Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Album du week-end > Actualité de Phoenix > "Bankrupt!" de Phoenix est l'album du week-end
Album du week-end
dimanche 12 mai 2013 14:01

"Bankrupt!" de Phoenix est l'album du week-end

Phoenix faisait son grand retour il y a quelques semaines, avec son nouvel album "Bankrupt!". Porté par le single "Entertainment", le disque se révèle tour à tour exaltant, lumineux, inquiétant et troublant. Riche, très travaillé et avide d'expériences, "Bankrupt!" est notre sélection du week-end.
Crédits photo : Abaca
Phoenix n'avait peut-être pas publié d'album de chansons originales depuis quatre ans avec "Wolfgang Amadeus Phoenix" mais le groupe n'avait pas vraiment quitté nos oreilles puisque Julian Perretta proposait en 2011 sa version du titre "If I Ever Feel Better" et la chanteuse Birdy revisitait à sa manière "1901" sur son premier album éponyme, écoulé à 300.000 exemplaires en France. Durant ce temps, le quatuor s'est enfermé en studio pour concocter le très attendu "Bankrupt!". Et le public ne devrait pas être déçu !

Pour son grand retour, Phoenix est parvenu à réunir le meilleur de ses anciennes compositions tout en renouvelant son approche musicale. On y retrouve tout au long de "Bankrupt!" la légèreté et la bonne humeur communicative des mélodies qui ont fait son succès dans le passé, comme sur le premier single fédérateur "Enternainment", qui reconnecte avec "Alphabetical" et "It's Never Been Like That", ou le coup de cœur "Trying to Be Cool", tube potentiel grâce aux claquements de mains et à une base pop très radiophonique. Toujours soutenue par des synthés aériens, la voix mélancolique de Thomas Mars accompagne parfaitement le déstructuré "The Real Thing", qui sonne comme un spleen estival, ou "Bourgeois".

Écoutez notre chronique audio de l'album "Bankrupt!" :


Plus travaillé, fort de sons plus riches, l'album, composé durant deux ans et contenant dix titres seulement, surprend à de nombreuses reprises, comme lors de la longue introduction de deux minutes de "Bankrupt!", qui en dure près de sept au total. Presque exclusivement instrumentale, la piste possède plusieurs lectures et se révèle être une véritable expérience musicale. Même son de cloche pour l'énigmatique "Chloroform" qui utilise le piano pour créer une ambiance inquiétante. Tout droit sorti d'un jeu vidéo, "Drakkar Noir" offre un son électronique qui tranche avec le refrain saturé, là où "Don't" accélère la cadence et donne des envies d'évasion, tout comme "Lisztomania" en son temps. Pour finir, "Oblique City" nous adresse comme une carte postale des États-Unis, tout droit sortie des 90's. Un must.

Entré directement en troisième position du Top Albums, Phoenix a écoulé près de 10.000 exemplaires de "Bankrupt!" en première semaine en France, et a séduit 50.000 fans aux Etats-Unis où il est arrivé quatrième au Billboard 200.
Frédéric MANGARD & Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez www.wearephoenix.com et la page Facebook du groupe.
Ecoutez et/ou téléchargez le dernier album de Phoenix, "Bankrupt!" sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Phoenix :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP