Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Que devient... ? > Actualité de Ophélie Winter > Que devient... Ophélie Winter ?
Que devient... ?
mercredi 04 janvier 2012 17:07

Que devient... Ophélie Winter ?

Présentatrice vedette sur M6 et mannequin posant dans de nombreux magazines dans les années 90, Ophélie Winter a également réussi à se faire une place dans l'univers de la chanson avec des tubes comme "Dieu m'a donné la foi" ou "Le Feu qui m'attise". Après des déboires avec la drogue et une année passée à se soigner suite à un choc émotionnel, elle a tenté de revenir en 2009 avec un album intitulé "Resurrection", sans grand succès. Et depuis ? Que devient Ophélie Winter ?
Ophélie Winter à ses débuts. - Crédits photo : ABACA
Née d'un père chanteur, connu dans les années 70 avec le titre "Oh Lady Mary", et d'une mère mannequin, Ophélie Winter, de son vrai nom Ophélie Kleerekoper, voit le jour le 20 février 1974, à Boulogne-Billancourt (région parisienne). Ses parents divorcent et son père part vivre aux Etats-Unis, tandis qu'Ophélie reste en France pour être élevée par sa mère.

C'est donc tout naturellement et très jeune que l'artiste entre dans l'univers de la musique. En 1984, à l'âge de 10 ans, elle fait ses premiers pas en studio pour un premier 45 tours, "La Chanson des klaxons", chantée en duo avec un certain Bob. Un peu plus tard, elle entreprend une carrière solo avec un autre 45 tours, "Poil de carotte". Après cette première expérience musicale pas franchement convaincante, Ophélie fréquente pendant quelques années le lycée mais arrête les études pour se consacrer au mannequinat (1991). Elle pose pour des magazines (lingeries, publicités diverses) à travers toute l'Europe. Elle apparait également à cette époque dans plusieurs sitcoms, comme "Salut Les Musclés" ou "Les Filles à papas".

Crédits photo : ABACA

Ses premières équipes : les Frères Nakache et Prince.


La première expérience dans la musique n'a visiblement pas entaché sa volonté de faire carrière dans la chanson et elle rencontre en 1992 les frères Nakache (paroliers et compositeurs) qui lui donnent l'opportunité de sortir ses tous premiers singles, dont "When I Got The Mood". Mais l'accueil de ces titres reste assez timide. En 1994, l'artiste fait la rencontre de Prince après l'un de ses concerts à Paris-Bercy. Charmée par l'artiste avec qui on lui prête une courte relation, elle part aux Etats-Unis à Minneapolis. Sa collaboration avec les Frères Nakache s'achève donc : la chanteuse mise sa carrière sur les compétences de Prince. Mais la collaboration tourne au fiasco : aucun titre signé de la main de Prince n'est paru.


L'appel du pied du petit écran.


Qu'importe, l'artiste a plus d'un tour dans son sac. La même année, elle participe à l'émission de Thierry Ardisson "La Nuit la plus love" et se fait remarquer par la direction d'M6. Elle fait ainsi ses débuts dans l'émission "Dance Machine" puis acquiert véritablement une notoriété avec la présentation du "Hit Machine" aux côtés d'Yves Noël de septembre 1994 à juin 1995. Égérie sexy de la chaîne de télévision entre 1995 et 1997, elle présente l'émission "Dance Machine Club". C'est cette carrière d'animatrice qui va la faire connaître du grand public et ainsi faire exploser sa carrière de chanteuse.


"Dieu m'a donné la foi" : le tube qui fait décoller sa carrière


Ophélie Winter sort en novembre 1995 le titre "Dieu m'a donné la foi". Après de multiples tentatives, parfois avortées, la chanteuse parvient enfin à se faire une place dans les charts français. Elle décroche son premier numéro 1 en France. Pas moins de 500.000 exemplaires de son opus "No Soucy !" seront écoulés et l'album sera certifié par deux disques d'or et un disque de platine.

Visionnez le clip d'Ophélie Winter, "Dieu m'a donné la foi" :



L'année suivante, elle est nommée aux "Victoires de la musique" dans la catégorie "Révélation de l'année". C'est aussi à cette époque qu'elle partage la vie du rappeur MC Solaar, et ce jusqu'en 2001. Elle interprète même avec lui un duo, "Un jour", présent sur la B.O. du "Bossu de Notre-Dame" de Disney. Forte de son succès, elle enchaîne ainsi les tubes comme "Le Feu qui m'attise", "Shame On U" ou encore "Rien que pour lui" et sort même une version européenne intitulée "Soon".

En 1998, Ophélie travaille sur un nouvel album intitulé "Privacy". Elle entame un virage musical en changeant peu à peu de style. L'artiste passe d''un premier opus plutôt soul à un album plus pop et funk. L'accueil est moins enthousiaste que les années précédentes, mais constitue tout de même une réussite. Elle parvient à vendre 250.000 exemplaires de cet album, relayé par des titres comme "Je marche à l'envers" et "Elle pleure". Premier signe d'une période difficile à venir : elle annonce des dates à l'Olympia en mars 1999 qui devront être annulées faute de réservation.

Pas découragée, l'artiste entame en parallèle une carrière d'actrice et se retrouve dans des productions de Claude Lelouch, mais également dans celle de Philippe Muyl pour le film "Tout doit disparaître" (1997).


Drogue, dépression, paralysie faciale : des années de galère


L'artiste fait une pause de quatre ans avant de revenir en 2002. "Explicit Lyrics" constitue ainsi son troisième album, relayé par deux singles : "Sache", accompagné d'un clip auquel participe Gérard Depardieu, et "Tout l'monde le fait". Il parvient à être certifié disque d'or.

En 2005, l'artiste apparaît dans plusieurs émissions de télévision, notamment dans le jury de "Popstars", mais sans pour autant connaître la même popularité de ses débuts de présentatrice. En 2007, elle est placée en garde à vue pour usage de stupéfiants dans le cadre du démantèlement d'un trafic de drogue (cannabis et cocaïne). Elle sera remise en liberté, n'étant que consommatrice.

C'est en 2009 qu'elle revient sous le feu des projecteurs et explique en radio son absence, souhaitant faire taire toutes les rumeurs à son sujet : « Non, je ne me suis jamais enfuie d’un hôpital psychiatrique. Ma maladie était traumatique, émotionnelle, par rapport à un problème familial. J’étais atteinte d’une paralysie faciale. Je n’ai pas pu parler pendant un an, et j'ai dû subir un traitement lourd ».

Crédits photo : ABACA / Montage Pure Charts

Une timide "Resurrection"


Son quatrième album sort (uniquement en digital) en 2009 : "Resurrection" est défendu par un premier single, "Affection". Même si le titre se place numéro 1 des ventes sur certaines plateformes de téléchargement, l'album ne parvient pas à séduire un large public.

Visionnez le clip d'Ophélie Winter, "Affection" :



Ophélie Winter apparaîtra ensuite dans diverses émissions, ponctuellement, comme coach vocal sur TF1 dans l'émission "La bataille des chorales". Elle avait refusé de participer à la tournée "Génération Dance Machine", suite notamment à une intervention de Nicolas Canteloup sur Europe 1, la donnant comme « ringarde ». Son dernier titre enregistré à ce jour est un inédit intitulé "Ne va pas croire". Sorti en décembre 2010, il a été composé dans le cadre de la lutte contre le sida ; toutes les recettes ont été reversées à l'association AIDES. Plus récemment, elle a participé au single caritatif "Des ricochets" (Paris-Africa).

Aujourd'hui, Ophélie Winter n'est plus signée en maison de disques. Elle annonce depuis plusieurs mois (voire plusieurs années...) travailler sur de nouvelles compositions et un nouvel album. Mais pour l'instant, elle se contente de souhaiter une bonne année aux quelques fans restants sur sa page Facebook, sans en dire plus. En dehors des quelques apparitions sur des plateaux TV pour chanter ses anciens tubes, ou aux côtés de son compagnon Olivier Gay dans des soirées mondaines (notre photo), la chanteuse semble avoir mis - contrainte et forcée - sa carrière musicale entre parenthèses.
la Rédaction
Pour en savoir plus, visitez son site officiel ophelie-winter.com.
Galerie photo :
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Ophélie Winter - Ce Que Je Suis
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Affection
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Living In Me
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Shame On U
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Dieu M'a Donné La Foi
Ophélie Winter

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP