Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Metronomy > Metronomy au Zénith de Paris : une odyssée kitsch et de grande classe
Nous y étions
mardi 29 avril 2014 15:50

Metronomy au Zénith de Paris : une odyssée kitsch et de grande classe

Metronomy avait promis de nous offrir une virée au coeur des années 60 : les passagers n'ont pas été déçus du voyage ! Présent hier soir sur la scène du Zénith de Paris, le quintet a défendu les pépites pop de "Love Letters", son dernier album, entre malice et douce folie communicative.
Crédits photo : Abaca
C'est un fait : depuis que Joe Mount s'est installé dans la capitale parisienne, la France a la cote auprès de Metronomy ! Cette semaine, le quintet britannique distribue ses "Love Letters" dans les villes de l'Hexagone à l'occasion d'une tournée de cinq dates, qui s'est posée à mi-parcours au coeur du Parc de la Villette, au Zénith de Paris. Les fausses boîtes postales d'un rose pastel disséminées ça et là près des stands de merchandising donnent le ton : ce soir, le groupe nous offre une relecture de "L'invitation au voyage" de Baudelaire. Luxe, calme et volupté. Des mots qui se prêtent bien aux mélodies sophistiquées de la bande. Pourtant, cette dernière ne boude pas son plaisir quand il s'agit d'y insuffler des touches d'euphorie, quand bien même ses textes, et particulièrement ceux de "Love Letters", sont transpercés par la nostalgie et la désillusion.


Charme kitsch et parfum d'antan


Le contraste, volontaire, est ainsi parfaitement saisissant sur "Months of Sundays". Lancé juste après le minimaliste "Monstruous", ce morceau pop nonchalant distille, dès sa première mesure, une énergie fougueuse. La foule, réunissant de fins connaisseurs, réagit au quart de tour. Face à un décor kitsch, constellé d'étoiles, de boules à facette et de nuages cotonneux, le Zénith plonge avec délice dans les glorieuses années 60 ! Pourtant, tandis que le public reprend les choeurs lancinants du titre d'une même voix, Joe Mount y règle ses comptes avec une ancienne petite amie... C'est donc là, la force de Metronomy : proposer des contes mélancoliques sous la forme de plages pop et rétro-futuristes, à l'irrésistible pouvoir dansant. Devant les cinq joyeux lurons, entièrement vêtus de costumes blancs, y compris la batteuse Anna Prior, on se croirait sur le plateau d'un vieux talk-show américain, d'autant que chaque élément de la scénographie, des claviers aux estrades surélevées, est customisé de néons. La grande classe !


Un équilibre maitrisé dans le choix de chansons


Metronomy assume ce côté kitsch et décalé. Outre les pointes d'humour rafraichissantes de Joe Mount, le groupe affiche une bonne humeur à toute épreuve. Avant de réapparaitre sur scène pour le rappel, le quintet ose par exemple la partie de cache-cache dans le décor et les coucous dignes d'un concours de beauté. Autre satisfaction : cette douce ambiance se conjugue à une setlist de choix. Tout en proposant la quasi-intégralité des titres de "Love Letters", la troupe britannique pioche dans le meilleur de ses précédents opus.

Si "The Look" et "The Bay", les deux tubes incontestés de "The English Riviera", ont clairement les faveurs de la foule, Metronomy ne se prive pas pour jouer "Heartbreaker" et "Radio Ladio", de quoi combler les premiers adeptes. Bien dosé, l'enchaînement des titres offre quelques moments d'accalmie salvateurs, comme sur "I'm Aquarius" ou l'enivrant "The Most Immaculate Haircut". Le temps d'une reprise de Box Codax ("Naked Smile"), Oscar Cash, claviériste et guitariste, chipe le micro à son acolyte pour s'improviser crooner. En guise de final, la bande reprend même l'électrique "You Could Easily Have Me", extrait du premier album "Pip Paine" (2006). L'odyssée, furieusement folle et rétro, n'aurait pas pu se conclure d'une plus belle manière !


Setlist du concert de Metronomy à Zénith de Paris


1. Monstrous
2. Month of Sundays
3. Boy Racers
4. The Look
5. She Wants
6. Call Me
7. Holiday
8. Radio Ladio
9. Love Letters
10. Everything Goes My Way
11. I'm Aquarius
12. Reservoir
13. Corinne
14. Side 2
15. The Upsetter
16. Naked Smile
17. The Bay

Rappel :
18. Some Written
19. Heartbreaker
20. The Most Immaculate Haircut
21. You Could Easily Have Me
Yohann RUELLE
Pour en savoir plus, visitez le site internet officiel et leur page Facebook du groupe.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Love Letters" de Metronomy.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Metronomy :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP