Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Cérémonie > Grammy Awards : Lana Del Rey, Madonna, Carly Rae Jepsen... Les oubliés des nominations
Cérémonie
mercredi 09 décembre 2015 10:13

Grammy Awards : Lana Del Rey, Madonna, Carly Rae Jepsen... Les oubliés des nominations

Alors qu'elle devra départager Kendrick Lamar, Taylor Swift et The Weeknd, tous trois en tête des nominations, la 58me cérémonie des Grammy Awards a fait l'impasse sur plusieurs artistes ayant marqué l'année 2015. Madonna, Lana Del Rey, Beyoncé... Qui a été oublié ?
Crédits photo : Montage Pure Charts / DR
Que les 58ème Hunger Games Grammy Awards commencent ! Les artistes en lice pour la cérémonie musicale la plus prestigieuse au monde ont été révélés hier après-midi à travers la voix d'Alicia Keys, choisie pour annoncer les nominations. Le duel s'annonce serré entre Kendrick Lamar, Taylor Swift et The Weeknd. Alors que le rappeur fait la course en tête avec 11 chances de rafler un prix, la popstar et le chanteur canadien le talonnent avec 7 nominations chacun. Mais comme dans toute cérémonie, certains brillent par leur absence. C'est le cas d'Adele, Justin Bieber ou One Direction, dont les derniers albums ne sont pas éligibles en raison de leur sortie tardive. Rendez-vous en 2017 pour eux ! En revanche, plusieurs chanteuses, groupes ou musiciens ont bel et bien été snobés par l'Académie nationale des arts et des sciences... Passage en revue des oubliés.

Madonna


Le grand retour de la reine de la pop a été semé d'embûches. Victime d'un leak massif trois mois avant sa sortie, "Rebel Heart" n'a pas pu bénéficier d'une promotion digne des ambitions de la popstar et ses ventes mondiales en ont été pénalisées. Les critiques ont cependant été largement meilleures que pour le raté "MDNA" ou l'opportuniste "Hard Candy", qui lui avait valu trois nominations aux Grammy Awards en 2009 et 2010. Son absence pour la cérémonie 2016 paraît injuste, tant on peut saluer l'effort d'humilité qu'à fait Madonna sur ce disque pour se livrer comme jamais. Une démarche honnête qui aurait mérité plus de considération.

Lana Del Rey


Bien sûr, la chanteuse américaine peut finir par agacer, elle qui semble prisonnière du personnage de femme fatale tourmentée par les aléas de l'amour qu'elle s'est créé depuis "Born To Die" en 2011. Et oui, son troisième album "Honeymoon" souffre d'une linéarité qui en brouille la force émotionnelle. Pourtant, la chanteuse californienne demeure une artiste unique en son genre, dont la beauté de l'art reste terriblement magnétique. Sa seule mention dans ses nominations ? En tant que collaboratrice de The Weeknd sur l'album "Beauty Behind The Madness", nommé dans la catégorie de l'Album de l'année. Bien maigre.

Regardez le clip "High By The Beach" de Lana Del Rey :



Carly Rae Jepsen


S'il n'y a qu'un seul album pop à retenir en 2015, c'est bien "Emotion". Véritable déclaration d'amour aux années 80, cette collection de pépites légères, parfaitement assumées comme telles, se révèle à la fois intelligente et inspirée. Carly Rae Jepsen y déploie tout son talent et, point qui joue en sa faveur, les finitions d'orfèvre de ses chansons sont à attribuer aux respectés Dev Hynes, Ariel Rechtshaid et Rostam Batmanglij. Oui mais voilà. Pour les votants de la Recording Academy, la Canadienne reste l'éternelle interprète du tube bubblegum et planétaire "Call Me Maybe". Une vision étriquée qui la pénalise - à notre grand regret.

Mumford & Sons


Mumford & Sons est adulé aux États-Unis. En deux albums, le groupe londonien a décroché six nominations aux Grammys et raflé celui de l'Album de l'année en 2013 pour "Babel". Autant dire que la sortie d'un troisième opus, baptisé "Wilder Minds", avait tout de l'événement ! Et le public ne s'y est pas trompé puisque le disque s'est classé numéro un des ventes dès sa sortie. Pourtant, aucune ombre du quatuor britannique à l'horizon pour cette 58ème édition. Mumford & Sons a-t-il payé le prix de son évolution vers un son plus rock'n'roll, creusant l'écart avec l'ADN folk traditionnelle de ses débuts ? Mystère.

Rihanna


Avec 4 Grammy Awards dans sa collection, RiRi aurait pu prétendre à continuer sa belle moisson. Mais l'Académie des votants, peut-être irritée par le report incessant de son nouvel album "Anti", a décidé de la snober. La sirène de la Barbade a pourtant dégainé trois singles en 2015, dont le hit "FourFiveSeconds". La prise de risque que représente ce titre acoustique enregistré avec Kanye West et Paul McCartney aurait mérité plus de reconnaissance. Beaucoup plus urbain, "Bitch Better Have My Money" est lui aussi devenu incontournable dans le genre. Alors ? Alors un zéro pointé. Ou disons plutôt un rendez-vous reporté en 2017...

Regardez le clip "FourFiveSeconds" de Rihanna :



Beyoncé


Repartie de la dernière cérémonie avec trois trophées sous les bras, Beyoncé répond aux abonnés absents cette année. Une première depuis 2004 ! La diva américaine n'a en effet manqué aucune édition depuis la sortie de son premier album solo, "Dangerously in Love". Queen B devra donc se contenter d'applaudir ses camarades depuis le public. "Feeling Myself", son duo avec Nicki Minaj, est pourtant sorti durant la période d'éligibilité, et aurait pu être mentionné dans la catégorie Meilleure collaboration rap. Pas cette fois !
Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Patrick Fiori

    Patrick Fiori

    Gagne ton album "Promesse" !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP