Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Actualité de Madonna > Madonna fête ses 60 ans : 5 clips qui ont marqué l'histoire de la musique
Dossier spécial
jeudi 16 août 2018 15:13

Madonna fête ses 60 ans : 5 clips qui ont marqué l'histoire de la musique

"Vogue", "Like a Virgin"... Autant de tubes iconiques qui ont marqué la carrière de Madonna. Alors que la Material Girl fête aujourd'hui ses 60 ans, Pure Charts décide de revenir sur cinq de ses clips qui ont révolutionné l'histoire de la musique et de la vidéo.
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
En ce 16 août, Madonna fête ses 60 ans ! Si les années passent, la Material Girl a toujours conservé son statut de reine de la pop dans les bons comme dans les pires moments. En plus de 35 ans de carrière, la star n'en finit plus de marquer l'Histoire de la musique : 350 millions de disques, des tournées mondiales saluées, des tubes par dizaines et d'innombrables provocations. Mais Madonna, c'est aussi une imagerie unique qui s'est véritablement forgée par ses clips. A l'heure de l'explosion de MTV, la chanteuse a dû s'imposer sur le marché avec des visuels forts et marquants, souvent copiés mais jamais égalés. Petit tour d'horizon.

"Like a Virgin" (1984)




1984 : tandis que Michael Jackson et Prince se disputent la place de roi de la pop, leur équivalent féminin s'apprête à tout déblayer sur son passage. Son nom ? Madonna, 26 ans, qui chante qu'elle se sent « comme une vierge, touchée pour la première fois ». Le scandale est aussi énorme que le succès est présent. En l'espace de quelques mois, elle s'affirme comme LA popstar phare de la décennie, concrétisant le succès qu'elle a déjà eu un an plus tôt avec "Holiday". Pour donner une image virginale au morceau, la chanteuse s'envole direction la ville des amoureux, Venise. Juchée sur une gondole, la Madone chante devant les regards médusés des passants. En parallèle, Madonna se vêt d'une robe de mariée immaculée dans une somptueuse demeure tandis qu'un mystérieux lion déambule place Saint-Marc. « Mary [Lambert, réalisatrice du clip, ndlr] voulait que je sois moderne, la jeune fille rompue aux usages du monde que je suis. Mais nous sommes revenues en arrière et j'ai joué la vierge actuelle » commente-t-elle. Résultat ? Le clip tourne en boucle sur MTV tout en passant à la postérité, et l'album du même nom se vend à 24 millions d'exemplaires à travers le monde.

"Like a Prayer" (1989)




En 1989, Madonna est donc la plus grosse star internationale. En huit ans de carrière, elle comptabilise déjà 60 millions de disques écoulés. Sachant que les années 80 se terminent, la chanteuse tient à marquer les esprits encore plus tout en espérant persévérer dans la décennie suivante. Elle mise donc sur "Like a Prayer", album plus « mature » que les précédents, et son morceau-titre qui s'affirme comme l'un des plus gros tubes de Madonna. Et pour cause : chants gospels, Prince à la guitare (oui, oui !) et un nouveau scandale à la clé. Dans le clip de la chanson réalisé par Mary Lambert, Madonna fait encore une fois flirter sexe et religion en dansant devant des croix enflammées et embrasse un saint noir. La réponse de l'Eglise est virulente (elle demande à ses fidèles de boycotter sa venue en Italie l'année suivante) mais, encore une fois le succès est au rendez-vous ! Le single s'écoule à 5 millions d'exemplaires à travers le monde et devient, ironie du sort, un spot publicitaire pour Pepsi. Mais, suite aux trop grandes pressions religieuses, l'entreprise de soda décide de supprimer la pub de ses antennes. Qu'importe pour Madonna car son succès est toujours présent.

"Vogue" (1990)




"Seven", "Fight Club", "Gone Girl"... Vous avez adoré ces films de David Fincher ? Sachez que le talentueux réalisateur a commencé sa carrière au format clip et a notamment signé celui de "Vogue", vite devenu le clip emblématique de la carrière de la star. Esthétique 30's, noir et blanc léché, chorégraphie millimétrée qui sonne l'avènement du voguing et costumes somptueux : il n'en fallait pas plus pour marquer une nouvelle fois les esprits et asseoir le règne mondial de Madonna. Rendant hommage à l'âge d'or du cinéma hollywoodien, la chanteuse brille dans un décor art-déco surmonté de quelques tableaux d'une de ses peintres préférées, Tamara de Lempicka. Sa postérité est telle qu'encore aujourd'hui, "Vogue" est considéré comme le plus grand travail visuel de Madonna : même Rolling Stone le classe 28e meilleur clip de tous les temps. Niveau ventes, la star n'a pas à rougir car il s'agit du troisième plus gros succès de sa carrière avec 8,5 millions de copies écoulées. Et autant de « Strike the pose » autour du monde.

"Frozen" (1998)




Comme de nombreuses stars de la décennie précédente, les années 90 sont plus difficiles pour Madonna. Si elle continue à vendre des millions de disques, ses propositions musicales sont moins appréciées du public et ses provocations commencent à lasser. L'heure est à la réinvention : s'inspirant de Massive Attack ou Björk, Madonna renaît en 1998 avec "Ray of Light", salué comme son album le plus abouti. De ce disque, cinq singles sont tirés dont le premier, "Frozen", a marqué les esprits. Et pour cause : pour signer son retour, Madonna se transforme en diva mystique du désert des Mojaves au sein d'un clip réalisé par Chris Cunningham. Teinté de sonorités électro, ce nouveau single sonne comme un véritable renouveau pour la chanteuse. Cheveux noirs corbeaux et longue robe sublime, l'artiste multiplie les poses mystiques, les mains recouvertes de peinture au henné. Si pour certains, cette vidéo symbolise le début de la Madonna kabbalistique (elle a rejoint ce "mouvement spirituel" quelques mois auparavant), elle aura néanmoins sonné comme une seconde jeunesse pour une Madone s'attirant un nouveau public.

"Hung Up" (2005)




Toujours précurseur, la Material Girl sent avant tout le monde le revival disco. Bien lui a pris, "Confessions on a Dancefloor" est un carton mondial et, de l'avis des fans, sa dernière excellente oeuvre. En guise de premier single, Madonna sample Abba pour ce qui deviendra le plus gros tube de sa carrière. Madonna bat aussi un record pour avoir atteint la première place dans le plus grand nombre de pays. Initialement réalisé par David Lachapelle, le clip finit entre les mains de Johan Renck (qui a déjà travaillé sur "Nothing Really Matters") suite à un différend artistique entre le photographe et la chanteuse. Pour persévérer l'hommage disco, Madonna rend hommage à John Travolta et à son film phare "La fièvre du samedi soir". Vêtue d'un justaucorps rose devenu mythique, Madonna se montre plus athlétique que jamais - à 47 ans - afin de faire taire les mauvaises langues et se déhanche sur la piste de danse. De plus, la chanteuse a fait appel à une dizaine de danseurs talentueux, remettant au goût du jour la discipline acrobatique du parkour. Un résultat aussi rétro que moderne qui aura véritablement marqué l'année 2005, et le reste de sa carrière depuis.
Théau Berthelot
Retrouvez l'actualité de Madonna sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Rebel Heart" de Madonna sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Madonna :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP