Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Daphné : "Si je voulais me faire remarquer, je montrerais mes fesses"
Interview
mercredi 14 novembre 2012 16:00
6

Daphné : "Si je voulais me faire remarquer, je montrerais mes fesses"

Deux ans après avoir publié l'album "Bleu Venise", la chanteuse Daphné est de retour chez les disquaires avec l'album "Treize chansons de Barbara", enregistré en compagnie de Jean-Louis Aubert, Benjamin Biolay et Dominique A. Ce nouveau disque est l'occasion pour Daphné de rendre hommage à l'une des interprètes françaises les plus populaires, dont on célèbre cette année les quinze ans de sa disparition. Daphné évoque son rapport à Barbara, et pourquoi elle tient à ce projet, sans compromis. Rencontre.
Crédits photo : DR.
Pure Charts : Vous avez été plus en retrait pendant un an. Que s’est-il passé entre temps ?
Daphné : J'ai terminé la tournée de "Bleu Venise" le 31 mars 2012. J'ai ensuite préparé l'enregistrement de mon disque et les sessions se sont déroulées durant le mois d'août.

Vous revenez avec un album de reprises de chansons de Barbara, à l'occasion du quinzième anniversaire de sa disparition, à une époque où les albums de reprises se succèdent dans les bacs. N’est-ce pas un peu opportuniste ?
Vous ne croyez pas que si j'étais opportuniste, j'aurais depuis mon premier disque adopté un style plus vendeur et tendance que celui que j'ai choisi pour mes trois premiers albums ? L'intime est une recherche musicale qui m'est chère. Et cette aventure en fait partie !

Pourquoi ne pas avoir écrit une chanson hommage à Barbara ?
Parce qu'il y a plus de choses dans la vie qu'on n'a pas faites que l'inverse. Et aussi parce que lui rendre hommage est pour moi la reprendre.

« Barbara est une femme qui me bouleverse. »
Pourquoi "Treize chansons de Barbara" ?
Parce que c'est exactement le titre que je voulais donner à ce disque. Treize est dans l'imaginaire un nombre qui porte autant bonheur que malheur. Je trouve qu'il y a souvent dans les chansons de Barbara des doubles sens et une plongée dans ce qui nous déchire et ce qui est lumineux.

Vous avez pris le soin d’annoter l’année de parution de chacun des morceaux. Quelle importance cela revêt selon vous ?
Je l'ai fait pour le public, en imaginant qu'il serait content de trouver les années où Barbara les a écrits. C'est une curiosité que j'ai moi-même !

Comment avez-vous choisi chaque titre ? Y avait-il des incontournables à vos yeux ? Était-ce indispensable de reprendre "L’aigle noir" et "Ma plus belle histoire d’amour", sans doute les plus populaires de l’œuvre de Barbara ?
J'ai choisi ces titres parce qu'ils me parlaient, parce qu'ils signifient tous quelque chose dans mon histoire. C'est pourquoi je n'ai pas choisi "Nantes" ou "Mon enfance" par exemple.

Vous vous êtes plongée dans l’œuvre de Barbara ? Vous connaissiez bien ses chansons ?
Je me suis plongée dans son œuvre depuis que Thierry Lecamp, animateur sur Europe 1, m'a proposé de la chanter. Je connaissais quelques chansons de Barbara mais j'étais loin de connaître l'ensemble de son œuvre.

Qu’est-ce qui vous touche dans sa poésie ? Vous êtes également touchée par la femme ?
Je suis particulièrement touchée par sa liberté, sa sensualité et sa vérité. La simplicité de ses mots me touche profondément et, à travers ça, c'est la personnalité de la femme qu'elle était qui s'exprime. Les deux sont indissociables à mes yeux. Alors oui, Barbara est une femme qui me bouleverse.

Ce qui a marqué dans l’œuvre de Barbara, c’est sa voix et surtout son interprétation singulière. Pas facile de se réapproprier ces titres ! Comment avez-vous appréhendé ce travail ?
Je n'ai pas cherché une seconde à l'imiter. Barbara est inimitable et unique. J'ai juste cherché à incarner ses mots, ses chansons avec mon vécu et ma propre voix. C'est pourquoi je ne pouvais que choisir des titres dont chaque mot résonne en moi.

