Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Lenny Kravitz > "Raise Vibration" : Lenny Kravitz séduit sur un album dense et diversifié (Critique)
Chronique d'album
samedi 15 septembre 2018 16:04

"Raise Vibration" : Lenny Kravitz séduit sur un album dense et diversifié (Critique)

Quatre ans après le tubesque "Strut", Lenny Kravitz revient aux origines avec un "Raise Vibration", aussi porté sur l'actualité qu'une regard vers le passé. Complet et diversifié, l'album est traversé de belles fulgurances comme de certains titres plus décevants. Notre critique !
Crédits photo : Pochette de l'album
La question se pose pour chaque artiste : comment rester toujours aussi pertinent après près de 30 ans de carrière et dix albums, sans craindre la répétition ou un manque d'inspiration ? Cette interrogation a préoccupé Lenny Kravitz qui a souffert du syndrome de la page blanche avant de retrouver subitement l'inspiration pour écrire les douze chansons qui composent "Raise Vibration", son nouvel album sorti vendredi. Il y a quatre ans, "Strut" lui a permis de connaître son plus gros succès commercial depuis des années (près de 90.000 ventes) grâce au tube "The Chamber". Mais loin de vouloir en proposer une simple suite, le rockeur est donc parti vers d'autres horizons mais toujours empreint d'un talent inimitable.

Et ce qui marque dès la première écoute de "Raise Vibration" est le côté très engagé du disque, déjà préfiguré sur les premiers singles. La belle entrée en matière sur le puissant et efficace "We Can Get It All Together" donne le ton percutant de l'album. Avec son refrain humaniste, célébrant le "vivre-ensemble", et de grosses guitares, Lenny Kravitz devrait convaincre des fidèles en live. C'est aussi le cas du concerné "Who Really Are the Monsters?" où le rockeur interpelle ses auditeurs : « It's all about the money, It's all about the fame / It's all about control, It's all about the game (...) The war won't stop as long as we keep dropping bombs ». Des textes sombres mais toujours baignés de sonorités 70's et solaires.

Regardez le clip de "Low" :


Hommages en cascade


Avec ce son rétro, le rockeur revient à ses origines et offre une véritable séance d'hommages à ses pairs comme Prince, Sly and the Family Stone ou Michael Jackson. Ce dernier apparaît même en guest sur "Low", single et seul véritable tube de l'album. Son côté entêtant et funky souhait en font logiquement l'un des titres plus réussis du disque. Quant au Kid de Minneapolis, on semble le retrouver sur... "Johnny Cash" avec ses riffs de guitare distordus, caractéristiques du chanteur de "Purple Rain". Pourtant, le célèbre chanteur de country qu'il évoque ici permet à Lenny de trouver un refuge et de rendre hommage à sa mère : « Just hold me like Johnny Cash / When I lost my mother / Whisper in my ear / Just like June Carter / And though I fight these tears that I hide ».

Ecoutez "The Majesty of Love" :


Ce "Johnny Cash" ouvre la deuxième partie, moins réussie du disque, plus portée sur les ballades ou des respirations, un peu sages. Il en est de même pour "Here to Love" au refrain assez simpliste (« We're not here to judge / We are here to love / There's no room to hate ») ainsi que la ballade solaire "5 More Days ‘Til Summer", qui dénote totalement du reste du disque. De ce milieu d'album, on retiendra juste le premier single "It's Enough" qui, malgré sa qualité, aurait gagné à être coupé de moitié puisqu'il dure tout de même huit minutes.

Mais Lenny reprend du poil de la bête sur le génial "The Majesty of Love" qui délaisse très vite une structure musicale "classique" pour se laisser aller à un long jam marqué par un long solo de saxophone. L'effet est toujours réussi. A l'instar de ce titre, la fin de l'album "Raise Vibration" est l'occasion pour le chanteur de prouver son grand talent de musicien, jouant presque de tous les instruments avec notamment un solo de guitare ravageur sur "Gold Dust". Des sommets qui restent en tête et c'est bien le but de Lenny, comme il le murmure sur le titre final: "I'll Always Be Inside Your Soul". Comme une invitation tentante, cette phrase nous rappelle à quel point les tubes de Kravitz sont de véritables pépites qui nous restent en tête. Le temps nous dira si certaines de ce "Raise Vibration" rejoindront les prochains "Greatest Hits".

Funk, ballade, soul, rock... Lenny Kravitz multiplie son jeu sur ce "Raise Vibration" aussi nostalgique que moderne. Malgré un milieu de disque assez poussif, le rockeur continue de nous séduire avec de nombreux titres percutants : "Low", "The Majesty of Love"... Non, il n'a pas perdu son inspiration, même s'il nous a offert plus mémorable par le passé.
Théau Berthelot
Toute l'actualité de Lenny Kravitz sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez la discographie de Lenny Kravitz.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Lenny Kravitz - Everything
Lenny Kravitz
Clip Lenny Kravitz - Destiny
Lenny Kravitz
Clip Lenny Kravitz - Take Time
Lenny Kravitz
Clip Lenny Kravitz - A Million Miles Away
Lenny Kravitz
Clip Lenny Kravitz - Just Be A Woman
Lenny Kravitz

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP