Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Mahmood > Clip "Dorado" : Mahmood danse pour rester le même malgré le succès
Clip
samedi 18 juillet 2020 09:26

Clip "Dorado" : Mahmood danse pour rester le même malgré le succès

Si ses fans attendent toujours l'arrivée de son deuxième album, Mahmood les fait patienter avec un nouveau single "Dorado", partagé avec Sfera Ebbasta et Feid. Regardez son clip sur Pure Charts !
Crédits photo : Capture YouTube
Mahmood accélère le tempo. Plus d'un an après sa participation à l'Eurovision, où il est arrivé en deuxième place pour l'Italie avec le tube "Soldi", devenu la chanson italienne la plus écoutée sur Spotify, le chanteur multiplie les singles dans l'optique de proposer prochainement son deuxième album. « J'ai envie de dévoiler une nouvelle facette, que je peux faire des choses nouvelles, évidemment. Et de donner une plus grande liberté à la chanson italienne. Pour plaire, on croit souvent qu'il faut faire ci ou ça, mais je n'y crois pas » confiait Mahmood en interview à Pure Charts, souhaitant proposer des mélodies avec « un peu plus d'envergure ». Les fans du chanteur ont ainsi pu découvrir l'excellent "Barrio", la ballade "Rapide" ou encore l'urbain "Moonlight Popolare" ces derniers mois.

"Je me suis retrouvé dans des dîners absurdes"


Place désormais à "Dorado", qui montre encore une évolution musicale pour Mahmood. Ici, il collabore avec l'artiste reggaeton colombien Feid (Maluma, J Balvin) et le rappeur italien Sfera Ebbasta, qui enchaîne les tubes en Italie et qui a déjà partagé un duo avec le rappeur français SCH ou encore Quavo. « "Dorado" est un voyage onirique, c'est une histoire qui commence l'an dernier où j'ai vécu une année brillante, complètement différente de tout ce qu'était ma vie précédente. Je me suis retrouvé dans des dîners absurdes avec Lenny Kravitz, avec le styliste Riccardo Tisci et la chanteuse Rosalía, je me suis confronté à des artistes comme Francesco Vezzoli, j'ai participé à des événements, fait des couvertures et des podiums. Les plus grands artistes ont une chose en commun : ce sont les plus simples, ils vous traitent comme si vous étiez leur ami depuis toujours. Et cela m'a fait réfléchir. Il est toujours important de se souvenir de tes origines, de tes racines » explique Mahmood au Corriere della Sera, expliquant ainsi les paroles : « Dans mes poches j'avais nada, j'étais cool je n'étais pas Prada ».

Sur "Dorado", qui signifie doré, Mahmood évoque donc son rapport au succès, une facette totalement différente de qui il est au fond. « Je me sens toujours comme Bugs Bunny » explique d'ailleurs le chanteur italien qui nous montre le personnage, à qui il se réfère, dans son clip où il chante chez lui comme à ses débuts, un simple poster de Lana Del Rey sur le mur. Il se retrouve ensuite transporté, torse nu, au sein du Museo Egizio, le musée égyptologique de Turin,‎ au milieu de statues égyptiennes pour chanter son titre, avant que Sfera Ebbasta se la joue bling-bling dans une pyramide. Juché sur un énorme sphinx, Mahmood danse frénétiquement et laisse place à Feid en hologramme.

Regardez le clip "Dorado" de Mahmood :
Julien GONCALVES
Mahmood en interview
02/11/2019 - De passage à Paris, où il donne deux concerts au Café de la Danse, le chanteur italien Mahmood a répondu aux questions de Pure Charts. Sa participation à l'Eurovision, son tube "Soldi", le clip queer de "Barrio", son deuxième album, son statut de sex symbol ou Bilal Hassani... Interview ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : quand les stars se mettent à nu Clips : quand les stars se mettent à nu
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés