Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Katy Perry > "Witness" : Katy Perry prend le pouvoir sur un album inégal mais audacieux (CRITIQUE)
Chronique d'album
vendredi 09 juin 2017 12:10

"Witness" : Katy Perry prend le pouvoir sur un album inégal mais audacieux (CRITIQUE)

Jour J pour Katy Perry ! Quatre ans après "Prism", la popstar américaine fait son grand retour avec "Witness". Un quatrième album qui marque une évolution pour la chanteuse, mais le projet tient-il toutes ses promesses ? Verdict !
Crédits photo : Pochette de l'album
« I think we're running on a loop ». Le refrain de "Deja Vu" nous gratifie de cette phrase symbolisant la routine d'un couple mais qui pourrait finalement s'appliquer à la carrière de Katy Perry. Depuis son explosion sur la scène internationale avec "I Kissed A Girl" en 2008, la chanteuse américaine a tiré sur la corde de la pop bubblegum jusqu'à frôler la caricature. Copié-collé sur la recette gagnante de "Teenage Dream" (2010), l'album "Prism" (2013) était parvenu à briller dans les classements au forceps grâce aux méga-tubes "Roar" et "Dark Horse". Mais après avoir accompli le rêve de tout artiste en assurant le show du Super Bowl, Katy Perry le savait : pour durer, il allait falloir se renouveler.

Un plat épicé mais tiède


Avec cette idée en tête, la chanteuse de 32 ans est allée dénicher pour "Witness" une poignée de producteurs talentueux très éloignés de sa zone de confort, à l'instar de Jack Garratt, Hot Chip ou Hayden James. D'un autre côté, pour remplir le contrat, il fallait évidemment s'assurer d'inonder les radios pour faire danser la planète. La crème des hitmakers suédois (Max Martin, Shellback et Ali Payami) lui a donc taillé sur mesure des tubes prêts à l'emploi. En résulte un curieux assemblage qui multiplie les paradoxes et déjoue parfois nos attentes. On attendait par exemple beaucoup de la collaboration entre la popstar et le groupe Purity Ring, d'ordinaire si doué pour naviguer entre les ombres et les lumières. Raté : arrosé d'auto-tune, ''Mind Maze'' passe à côté de la cible et le générique ''Bigger Than Me'' semble plutôt destiné à Inna. C'est d'ailleurs ce qu'on reproche à toute la deuxième moitié du disque. Hormis "Chained To The Rhythm" , le guilty pleasure "Bon Appétit" et ''Pendulum'' (pépite étincelante signée Jeff Bhasker), Katy Perry se noie dans des compositions sans saveur et presque fades qui auraient largement mérité de bénéficier d'un coup de ciseaux. Le ''Tsunami'' annoncé s'échoue sur la digue du quelconque.

Back to the future


Mais alors, où se trouve la métamorphose promise ? Le premier coup d'éclat de ''Witness'' réside dans la noirceur sensuelle du titre ''Hey Hey Hey''. Avec une farouche détermination, Katy Perry y clame sa soif de liberté, reprenant-là l'un des thématiques fétiches de Sia qui lui offre son deuxième texte après celui, acide et engagé, de "Chained To The Rhythm". « 'Cause I'm feminine and soft, but I'm still a boss ». You go, girl ! Parler d'émancipation réussit également à l'artiste sur "Power", autre bombe atomique aux doux reflets électro dont le génie est à mettre aux crédits de Jack Garratt. Malicieuse, Katy Perry prend aussi soin se surfer sur la vague nostalgique des années 90. A la dance de "Swish Swish", son duo avec Nicki Minaj supervisé par Duke Dumont, se conjugue celle de "Deja Vu". Que cette invitation langoureuse sent cruellement bon l'été ! Autre session rétro : "Roulette" et ses synthés en fusion conviant d'une même étreinte Pet Shop Boys, Eurythmics et Talk Talk. Avec cet opus, la popstar prend un virage électronique plus poussée et c'est dans cette envie d'amener son public sur le dancefloor qu'elle excelle. Car si les ballades "Miss You More" ou "Into Me You See" prouvent que Katy Perry maîtrise l'exercice de l'interprétation, elles peinent à passionner tant elles se révèlent consensuelles. Dommage !

Ça ressemble à une proposition disparate, qui oscille entre créativité débordante, prises de risque et remplissage.
A écouter : "CTTR", l'introductif "Witness", "Bon Appétit", les tubesques "Hey Hey Hey" et "Déjà Vu", "Power", "Swish Swish", "Pendulum".
A zapper : l'insipide "Miss You More", "Mind Maze", "Bigger Than Me", "Save as Draft", déjà entendu 50 fois.

.
Yohann RUELLE
Places disponibles dès 62.00 € !

Réserver >
KATY PERRY
à Paris 12 (75) - Palais Omnisports De Paris Bercy

le Mardi 29 Mai 2018 à 19:30


+ d'infos : concert Katy Perry Paris 12
Places disponibles dès 62.00 € !

Réserver >
KATY PERRY
à Paris 12 (75) - Palais Omnisports De Paris Bercy

le Mercredi 30 Mai 2018 à 19:30


+ d'infos : concert Katy Perry Paris 12
Toute l'actualité de Katy Perry sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Prism" de Katy Perry sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Katy Perry :
Clip Katy Perry - E.T.
Katy Perry
Clip Katy Perry - Dressin' Up
Katy Perry
Clip Katy Perry - Who Am I Living For?
Katy Perry
Clip Katy Perry - Pearl
Katy Perry
Clip Katy Perry - Not Like The Movies
Katy Perry

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP