Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Jérémy Frerot revient sur la séparation de Fréro Delavega : "Ça a été dur"
C'est dit !
jeudi 18 octobre 2018 14:13

Jérémy Frerot revient sur la séparation de Fréro Delavega : "Ça a été dur"

Un an et demi après la fin de Fréro Delavega, Jérémy Frerot se lance en solo avec son premier album "Matriochka". Au micro de Pure Charts, le chanteur de 28 ans revient sur cette période difficile à vivre pour lui comme pour Florian.
Crédits photo : Bestimage
En ce mois d'octobre, Jérémy Frerot fait ses premiers pas en solo dans la musique. Révélé au grand public en 2014 grâce à "The Voice", le chanteur a connu un succès aussi fulgurant qu'éphémère avec son comparse Florian au sein du groupe Fréro Delavega, qui a envahi les ondes avec ses tubes "Sweet Darling", "Le chant des sirènes" ou "Ton visage" et écoulé au cumulé près d'un million d'exemplaires des albums "Fréro Delavega" (2014) et "Des ombres et des lumières" (2015). Sauf qu'à l'automne 2016, coup de théâtre : le duo annonce sa séparation en pleine gloire. Une décision à l'initiative de Florian, incommodé de vivre ainsi sous le feu des projecteurs. « Je le savais déjà qu'il n'était pas très bien là-dedans. Il n'y avait que la tournée qui pouvait le faire continuer. C'était indiscutable. On ne pouvait pas continuer. C'était un mal être qu'il avait. Il était en totale contradiction avec ce qu'il faisait et ce qu'il pensait. Il avait besoin d'arrêter pour être en accord avec lui-même » raconte aujourd'hui Jérémy, dans une interview à paraître sur Pure Charts pour l'arrivée dans les bacs de "Matriochka", qui marque ses débuts en son propre nom.

"J'ai passé un ou deux mois vraiment seul, un peu déprimé"


Le chanteur de 28 ans l'admet, il n'a pas été si facile pour lui de se retrouver à devoir porter sur ses épaules un projet musical, sans son meilleur ami : « Le début a été assez difficile. J'avais pas du tout prévu. Je suis arrivé le jour de la première interview sans me poser de question et c'était hyper dur parce que je me suis rendu compte que mince ! D'habitude, Flo répondait, moi je réfléchissais ou l'inverse ». L'interprète de "Revoir" I'avoue, il lui a fallu du temps avant de digérer la dissolution de Fréro Delavega. De tirer un trait sur tout un pan de sa vie d'homme et d'artiste. « Ça a été dur, au début. J'ai passé un ou deux mois vraiment seul, un peu déprimé à me dire purée, c'est vraiment fini. On a fait une tournée d'adieux, on a fait des concerts de folie, on finissait en pleurs sur scène avec des milliers de personnes qui nous acclamaient donc je ne me disais pas du tout que c'était terminé. Mais quand le dernier concert est arrivé, à Bordeaux, là où tout avait commencé pour nous, ça a été un peu compliqué. Mais il a été très important pour moi ce passage. Ça m'a appris à me retrouver et à réfléchir vraiment seul » analyse-t-il avec le recul. D'ailleurs, Jérémy l'assure, il n'a jamais songé à arrêter : « Moi j'avais envie de continuer. Je n'ai pas fini de dire ce que je pense à travers la musique. Même avant la fin des Fréro Delavega, on s'était dit que je continuerai pour tenter les choses seul et démarrer cette évolution ».

Affûté par des choix artistiques surprenants, son premier album "Matriochka" déjoue les attentes et se révèle être une vraie réussite. Jérémy Frerot est un "Homme nouveau", comme il clame sur son single. « J'ai vraiment envie que les gens découvrent que j'ai fait autre chose que ce que je faisais avant » conclut-il.

Ecoutez "L'homme nouveau" de Jérémy Frerot :
Yohann RUELLE
Toute l'actualité de Jérémy Frérot sur sa page Facebook officielle !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV
  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP