Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de Madonna > Madonna milite en faveur des gays durant son concert à Saint-Pétersbourg
Concerts
vendredi 10 août 2012 09:57

Madonna milite en faveur des gays durant son concert à Saint-Pétersbourg

La chanteuse Madonna tient son rang de "Reine de la povoc" depuis le lancement de sa nouvelle tournée mondiale, le "MDNA Tour", créant régulièrement le buzz avec des frasques érotiques ou en mettant en exergue ses convictions politiques et humanistes. En Russie pour deux concerts cette semaine, la chanteuse a défié les autorités locales en prenant part au débat sur la législation concernant l'homosexualité dans le pays.
Crédits photo : ABACA
« Gays save the Queen ! ». C'est ce que l'on pouvait lire sur l'un des nombreux drapeaux arc-en-ciel brandis lors du concert que Madonna tenait jeudi soir au Palais des Sports de Saint-Pétersbourg, en Russie. Une phrase lourde de sens pour Madonna et son public, en proie à des menaces suite à la prestation de la chanteuse à Moscou mardi dernier. En effet, l'artiste était apparue cagoulée, le nom du groupe des chanteuses punk Pussy Riot imprimé dans le dos. L'artiste faisait ainsi référence à l'affaire opposant la justice russe aux chanteuses punk Pussy Riot (militant notamment pour les droits LGBT) qui s'étaient fait remarquer au mois de février dans une cathédrale de la capitale en interprétant une "prière punk" anti-Poutine. Un acte susceptible d'être condamné à trois ans d'enfermement dans des camps ! Car la législation en vigueur en Russie, et notamment à Saint-Pétersbourg, n'est pas la même qu'en France en ce qui concerne la liberté d'expression. Il en est de même pour les droits de homosexuels pour lesquels Madonna a pris la parole hier soir. Depuis le printemps, la loi condamne « toute personne qui débat, dit, écrit, ou lit quelque chose sur un "thème gay" ». Les contrevenants s'exposent à « une amende de 12 000€ ».


"Montrez votre amour et votre estime pour la communauté gay !"


Suite à son concert dans la capitale, la Madone a du faire face aux insultes les plus crues à son encontre : « Avec l'âge, toute ancienne p... veut donner des leçons de morale à tout le monde, en particulier au cours de ses tournées à l'étranger » a écrit le vice-Premier ministre russe Dimitri Rogozine sur Twitter selon l'AFP. « Enlève ta croix ou alors mets une petite culotte » réplique l'ancien ambassadeur de Russie à l'Otan, toujours selon l'AFP.

Vitali Milonov, député local étant à l'origine de cette loi brimant l'homosexualité, a même menacé Madonna de poursuites si elle apportait son soutien aux homosexuels pendant son concert à Saint-Pétersbourg. « Des initiatives seront prises pour l'ouverture d'une enquête administrative et elle s'exposera à une amende pour violation de la loi » a déclaré la porte-parole du député à l'AFP, ajoutant : « Vitali Milonov maintient sa position selon laquelle il ne faut pas qu'on vienne nous imposer en Russie des valeurs occidentales dont Madonna fait la promotion ».

Attendue au tournant, la chanteuse a campé sur ses positions hier soir en ne modifiant pas son discours et invitant le public à porter un bracelet rose distribué un peu plus tôt dans la journée en signe de contestation. « La communauté gay, les homosexuels, ont les mêmes droits […] de vivre avec dignité, avec respect et amour » a scandé Madonna lors de son concert. « Montrez votre amour et votre estime pour la communauté gay ! » a-t-elle également prononcé comme un message d'encouragement.

Regardez la vidéo postée par Madonna sur Twitter suite à son concert en Russie :



La Madone n'a donc pas cédé aux pressions et à la menace, inscrivant son show dans un débat politique et idéologique. Reste à savoir si l'artiste sera poursuivie en justice pour avoir enfreint la législation russe. Son concert au Palais des Sports de Saint-Pétersbourg pourrait faire l'objet d'une plainte, un peu comme celui donné au Stade de France le 14 juillet. Pour mémoire, la chanteuse avait associé dans une vidéo d'interlude diffusée sur écrans géants le visage de la leader frontiste Marine Le Pen à la croix gammée nazie. Le parti avait dans la foulé décidé d'intenter une action en justice contre la chanteuse pour « injures ».

Cependant, selon plusieurs associations militant pour les droits LGBT en Russie, la Madone ne va pas assez loin et elles espèrent un soutien plus important encore de sa part. « Il n'est pas suffisant de dire quelques mots en faveur des homosexuels entre deux chansons pendant un concert. Si on se présente comme un défenseur des droits de l'homme, il faut faire quelque chose de plus sérieux » a expliqué un leader de Gay Russia à l'AFP.

Quoi qu'on en dise, si la chanteuse a régulièrement défrayé la chronique durant ces dernières semaines au cours de ses différents concerts en dévoilant ses seins ou ses fesses, on ne pourra pas lui reprocher cette fois-ci cette nouvelle provocation militante, comme un lointain souvenir de ses premiers combats dans les clips "Papa Don't Preach" et "Like a Prayer".

Madonna sera en concert au stade Charles-Ehrmann de Nice le 21 août.
Jonathan HAMARD
Retrouvez l'actualité de Madonna sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "MDNA" de Madonna sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Madonna :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP