Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Exclusif > Maneskin répond à Marine Le Pen pour son utilisation de "Beggin" sur TikTok
Exclusif
mercredi 13 octobre 2021 11 :29

Maneskin répond à Marine Le Pen pour son utilisation de "Beggin" sur TikTok

Les débuts de Marine Le Pen sur l'application TikTok ne sont pas passés inaperçus. L'utilisation du titre "Beggin" de Maneskin dans une vidéo pour lancer la campagne présidentielle de la cheffe du Rassemblement National est parvenu jusqu'aux oreilles du groupe italien. Au micro de Pure Charts, le chanteur Damiano exprime son ressenti.
Crédits photo : Bestimage
Avec son énergie rock'n'roll, ses tubes qui affolent les compteurs en streaming et son attitude tout en provocation, jeunesse et décadence, Maneskin retourne une scène musicale beaucoup trop sage à son goût. Déjà célèbre en Italie, le groupe qui s'était fait connaître dans l'émission "X Factor" a vu sa cote de popularité exploser suite à sa participation et sa victoire à l'Eurovision 2021 avec son hymne tapageur "Zitti E Buoni". Depuis, sa reprise électrique de "Beggin" est entrée dans toutes les têtes et compte à ce jour 660 millions d'écoutes rien que sur Spotify. Le subversif "I Wanna Be Your Slave", remixé avec nul autre qu'Iggy Pop, a ensuite pris le relais (415 millions de streams) et transformé Damiano, Victoria, Ethan et Thomas en véritables rockstars adulées par des millions et des millions de fans de l'Europe aux Etats-Unis. En particulier sur les réseaux sociaux où Maneskin détaille sa vie à cent à l'heure avec un esprit très punk. Pour le lancement du nouveau single "MAMMAMIA", Damiano n'a par exemple pas hésité à se tatouer lui-même le nom du morceau sur le bas-ventre ! Coup de tête ou coup de comm ? De passage à Paris pour promouvoir l'album "Teatro d'ira - Vol. 1" et sa prochaine tournée européenne, le musicien de 22 ans a bel et bien confirmé à Pure Charts l'authenticité de son nouveau tatouage, preuve à l'appui.

Le player Dailymotion est en train de se charger...



"Notre musique est politique mais ce n'est pas intentionnel"


Cette rencontre avec les trois rockeurs italiens, la bassiste Victoria étant exceptionnellement absente, a été l'occasion d'aborder les débuts formateurs de la bande dans les rues de Rome, leur envie de rester authentiques dans une industrie musicale où il est facile de se perdre et la dimension politique de leurs morceaux libertaires brandis comme des étendards, qui trouvent naturellement écho auprès de la jeune génération. « Notre musique est politique mais elle n'est pas faite pour l'être. Ce n'est pas notre intention. Quand j'écris les paroles, je parle toujours de ma propre expérience ou de qui est arrivé à des personnes dont je suis proche » explique Damiano, qui se dit « très attentif à la cause féministe, à l'activisme et aux sujets de société ».

Et pour mieux comprendre ces enjeux, le chanteur de Maneskin s'est mis à lire des ouvrages spécialisés : « Durant l'année qui vient de s'écouler, je me suis beaucoup renseigné sur ces questions-là pour apprendre. Alors, j'ai ressenti le besoin urgent d'en parler parce que j'ai pris conscience que notre société a énormément de travers et j'ai parfois réalisé que certains des moments les plus difficiles de ma vie découlaient de ces problématiques ». Pour l'auteur-compositeur-interprète, il est « naturel d'en parler en chansons ». « Et en faisant cela, cela devient politique bien sûr car quand les gens écoutent les textes, ils se sentent représentés et décèlent une critique de la société dans laquelle on vit. Mais ce n'est pas le but. Je suis pas un leader » tient-il à préciser.



"C'est très loin de nous et de nos valeurs"


Il n'empêche que l'impact de Maneskin auprès d'un certain public devient politique malgré lui. Comme l'a repéré l'émission "Quotidien" sur TMC, les grands débuts de Marine Le Pen sur le réseau social TikTok, qui revendique 1 milliard d'utilisateurs, se sont faits en musique avec une vidéo montrant la cheffe du Rassemblement National en pleine campagne pour l'élection présidentielle de 2022 sur le terrain, au son de... "Beggin". Un fait largement relayé dans la presse italienne qui est parvenu aux oreilles de Maneskin et Damiano. « Oui, j'en ai entendu parler. Elle a utilisé une de nos chansons pour faire sa promotion. De règle générale, nous n'aimons pas trop quand les hommes ou femmes politiques s'associent à notre groupe. Parce que c'est quelque chose qui est très loin de nous et de nos valeurs » a réagi le chanteur, qui n'avait pas hésité à embrasser le guitariste Thomas lors d'un concert en Pologne cet été pour dénoncer la politique anti-LGBT du gouvernement. Et ce dernier d'ajouter avec un sourire signifiant bien sa volonté de ne pas ajouter de l'huile sur le feu malgré le fond de sa pensée : « Mais... Nous n'en dirons pas plus à ce sujet ».
Yohann RUELLE

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés