Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Charts français > Actualité de Lorenzo > Mylène Farmer n'est plus numéro un des ventes : cet artiste l'a dépassée (et il a détourné les règles)
Charts français
vendredi 09 décembre 2022 16 :45

Mylène Farmer n'est plus numéro un des ventes : cet artiste l'a dépassée (et il a détourné les règles)

Surprise : Mylène Farmer n'est plus numéro un des ventes cette semaine avec son album "L'emprise" ! C'est un célèbre rappeur qui met fin à sa carrière qui la détrône, et il a tout donné pour décrocher la première place, quitte à contourner les règles de l'industrie musicale. On vous explique !
Crédits photo : Marcel Hartmann
La semaine dernière, Mylène Farmer est entrée numéro un des ventes avec son nouvel album "L'emprise", réalisant ainsi un très gros démarrage avec 72.556 exemplaires vendus. Il s'agit du quatrième meilleur démarrage de l'année, et même du meilleur score en ventes pures pour un artiste (70.732), en excluant le collectif des Enfoirés ! Après un tel chiffre en sept jours, les fans espéraient donc que l'icône de la chanson française soit à nouveau sommet pour sa deuxième semaine d'exploitation. Mais ce n'est pas le cas. En effet, comme l'annonce le SNEP, c'est le rappeur Lorenzo qui s'empare de la première place du Top Albums avec son ultime disque "Légende vivante". Mylène Farmer résiste tant bien que mal en se positionnant deuxième avec 21.607 copies écoulées, comme le révèle Purecharts.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Ils ont pas compté mes streams"


C'est donc Lorenzo qui débarque directement numéro un avec 34.850 équivalents ventes, dont 28.286 en physique, 102 en téléchargement, et 6.462 liés au streaming. Un très beau démarrage pour "Légende vivante", composé de 16 pistes et qui a été commercialisé via 100 versions CD différentes (un record mondial) avec des pochettes alternatives toutes aussi délirantes les unes que les autres : GTA, fumable, carte d'identité, dessin, kebab, photoshop, Disney, RSA (à 1,99 euro)... 10.000 ventes avaient été comptabilisées en deux heures, et les 100 éditions sont épuisées depuis ! Mais ce n'est pas que pour ses éditions physiques que Lorenzo a défrayé la chronique. En effet, pour s'assurer un volume de ventes colossal, le rappeur rennais a eu l'idée de découper chacun de ses titres en plusieurs extraits de plus de 30 secondes sur les plateformes de streaming. Son album comptait alors 68 titres au lieu de 16, s'assurant alors de gonfler ses écoutes (et donc ses ventes et revenus) générées sur Spotify, Deezer ou Apple Music.



« Les plateformes de streaming musicales comptabilisent un morceau à partir de 31 secondes d'écoute. J'ai donc pris soin de découper tous mes sons en plusieurs parties. À la base, mon album devait faire 16 titres, et il en fait 68. J'avais le droit de faire tout ça, j'ai juste joué avec leurs règles » expliquait-il avec malice, fier d'avoir trouver « une faille dans (le) système ». Mais ça n'a évidemment pas plu ! Ainsi, son album de 68 titres a été supprimé des plateformes pour revenir à l'édition standard de 16 chansons. En guise de sanction, les écoutes réalisées le jour de la sortie de l'album "Légende vivante" n'ont pas été comptabilisées, comme s'en désole Lorenzo sur Twitter. « Ils ont pas compté mes streams du premier jour avec les son decoupés les batards. Imaginez s'ils les avaient comptés mdr » écrit-il pour réagir aux chiffres de ventes de son album publiés aujourd'hui. Une "Légende vivante" !
Julien GONCALVES

Charts in France

Copyright © 2002-2023 Webedia - Tous droits réservés