Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Madonna > Madonna se confie dans "Têtu" : "On ne m'a jamais interdit d'être visionnaire"
C'est dit !
dimanche 02 juin 2019 11:41

Madonna se confie dans "Têtu" : "On ne m'a jamais interdit d'être visionnaire"

Qu'on se le dise : le nouvel album de Madonna sera politique. Dans les colonnes de "Têtu", la star américaine lève le voile sur la nature de "Madame X" et explique pourquoi elle a fait de la défense des minorités son cheval de bataille.
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Madonna fait la couverture du nouveau numéro du magazine LGBT français Têtu. Dans ce long entretien, riche en révélations, la reine de la pop revient sur ses liens étroits avec la France, elle qui a de nouveau fait confiance au producteur Mirwais pour son nouvel album "Madame X", en bacs le 14 juin. « Tout ce que Mirwais et moi faisons ensemble finit toujours par devenir politique » affirme la star, pour qui ce 14ème opus est « de bien des manières dans la continuité d'American Life ». Comprendre là que derrière les airs enjoués de "Medellin" se cachent d'autres titres aux textes plus engagés, à l'instar de la ballade "I Rise". Le titre "Killers who are Partying" est par exemple décrit comme « un acte et une déclaration de solidarité » par Madonna. « Je ne vois pas le monde à travers les catégories et les étiquettes. Mais la société adore catégoriser, cataloguer et séparer les gens : les pauvres, les gays, les Africains... Parce que ça nous donne un sentiment de sécurité. Ce que je dis dans cette chanson, c'est que je serai chacune des cases dans lesquelles on tente de nous enfermer. Je me mettrai en première ligne. Je prendrai les coups, le feu. Parce que je suis une citoyenne du monde et que mon âme est connectée à celles de tous les êtres humains. Aussi suis-je responsable pour tous » explique la chanteuse.

"Je souhaite inspirer les gens à agir"


Cette volonté de défendre les opprimés est née du regard inquiet de Madonna sur l'état du monde. Ces dernières années, l'artiste de 61 ans n'a jamais caché son aversion avec Donald Trump ; elle était en première ligne lors de la Marche des femmes en janvier 2017. « J'ai peur. Je suis effrayée par tellement de choses qui se passent dans le monde. Comme vous, j'en suis sûr. Mais je suis aussi optimiste. J'ai l'impression que le future n'a jamais été aussi ouvert. J'espère avoir réussi à dompter ma rage et ma colère pour créer une musique pleine de joie. Et je souhaite, à travers ces nouvelles chansons, inspirer les gens à agir. Car c'est ce que nous devons faire de notre colère. On ne changera pas le monde avec de la fureur » prône-t-elle dans les colonnes de Têtu. Pour l'interprète de "Crave", la musique doit être « provocante, conflictuelle, émotionnelle, passionnée » : « Personne ne m'a jamais interdit quoi que ce soit. Les gens me critiquent, certes, mais on ne m'a jamais interdit d'être visionnaire ».

Le travail qu'elle a réalisé sur "Madame X" est la somme de toutes les convictions que la chanteuse, récemment honorée d'un prix honorifique aux GLAAD Awards, a portées et défendues au cours de sa carrière. « Provoquer pour détruire, ça n'est pas mon intention (...) Je continue simplement à faire ce que j'ai toujours fait, c'est à lutter pour les droits des femmes et ceux des êtres humains en général. Je ne fais que me battre pour l'égalité » analyse-t-elle. Et si elle a perpétuellement bousculé les codes, Madonna ne veut pas se qualifier comme une icône : « Je trouve ça bizarre de dire qu'on est une icône. J'ai la chance d'avoir une voix et de pouvoir m'en servir pour me battre en faveur des droits de ceux qui sont les moins entendus ».

"J'aime l'idée d'une musique-monde"


Pour elle, le fait de s'imprégner de la culture latine pour donner naissance à ses nouveaux titres comme "Future" porte un message. « J'aime l'idée d'une musique-monde. Je déteste les compartiments. On ne veut pas le faire avec les gens, pourquoi devrait-on le faire avec la musique ? J'aime ouvrir la radio à New-York et entendre les chanter en espagnol, prendre ma voiture à Lisbonne et entendre du reggaeton ou du dancehall. C'est génial. Se défaire de l'anglais est un challenge, mais il ne vous aurai pas échappé que j'aime les challenges » conclut-elle, malice au fond des yeux...
Yohann RUELLE
Retrouvez l'actualité de Madonna sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Rebel Heart" de Madonna sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Madonna :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP