Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Ophélie Winter > "J'ai fait un burn-out" : Ophélie Winter raconte pourquoi elle a quitté la France
C'est dit !
mardi 01 juin 2021 12:10

"J'ai fait un burn-out" : Ophélie Winter raconte pourquoi elle a quitté la France

Ophélie Winter revient dans l'actualité avec la sortie de son autobiographie "Résilience". Invitée de l'émission "Quotidien", l'ex-chanteuse a révélé avoir quitté la France pour préserver sa santé mentale, elle qui a fait un burn-out après avoir été harcelée par les paparazzi.
Crédits photo : TMC
Ophélie Winter « va bien » et va même « super bien ». Déclarée « presque morte » par la presse à scandales après des années difficiles, la chanteuse expose sa vérité dans l'autobiographie "Résilience", ou l'histoire d'une « warrior » comme elle le dit elle-même. Après avoir opéré son retour médiatique samedi soir face à Laurent Ruquier dans l'émission "On est en direct", où elle a répondu aux rumeurs « horribles » la déclarant SDF et ruinée , l'inoubliable interprète de "Dieu m'a donné la foi" était ce lundi l'invitée de Yann Barthès dans "Quotidien". En tailleur rose, le sourire aux lèvres, Ophélie Winter est revenue en toute franchise sur la période sombre qu'elle a traversée, alimentée par le harcèlement qu'elle a subi et qui l'a forcée à quitter la France. « J'ai dû partir faire un point sur moi. Je suis partie habiter en Autriche, en bas d'une montagne où il n'y avait qu'une pharmacie, une boulangerie, une boucherie… Un truc paumé où personne ne me connaissait. Je faisais un peu de ski, beaucoup de lecture, de réflexion. Et j'ai enfin trouver la paix et la résilience en étant loin de tout le monde. Je suis un peu un loup sauvage. Il fallait que je sois moi-même : Ophélie Kleerekoper et pas Ophélie Winter » a révélé l'ex-star des années 90, qui aspirait à une vie « tranquille ». « Comme une femme de mon âge » a-t-elle ajouté.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"C'était très traumatique à vivre"


Cette retraite, Ophélie Winter l'a faite pour préserver sa santé mentale après les pressions constantes de la presse à scandales et des photographes, qui la suivait partout, en permanence. « J'avais besoin de me poser cinq secondes. Je venais de me prendre un an d'insultes dans la presse, à essayer de faire genre j'ai rien vu mais on entend bien ce qui se passe... Et c'était vraiment très traumatique à vivre » a-t-elle confié. « Oui, parce qu'on a lu que vous étiez SDF carrément ? » lui a demandé Yann Barthès. « Ce n'est pas ce qui m'a fait le plus mal » a répondu l'artiste de 47 ans, qui est tombée dans la spirale infernale de la dépression : « C'est l'accumulation, le harcèlement, être suivie tout le temps par les paparazzi, au risque de ma vie, parce qu'il y a un moment donné, je prenais les rues à sens unique, à fond, parce qu'il y avait des mecs derrière moi. Je ne savais plus si c'était des voyous, des paparazzi. (...) Ça devenait dangereux de fatigue pour moi, nerveusement. J'ai fait un burn-out. Je n'en pouvais plus ».

Durant ces mois compliqués où elle a tenté de faire face à la tempête médiatique, Ophélie Winter a pu néanmoins compter sur le soutien du public. « Les gens venaient me voir dans la rue : "Si vous voulez vous pouvez venir habiter chez moi". Je trouvais ça trop mignon (...) Les gens me demandaient des nouvelles de ma santé. Le public a été super bienveillant. Et d'autres... Il y a toujours des cons partout, des gens qui appuient où ça fait mal » a-t-elle constaté.

"Ma mère ne me croyait pas"


Un peu plus loin dans l'émission, l'animateur de TMC est revenu sur un passage douloureux du livre où l'artiste confie avoir été agressée sexuellement par son oncle handicapé. « Ce truc-là, c'est encore une bagarre avec ma mère (...) parce qu'elle ne m'a pas crue quand je le lui ai dit la première fois. Je lui ai dit : "Maman, Stéphane me touche le zizi". Et je me suis pris une beigne » a témoigné Ophélie Winter, qui a appris, bien des années plus tard, que son frère avait également subi des attouchements. « Ma mère continuait à dire que ce n'était pas vrai, que c'était un mensonge. J'ai dit à mon frère : "Faut qu'on en parle parce que je sais que tu ne peux pas ne pas me croire". Et il m'a dit : "Non, je te crois parce qu'il me l'a fait aussi". Ça m'a calmée. Ça m'a confirmé ce que pensais, je ne suis pas folle. J'ai quand même été tripotée toute ma jeunesse de six à seize ans » a-t-elle raconté sur le plateau de "Quotidien". Un aperçu des épreuves que la chanteuse a traversées et relate dans son autobiographie, dont la sortie est prévue le 2 juin en librairies.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Ophélie Winter - Ce Que Je Suis
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Affection
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Living In Me
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Shame On U
Ophélie Winter
Clip Ophélie Winter - Dieu M'a Donné La Foi
Ophélie Winter

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés