Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Clara Luciani, Texas, MARINA : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 12 juin 2021 13:24

Clara Luciani, Texas, MARINA : 3 albums au banc d'essai

Cette semaine, Pure Charts passe en revue trois albums féminins du moment. Clara Luciani nous entraîne sur la piste de danse avec "Coeur", Texas fait preuve d'éclectisme sur "Hi" et MARINA nous égare un peu avec "Ancient Dreams In A Modern Land". Critiques, en quelques lignes !
Crédits photo : Montage Pure Charts / Pochettes d'albums

Clara Luciani | "Coeur"


Sous les stroboscopes. A l'heure où le gouvernement envisage la réouverture des discothèques pour juillet, Clara Luciani joue les oiseaux de bon augure avec son deuxième album où, pour paragrapher une célèbre star de la pop, elle met son "Coeur" sur le dancefloor. Nourrie aux mélodies capiteuses d'Abba et au piano bondissant de Michel Berger, la chanteuse imagine avec Breakbot, Sage et Yuksek un été déconfiné qui prendrait place sous les boules à facettes de la décennie 70. Aux effusions funky du single "Le reste", dont le clip rend un génial hommage à l'univers bariolé de Jacques Demy, se répondent les effluves disco de la piste d'ouverture ''Coeur'', entrée en matière gourmande pour une odyssée ô combien dansante et évidemment romantique. Si Clara Luciani ne joue plus « les éplorées » comme elle le dit, c'est parce que du haut de ses 28 ans elle considère les relations amoureuses avec plus de distance et de sagesse, plus de piquant aussi, se remémorant le « souvenir ému du corps nu » de son ex-amant, qui l'a délaissée par sa faute, ou regrettant de s'être laissée berner par le charme d'un artiste dans ''Le chanteur'', une « erreur d'amateur ». Titre biographique ? Clara Luciani se garde bien de le dire, maniant les mots de son timbre voluptueux pour mieux nous troubler, nous ensorceler, même si elle clame le contraire dans ''J'sais pas plaire'', l'un des rares titres en guitare-voix nous rappelant ses débuts. Pour le reste, les lignes de basse ronde s'entrechoquent aux synthétiseurs, l'ivresse laisse place à la fièvre, les gouttes de sueur perlent sur les corps et le monde d'avant ou d'après – on ne sait plus – nous tend déjà les bras. Même si la deuxième partie du disque sonne comme la fin de la soirée avec davantage de ballades et de mélancolie, paillettes pour tout le monde !

Ça ressemble à la bouffée d'air frais dont on avait besoin pour oublier ces derniers mois
A écouter : Le début tout feu tout flamme avec ''Coeur'', ''Le reste'' et ''Le chanteur'', le très beau duo avec Julien Doré, ''La place''
A zapper : ''Bandit'', trop ABBA mais sans l'éclat


Le player Dailymotion est en train de se charger...


Texas | "Hi"


Texas au... Texas ! Ecouter un nouvel album de Texas, c'est comme retrouver un vieil ami après plusieurs années d'absence, comme si c'était hier... C'est le cas avec "Hi", venant sceller des retrouvailles après quatre années passées loin des rayons des disquaires. Sauf que dès les premières notes cuivrées de "Mr. Haze", samplé sur un tube de Donna Summer, Texas a envie de changer ses habitudes. Sur ce dixième disque, la bande écossaise prône l'éclectisme tout le long des 14 pistes qui alternent allègrement entre soul 60's, pop urbaine ("Hi" avec Wu-Tang Clan) et surtout la country, dont les couleurs très américaines imprègnent tout l'album, de "Moonstar" à "Sound of Your Voice" en passant par "Just Want To Be Liked". Malgré cela, Texas n'oublie pas les éléments qui font son succès depuis plus de 30 ans : un sens inné de la mélodie rock, comme on peut l'entendre sur les excellents "Look What You've Done", "Falling" ou l'excellent "Had a Hard Day", malheureusement relégué à un titre bonus de l'édition deluxe et quelques ballades bien senties comme le joli "Unbelievable" ou "Dark Fire" qui, c'est le cas de le dire, peut très bien s'écouter au coin du feu. Et comme dans ses paroles, qui évoquent des moments durs, des mauvaises journées ou des ruptures, Sharleen Spiteri, comme l'auditeur, va relever la tête le temps de ces 14 pistes électriques de ce cru 2021. Sans pour autant révolutionner la pop, Texas livre avec "Hi" un nouvel album à la fois direct et varié, qui s'écoute et se réécoute avec un plaisir non feint. TB

Ça ressemble à le projet éclectique d'un groupe toujours fascinant
A écouter : l'imparable "Mr. Haze", "Look What You've Done", "Dark Fire", l'excellent "Had a Hard Day"
A zapper : le plus faible "Moonstar"




Marina | "Ancient Dreams In A Modern Land"


Oh No ! Fatiguée par sa forte ambition confrontée à des codes pré-établis et un milieu hostile aux femmes, Marina and the Diamonds a failli tout arrêter. Heureusement, la joyeuse princesse de la pop a retrouvé la flamme. D'abord, elle s'est reconstruite sur le double album "Love + Fear", mal-aimé des fans mais qui renferme tout de même quelques pépites. Aujourd'hui, MARINA passe à l'offensive. Après une rupture et une belle remise en question, l'artiste renaît de ses cendres sur son cinquième album "Ancient Dreams In A Modern Land", ravivant un peu l'énergie bouillonnante de ses débuts. Un sursaut qui n'a pas été tout de suite annoncé par le premier single "Man's World", agréable mais pas inoubliable, même si le message féministe lancé ici est d'une puissance radicale et nécessaire. Il a fallu attendre la suite avec "Purge the Poison" pour comprendre que MARINA n'a pas dit son dernier mot. Dans la veine d'un "Bubblegum Bitch", son 2ème titre le plus plébiscité en streaming, la chanteuse prend le pouvoir et passe tout au lance-flamme : le sexisme des médias, la société patriarcale, la guerre, le racisme... Plus engagée, sans perdre son côté pop, MARINA brise ici ses chaînes, booste sa confiance en elle et brandit sa conscience féministe sur quelques pistes vibrantes ("Ancient Dreams In A Modern Land", "Venus Fly Trap", "I Love You But I Love Me More"). Sauf qu'une fois passé cet éclat temporaire, l'album tourne en rond ("New America"), affaibli par un manque de créativité, de folie (quatre ballades viennent plomber le tout) et de renouvellement. Pourtant, on sait bien q'elle sait faire, puisqu'elle l'a montré tout au long de sa carrière. Sur le prochain ? JG

Ça ressemble à un album engagé mais qui manque d'idées
A écouter : l'insolent "Purge the Poison", le jouissif "Ancient Dreams In A Modern Land", "Venus Fly Trap", "Pandora's Box"
A zapper : "Flowers", la ballade de trop, "New America"


La Rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés