idée, là j'ai déjà regardé un peu sa disco et maintenant je vais écouter ;)

Sinon vas-tu aborder des artistes dubstep ?

Share this post


Link to post

Bien ^^ Nan j'écoutais pas mal en 2007-2008 puis un peu comme on en a un peu plus vu ^^ Mais j'aime toujours si elle est intéressante (et potentiellement violente) ou belle et envoutante (d'ailleurs je n'aime pas spécialement Skrillex ou Nero, j'arrive pas trop avec leur dubstep :ph34r: )

Share this post


Link to post

Je t'épargne l'article sur Peaches.

 

 

 

P E A C H E S

2dv02va.jpg

 

La délurée Merrill Nisker signe son premier album sous son pseudonyme sexuel Peaches en 2000. Intitulé The Teaches of Peaches, ce premier LP impose les bases du style de l’artiste canadienne, établie à Berlin depuis le début du nouveau millénaire. Sexuel, radical, féministe, militant, fun et dansant, The Teaches of Peaches reçoit un très bon accueil critique (récemment, The Guardian, SPIN, Slant Magazine ou encore Village Voice le classaient parmi les meilleurs disques des années 2000) et Madonna reconnaît faire sa gym sur l’hymne « Fuck the Pain Away ». À coup de shows décoiffants, de clips vidéos subversifs, et de morceaux addictifs et sexy, Peaches devient assez vite l’une des plus grandes sensations de l’underground électro. D’Iggy Pop à Christina Aguilera, de Yoko Ono à Pink, de R.E.M. à son meilleur pote Gonzales, de nombreux artistes la réclament pour une collaboration.

 

En 2003, Peaches sort son deuxième album, Fatherfucker, qui continue d’établir l’imagerie de l’artiste, sa mythologie et ses thèmes de prédilection : le sexe, l’identité de genre, l’androgynie, la mort, la vie. Au-delà de la musique, Peaches est parfois invitée dans les universités pour discuter de son art et de ses textes.

 

2006 voit la sortie du très glam Impeach My Bush (le titre offre plusieurs lectures), comprenant des collaborations avec notamment Joan Jett, Feist, Beth Ditto, Greg Kurstin ou Josh Homme des Queens of the Stone Age. « Do Ya », extrait de l’album, est adoptée la même année par la marque Gap pour accompagner leurs publicités – Citroën utilisera « Mommy Complex » six ans plus tard. Pour la tournée accompagnant Impeach My Bush, Peaches crée son groupe : Peaches and the Herms avec Samantha Maloney du groupe Hole et JD Samson de Le Tigre.

 

I Feel Cream paraît en 2009 et propose un son plus allégé, plus pop, plus club et une image plus « sage ». En 2009, Peaches a déjà 43 ans et, tout en préservant le sexe et le genre comme thèmes principaux, elle aborde le thème de la vieillesse et précise « I’m going to make aging cool ». I Feel Cream sera clippé intégralement.

 

Ces dernières années, Peaches a participé à de nombreux projets : EP’s hommage au groupe post-punk Suicide ou au label disco Casablanca, participations au film Ivory Tower et à une version moderne du célèbre opéra L’Orfeo ou encore, très récemment, la réalisation et la promotion de son propre film : Peaches Does Herself. Artiste LGBT et militante, elle a organisé à son « petit » niveau d’artiste underground une action pro-Pussy Riot à Berlin l’année dernière (août 2012) et a enregistré un titre « Free Pussy Riot ». Elle rapporte aussi régulièrement la parole LGBT. Enfin, en automne 2012, elle sortait un tout nouveau single intitulé « Burst ! » qui annonce (tout comme le dernier concert auquel j’ai pu assisté) peut-être le retour d’une Peaches plus agressive et moins glam/synth.

 

 

 

Son topic actu : ici

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=3k4orXnNK1A

http://www.youtube.com/watch?v=yWjEavzQtOw

http://www.youtube.com/watch?v=Ls_jiOE8WKU

http://www.youtube.com/watch?v=5aInDXZ1MmQ

http://www.youtube.com/watch?v=8jUjv1sbdpA

 

 

 

83_Peaches1_L081105.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post

Euh Deadmau5 (c'est très différent de Daft Punk, déconne pas haha) pourrait très bien se trouver ici mais je connais pas très bien, fais une fiche si tu veux, je l'ajouterai direct :) Les deux autres je connais pas faudrait que j'écoute mais là je suis sur la disco' de Kraftwerk (bien meilleure que ce à quoi je m'attendais, pour être honnête).

 

Il est sûrement un peu difficile de découvrir aujourd'hui la disco de Kraftwerk tellement celle-ci part dans tous les sens (sans compter que l'aspect ambient n'est pas toujours des plus inspirés), mais ce groupe a pratiquement tout apporté aux sous-genres de l'électronique "alternative" : de l'électro indus de Skinny Puppy à la new wave de Fad Gadget, ou à la batcave d'Alien Sex Fiend, au metal indus de Nine Inch Nails, à l'électro expérimentale / la musique industrielle d'Einstürzende Neubauten etc.

Certains sont un peu rebutés par les arrangements de l'époque mais ce groupe résume à lui seul, enfin pour moi, toute l'évolution de la musique électronique. Si tu as l'occasion de l'écouter, le live Minimum maximum est un chef-d'oeuvre.

 

Excellente idée de topic en tout cas.

Hâte de lire ce que vous écrirez autour de Tangerine Dream. :mrgreen:

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  



  • Sujets récents

  • Messages

  • Similar Content

    • By Nok'
      Bon Entendeur est le nom d’un collectif musical français fondé en 2012 par Arnaud Bonet. Le collectif est géré par trois amis, Nicolas Boisseleau, Arnaud Bonet et Pierre Della Monica.
       
      "Le temps est bon" est un remix du titre éponyme d'Isabelle Pierre. Créé en 2017, le titre a mis du temps à percer mais fin 2018, il est diffusé sur les ondes FM. Un clip est d'ailleurs sorti en novembre.
       
       
      Le titre est posé, l'apport de Bon Entendeur ne fait pas obstruction avec la vocale parfaitement collée dans le morceau. J'apprécie ce titre qui pourrait à la fois plaire à un public Electro et un public aimant les chansons françaises.
    • By artyshow
      Une sonorité électro-pop, une voix toute en sensualité, des textes égo-romantiques... C'est la recette de Alice et Moi, un groupe de musique français mené par Alice Vanor (déjà découverte par les inRocKs Lab en 2016).
       

       
      En octobre 2017 est sorti leur premier EP, Filme Moi, illustré par quatre vidéo-clips (le dernier sorti tout récemment, il y a quelques jours) et disponible en streaming un peu partout.
      Cinq titres rafraichissants à découvrir sans tarder !
       
       
       
       
       
      Le groupe se produira au Hasard Ludique le 3 mars 2018.
    • By Jordan421
      Je me présente à vous aujourd'hui, Je suis DRE GAR
      Je compose, écrit, et interprète.
      Je me sert d'un iPad comme seul instrument et bricole à la suite mes petites démos sur Mac.
       

    • By Mime Junior
      Amanda Lear   Premier Album : Amanda impose une image de sex symbol sur un son disco I Am a Photograph (Juillet 1977) France: 50 000 exemplaires vendus (est.) Allemagne: 44-45-31-32-32-37-//-//-//-//-//-//-43-31-41-//-41 *** 100 000 exemplaires vendus (est.) > 79ème meilleure vente de l'année 1977 Autriche: 25 Italie: #7 *** ~400 000 exemplaires vendus (estimation) > 34ème meilleure vente de l'année   Monde: +650 000 exemplaires vendus (estimation large)   Singles extraits :   Tomorrow (06/1977) Italie: 10-7-6-4-4-2-1-3-3-2-5-5-7-7   Blue Tango (1977) - Alphabet (1977)   Gros succès avec un inédit Disco-Japonisant: Queen Of Chiatown (11/1977) "3 400 000 vues sur internet" Allemagne: #2 (26 semaines de présence) Suisse: 15-14-11-6-5-10-13-15 Autriche: 18-11-21 Japon: #64   xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Deuxième Album: L'Album Concept / La naissance d'une icône Sweet Revenge (Mai 1978) France: #17 (18 semaines de présence) *** ~260 000 exemplaires vendus /OR Allemagne#50: 17-12-7-13-8-9-4-10-15-12-18-17-15-30-29-43-44-34-37-36-34-30-29-41-41 *** 400 000 exemplaires vendus environ /Disque d'OR "19ème meilleure vente de l'année 1978 " Autriche: 14-9-8-13-20 Pays-Bas: 26-25-13-13-9-14-9-14-22-31-42-43-37-//-42-40 Italie: #9 *** 450 000 exemplaires vendus (estimation large) Taiwan: #1 (pendant 16 semaines) Zimbabwe: #5   Monde: 1 550 000 exemplaires vendus environ   Singles extraits :   Follow Me (Avril 1978) "5 500 000 de vues sur internet" France(#20😞 18-14-8-8-8-6-5-10-18 (45 semaines de présence) *** +200 000 exemplaires vendus Belgique Flandres: 20-14-14-13-13-13-9-3-4-7-8-13-13-10-6-6-3-3-5-9-10-21 Allemagne: 22-10-6-3-3-4-5-5-6-7-8-9-7-10-12-12-10-8-12-12-17-14-23-31-33-37-43 Suisse: 15-11-8-7-8-8-10-12-14 Pays-Bas: 11-9-4-3-3-7-4-5-8-14-22-38-40 Suède: +15 000 exemplaires vendus (est.) Autriche: 7-6-9-14-10 Zimbabwe: #13 (8 semaines de présence) Afrique du Sud: #3 (13 semaines de présence)   Enigma (Give a bit to Mmh to Me) (Novembre 1978) "7 200 000 vues au 16/04/2018" Belgique Flandres: 23-27-16-14-12-10-14-22-26 Pays-Bas: 29-20-11-15-21-31-30 Zimbabwe: #14-x-x-x Afrique du Sud: #11 (10 semaines de présence)   Gold (1978) "70 000 vues" France: #15 Belgique Flandres: 28-29   xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Troisième Album: Succès toujours présent / Considéré comme l'un de ses meilleur albums Never Trust a Pretty Face (Mars 1979) France: #8 (34 semaines de présence) *** ~160 000 exemplaires vendus Allemagne#55: 35-34-24-44-27-31-26-37-34-32-28-39-50-//-//-//-//-43 *** ~200 000 exemplaires vendus (est.) " > 74ème meilleure vente de l'année Italie: ~100 000 exemplaires vendus (est.) Suède: 24-28-38-20-23-46-50-//-//-//-43 *** ~25 000 exemplaires vendus (est.) Canada (Disco): #20   Monde: +650 000 exemplaires vendus environ   Singles extraits :   The Sphinx (1978) "600 000 vues" France: #6 (16 semaines de présence) Allemagne: 22-19-19-19-24-27-34-29-38-45-37-//-43-42 Belgique Flandres: 20-18-26   Fashion Pack (Avril 1979) "400 000 vues" Belgique Flandres: 27 Allemagne: 31-28-25-24-31-47 Pays-Bas: 50 Suède: 13-15   Lili Marleen (1979)   xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Les Années 80: Une décénnie plus difficile   4ème Album: Amanda s'éloigne un peu du disco / Accueil timide sauf en Scandinavie Diamonds for Breakfast (Mars 1980) France: ~85 000 exemplaires vendus > Données Top France: entre 75 000 et 99 999 copies Allemagne #65: 48-47-44-62-43 *** +40 000 exemplaires vendus (est.) > 188ème meilleure vente de l'année Autriche: 11-17-//-//-//-14-18 Italie: 50 000 exemplaires vendus (est. large) Norvège: 12-13-10-10-11-11-18-20-24-34 Suède: 14-4-5-7-14-19-33 *** 35 000 exemplaires vendus (est.)   Monde: 270 000 exemplaires vendus (est.) >Amanda avouera d'elle même que ses photos nues publiées en 79 dans Playboy lui a fait perdre beaucoup de fans   Singles extraits :   Fabulous (Lover, Love Me) (Octobre 1979) "270 000 vues au 16/04/2018" Allemagne: 40-32 25-26-25-25-30-33 42-38-//-43-//-//-//-70 72-72-74 Suède: 12-10-8-9-9-16   Diamonds (Mars 1980) "400 000 vues" Allemagne: #30 (12 semaines de présence) Norvège: 10-7-7-8-8 Suède: 18   Japan (1980) / When (1980)   Ho Fatto l'amore con me (1980) "240 000 vues"   L'inédit: Solomon Gundie (1980) "100 000 vues" Allemagne: 56-51-55-36-59-51-//-63-//-48-//-52-70-69-55-53-57-70-67
×