Vous avez invité trois artistes sur cet album : Benjamin Biolay, Jean-Louis Aubert et Dominique A. Un coup de pouce pour vous faire remarquer ?
Imaginez qu'il y ait dans ce monde des chanteurs, et j'en connais beaucoup, qui font des disques par amour et par enthousiasme...! Si je voulais me faire remarquer, je montrerais plutôt mes fesses ou, même, je me montrerais toute nue !

Ecoutez un extrait du duo Daphné / Benjamin Biolay, "Dis, quand reviendras-tu ?" :


Comment avez-vous travaillé sur ces duos ?
Dans la joie, la bonne humeur et avec beaucoup de pudeur aussi.

Jean-Louis Aubert connaissait plutôt bien Barbara. Ils ont enregistré un duo ensemble qui paraîtra le 5 novembre sur une intégrale de Barbara. Avez-vous conversé avec lui au sujet de l’artiste, des souvenirs qu’il a pu conserver ?
Oui. Son visage s'illuminait quand il en parlait. Il m'a dit qu'elle aurait aimé des reprises faites avec simplicité vocale et non empreintes de choses trop démonstratives et poussées. Cela m'a aidée à conforter mon parti pris dans" l'Aigle noir", que j'enregistrais justement après notre duo.

Alors qu'on fête les quinze ans du décès de Barbara, vous n'avez pas l’impression que le public l’oublie peu à peu ?
Non. Je n'ai pas du tout cette impression-là. Je pense que nous l'aimerons encore très longtemps et que son œuvre, tout comme le sont les œuvres de génie, sera chantée pendant très, très longtemps. Je ne suis qu'une des interprètes sur cette route-là.
la Redaction
Toute l'actualité de Daphné sur son site internet officiel.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Treize chansons de Barbara" de Daphné sur Pure Charts.
Réservez vos places de concert pour Daphné sur Pure Charts.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 15/11/2012, 10:45
Citer
Se faire remarquer, c'est de ne pas les montrer, justement...
Invité
le 15/11/2012, 19:36
Citer
Merci pour cette interview. L'album est magnifique. Par contre, à la lecture, le ton parrait très agressif. Heureusement que Daphné c'est bien défendue !
Il ne vous apparait pas que la démarche de ce projet puisse être honnête, une véritable démarche artistique?
Invité
le 15/11/2012, 21:55
Citer
Alors qu'on fête les quinze ans du décès de Barbara, vous n'avez pas l’impression que le public l’oublie peu à peu ?

Détrompez-vous, les chansons de Barbara continuent à faire leur chemin. Il suffit de voir au cinéma tout récemment dans "Camille redouble" qui est un succès, l'utilisation de deux titres de Barbara "Dis, quand...?" et la "Cantate", dans l'émouvant "Du vent dans mes mollets", la chanson "Mon enfance", entre autres. Les chansons de Barbara s'immiscent dans la vie des gens de manière très singulière et intemporelle. C'est un cas unique dans l'histoire de la chanson et on est très loin des "charts"! On est dans l'humain, l'émotion, l'intelligence et la vraie beauté. Pas dans l'éphémère.
Invité
le 17/11/2012, 14:16
Citer
Qu'est ce que les journalistes sont bêtes!!
On se demande s'ils ont écouté son disque et ses disques précédents.
Heureusement que notre Daphné a de l'humour... en plus de cette voix si particulière.
Invité
le 18/11/2012, 15:53
Citer
La façon dont elle parle de Barbara me donne envie de me pencher sur cet album, on sent de la sincérité ce qui est rare
Invité
le 20/11/2012, 11:14
Citer
Daphné est l'une de nos meilleures chanteuses, réécoutez ces 3 premiers disques de vrais chef d'oeuvres. Son univers il est vrai se marrie bien avec celui de Barbara !

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?
  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP