Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Katy Perry > "Smile" : Katy Perry se grime en clown triste sur un album poussif (CRITIQUE)
Chronique d'album
jeudi 27 août 2020 13:15

"Smile" : Katy Perry se grime en clown triste sur un album poussif (CRITIQUE)

Maman depuis peu, Katy Perry sera de retour avec un autre bébé demain : "Smile", un nouvel album cathartique dans lequel la chanteuse chasse ses idées noires mais peine à retrouver la vivacité qui a fait sa renommée. Critique !
Crédits photo : Pochette de l'album
Elle porte un gros nez rouge mais a perdu son air malicieux. Bien qu'à l'origine du tube planétaire "Chained To The Rhythm", l'album "Witness" de Katy Perry (2017) a été un échec commercial. Ce désamour a laissé des traces dans l'esprit de la popstar américaine qui, en proie à une véritable crise existentielle après une décennie couronnée de succès, a sombré dans une spirale négative. « J'ai écrit une partie de mes nouvelles chansons alors que j'étais en dépression clinique et que j'essayais de retrouver la lumière au bout du tunnel » confesse-t-elle à propos de "Smile", cinquième opus au concept inspiré du clown triste que le monde entier découvrira ce soir à minuit.

Le fil rouge du disque est donc celui d'une descente aux enfers et d'une reconstruction progressive grâce à l'amour - de la musique et de ses proches. Et comme le veut la grande tradition de la pop, la chanteuse exorcise sa peine sur le dancefloor. « I'll cry about it later / Tonight I'm havin' fun » lance-t-elle en ouverture de "Cry About It Later", comme un credo qu'elle récite devant le miroir pour trouver la force de se relever. Produit par Oscar Holter ("Blinding Lights" de The Weeknd), le morceau baigne dans des sonorités 80's très en vogue, matinées d'un soupçon rock qui électrise l'air ambiant. Ce single potentiel, situé à la suite de l'excellent "Never Really Over" - injustement passé inaperçu l'an dernier - place le projet sur les bons rails. Très vite pourtant, on tourne en rond.

Sourire d'enfer, ma vie devient compliquée


Si les précédents albums de Katy Perry ont parfois comporté leur lot de titres dispensables, ils ont toujours eu le mérite de présenter suffisamment de chansons fortes et inspirées pour contrebalancer. Où sont les tubes dans "Smile" ? Fluide à l'écoute mais sans éclat, l'album souffre inévitablement de la comparaison avec "Teenage Dream", grosse machinerie d'une inventivité folle dont on fête cette semaine le 10ème anniversaire. "Teary Eyes", "Smile", "Champagne Problems"... Comme robotisée, Katy Perry enchaîne les morceaux sans état d'âme distillant la même énergie et le même message, sans parvenir à convaincre sur la forme. La faute à des productions somme toute génériques, à l'exception notable de "Not The End Of The World", dont l'intensité futuriste semble plutôt appartenir au même moule que "Witness". Si Katy Perry a fait de son univers délirant sa marque de fabrique, les visuels chatoyants sur le cirque que la star n'a cessés de présenter dans ses clips ou les réseaux sociaux ne suffisent plus à passionner, surtout dans une année où Dua Lipa a proposé un sans-faute à tous les niveaux avec "Future Nostalgia" et où "Chromatica" de Lady Gaga, sur une approche de résurrection similaire, s'est montré hautement plus créatif.

Regardez le clip "Smile" de Katy Perry :



Une belle leçon de courage


La jeune maman de Daisy Dove Bloom s'en tire en revanche beaucoup mieux sur les ballades. Grower en puissance, "Daisies" s'avérait un solide choix de single : pleine d'espoir malgré les embûches, Katy Perry y révèle toute la palette émotionnelle de sa voix, ici vibrante. Dans son sillage direct, "Resilient" est l'hymne de la renaissance et sa mélodie assez discrète, qui fait la part belle aux cordes, souligne le caractère de battante de la chanteuse. On ne pourra d'ailleurs pas lui enlever : la popstar n'a pas démérité pour promouvoir et défendre son projet à coups de performances innovantes, malgré les conditions particulières et sa grossesse ! Seule proposition acoustique de la collection ? "What Makes A Woman", célébration des femmes et gros doigt d'honneur aux critiques sexistes dont elle a fait l'objet en arborant notamment des cheveux courts sur la précédente ère. Le titre, qui renoue avec la guitare dont elle ne se séparait jamais à ses débuts, aurait mérité d'être allongé pour excéder les deux minutes, d'autant qu'il conclut le disque sur un goût d'inachevé : on veut encore car on sait de quoi Katy Perry est capable.

En voulant oublier ses tourments sur "Smile", Katy Perry donne l'impression de s'être forcée à proposer un monde cartoonesque qui, de facto, sonne factice. Le terrain est familier, trop familier, et ne suffit pas à offrir cette fraîcheur qui avait propulsé la chanteuse au sommet. Reste une rage de vaincre qui force l'admiration et de très jolies ballades.
Yohann RUELLE
Toute l'actualité de Katy Perry sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Witness" de Katy Perry sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Katy Perry :
Clip Katy Perry - E. T.
Katy Perry
Clip Katy Perry - Dressin' Up
Katy Perry
Clip Katy Perry - Who Am I Living For?
Katy Perry
Clip Katy Perry - Pearl
Katy Perry
Clip Katy Perry - Not Like The Movies
Katy Perry

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés