Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Cinéma > Actualité de Queen > "Bohemian Rhapsody" : les erreurs et imprécisions du biopic sur Freddie Mercury
Cinéma
mercredi 01 décembre 2021 18 :17

"Bohemian Rhapsody" : les erreurs et imprécisions du biopic sur Freddie Mercury

Diffusé ce soir sur M6, le film "Bohemian Rhapsody" retraçant la vie de Freddie Mercury et la naissance du groupe Queen a été un succès mondial en 2018. Mais le biopic avec Rami Malek est-il réellement fidèle à la réalité ? Erreurs, imprécisions : le récap des libertés narratives prises par le réalisateur Dexter Fletcher.
Crédits photo : Extrait du film
Ce soir, M6 consacre une soirée spéciale au groupe de rock Queen et à son emblématique leader, le regretté Freddie Mercury. A l'occasion des 30 ans de la disparition de l'icône et pour coïncider avec la journée mondiale de lutte contre le Sida, la chaîne diffusera à partir de 21h05, pour la première fois à la télévision française, le biopic "Bohemian Rhapsody", immense succès cinématographique de l'année 2018. Méconnaissable devant la caméra, le comédien Rami Malek a remporté l'Oscar du meilleur acteur pour son interprétation flamboyante de la rockstar, lui qui a du porter durant des mois avant le tournage une prothèse dentaire afin de s'habituer à parler et chanter comme Freddie Mercury, né avec quatre incisives en trop qui lui donnaient une dentition très accentuée. Si le film co-réalisé par Bryan Singer et Dexter Fletcher a été salué dans le monde entier et a récolté plus de 900 millions de dollars au box-office, la véritable histoire de Queen a été quelque peu arrangée et romancée pour les besoins de la narration, en prenant des raccourcis qui ont donné naissance à quelques imprécisions.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


La rencontre n'a pas eu lieu lors d'un concert
Première liberté prise par le scénariste Anthony McCarten ? La rencontre entre Freddie Mercury et les autres membres du quatuor de légende ne s'est pas déroulée lors d'un concert de Smile, le premier groupe du guitariste Brian May et du batteur Roger Taylor - qui endossent pourtant le rôle de producteurs et consultants sur "Bohemian Rhapsody". En réalité, ils se connaissent déjà par l'intermédiaire de Tim Staffell, le bassiste et chanteur de Smile. Freddie Mercury s'était lié d'amitié avec lui lors qu'il était étudiant au Ealing Art College de Londres et venait applaudir Smile en concert. Ce n'est qu'après le départ de Tim Staffell que Brian May et Roger Taylor ont accepté de l'intégrer à leur groupe, après plusieurs refus.

De plus, Roger Taylor et Freddie Mercury se connaissaient déjà puisqu'ils tenaient ensemble un stand au marché de Kensington, à Londres, en 1969. « Fred et moi on vendait de vieux vêtements de l'époque édouardienne et des écharpes qu'on récupérait par différents fournisseurs infâmes. A l'époque, je ne le connaissais pas trop comme un chanteur, il était juste mon pote. Mon pote un peu dingue ! Quand il fallait faire les 400 coups, Freddie et moi étions généralement de la partie » avait raconté des années plus tard le batteur de Queen. D'ailleurs, Freddie Mercury n'a pas rencontré son grand amour Mary Austin (campée par Lucy Boynton) lors d'un concert de Smile non plus : il a fait sa connaissance lorsqu'elle était vendeuse dans le magasin de vêtements londonien Biba. Au départ, c'est Brian May qui la courtisait ! Quand à Jim Hutton, le dernier compagnon de Freddie de son vivant, il n'était pas serveur mais coiffeur/barbier. Ils ne se sont donc pas rencontrés lors d'une soirée festive où il travaillait mais dans un bar gay, comme celui-ci l'indiquait dans une interview en 2006. La scène dans laquelle Freddie Mercury contacte toutes les personnes portant le nom de Hutton dans l'annuaire, dans le but de retrouver Jim, est de la pure fiction.

Des musiques placées au mauvais endroit
Pas facile de respecter la timeline du répertoire si conséquent et riche de Queen ! Dans le film, lors de leur tournée aux Etats-Unis en 1974, le quatuor interprète sur scène la chanson "Fat Bottomed Girls". Or celle-ci n'a été écrite qu'en... 1978 pour "Jazz", le septième album du groupe. De même, la version de "Seven Seas of Rhye" que l'on voit naître sous nos yeux dans le film, avec des paroles interprétées par Freddie Mercury, n'est pas extraite du premier album de Queen (1973) qui n'en proposait alors qu'une version instrumentale. Elle a été retravaillée pour paraître sur "Queen II" l'année suivante. "Lazing On A Sunday Afternoon", que l'on entend dans une scène de repas, subit le même traitement puisqu'elle date en réalité de 1975 et l'album "A Night at the Opera".




Freddie Mercury n'est pas le premier membre de Queen à s'être lancé en solo
D'après le récit proposé par "Bohemian Rhapsody", Freddie Mercury aurait quitté Queen pour tenter une carrière solo. C'est faux ! L'interprète de "We Are The Champions" n'a jamais quitté la formation mais en plus, il n'est pas le premier membre de Queen à avoir sorti un projet de son côté. Roger Taylor avait déjà tenté l'expérience avec son premier album solo "Fun In Space" en 1981, suivi par Brian May qui, en 1983, avait enregistré l'album "Star Fleet Project" avec Eddie Van Halen. Ce n'est qu'en 1985 que Freddie Mercury a publié son premier disque "Mr. Bad Guy", avec la chanson "I Was Born to Love You" en guise de premier single. Freddie n'a d'ailleurs pas viré avec fracas John Reid, le manager du groupe interprété par Aidan Gillen dans le long-métrage, parce que celui-ci lui aurait conseillé de voler de ses propres ailes. La décision de ne pas renouveler le contrat de John Reid s'est faite d'un commun accord avec Queen vers 1978.


Queen ne s'est jamais séparé, même momentanément
Les activités parallèles des membres de Queen n'ont jamais remis en cause la carrière du groupe. Le film laisse entendre que la bande s'est séparée avant le célèbre concert au Live Aid de juillet 1985, or ce n'est pas ce qu'il s'est passé. Queen a publié son 11ème album "The Works" en février 1984 et celui-ci renferme bon nombre de titres devenus mythiques comme "Radio Ga Ga", "I Want to Break Free" ou "It's a Hard Life" ! Exténué physiquement par le rythme de la tournée, Queen n'a effectivement pas promu ce disque sur le sol américain mais a tout de même donné des concerts en Europe, en Australie, au Japon ou encore au Brésil. Les membres du groupe ont alors envisagé de prendre une pause pour recharger les batteries, avant de se raviser suite à la proposition de prendre part à l'événement caritatif Live Aid organisé par Bob Geldof et Midge Ure.

Freddie Mercury a appris être qu'il était malade deux ans plus tard
Choisi comme épicentre des fils narratifs de "Bohemian Rhapsody", le concert au Liv Aid de 1985 n'est pas le moment où Freddie Mercury a annoncé à ses trois camarades de Queen être atteint du VIH. En réalité, l'artiste n'a fait cette découverte que deux ans plus tard, en 1987 ! Brian May s'en est expliqué lors de la sortie du film. « C'est l'une des scènes qui ne collent pas à la réalité mais j'ai donné mon accord, car il fallait faire tenir vingt ans d'histoire en deux heures. Nous avions très vite pris conscience que Freddie avait des problèmes de santé. Mais nous n'avions pas de détails. Il suivait une radiothérapie et nous pensions sincèrement que tout allait bien se passer. (...) Pas une seule fois, nous ne l'avons entendu se plaindre alors qu'il savait qu'il allait mourir » expliquait le guitariste britannique dans Closer. « Cible en permanence » des paparazzi, Freddie Mercury a révélé publiquement être atteint du VIH la veille de sa disparition, survenue le 24 novembre 1991 d'une pneumonie résultant de la maladie. Il avait 45 ans.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Queen :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés