Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de Juliette Gréco > Juliette Gréco : "Il faut savoir s'arrêter par politesse, par courtoisie"
Concerts
jeudi 23 avril 2015 11:59

Juliette Gréco : "Il faut savoir s'arrêter par politesse, par courtoisie"

Juliette Gréco donnera demain le coup d'envoi de son ultime tournée baptisée "Merci", en ouverture du Printemps de Bourges. Interrogée sur les raisons qui la pousse à mettre fin à sa carrière, la chanteuse répond qu'elle préfère partir la tête haute.
Crédits photo : ABACA
Fin janvier, Juliette Gréco annonçait que sa prochaine tournée serait la dernière. Interrogée par RTL, la chanteuse de 88 ans confirmait que cette ultime série de concerts démarrerait au mois d'avril, lors du très attendu Printemps de Bourges où se croiseront également Vianney, Izia, Selah Sue et Black M. Ce tour d'adieux mettra en lumière « tous ces gens que j'aime, mes débuts et mes trésors » avait-elle confié en citant Jacques Brel, Serge Gainsbourg et Léo Ferré. A la veille de son passage sur la scène du Cher, Juliette Gréco dévoile l'intégralité des dates de sa tournée. Plusieurs représentations auront lieu à l'étranger, à l'instar de Tel Aviv, Montréal et Milan. Mais la plupart sont programmées en France et occuperont l'artiste jusqu'à l'automne 2016. Le dernier concert de Juliette Gréco réjouira le public belge puisqu'il se déroulera à Bruxelles le 29 octobre 2016.

"Une femme, on ne lui ne pardonne pas de vieillir"


Pour Télérama, l'interprète de "Déshabillez-moi" se dit « triste » cette semaine. « Je ne comprends pas bien ce qui m'arrive. Ce métier est une folie : on entre en scène, les gens se taisent, ils ont acheté leur billet, ils applaudissent... Les bravos sont des vitamines extrêmement fortes » a-t-elle déclaré, précisant dans le même temps qu'« il faut savoir s'arrêter par politesse, par courtoisie, par raison » : « Partir, non pas sur la pointe des pieds, mais en possession de ses moyens ».

Comparée à Charles Aznavour, qui repart sur les routes et publiera un nouveau disque le mois prochain, Juliette Gréco estime que la société telle qu'elle est aujourd'hui ne permet pas aux femmes de rivaliser avec les hommes. « Une femme, on ne lui ne pardonne pas de vieillir. Depuis quelques années, dans mes tours de chant, la première chanson est sacrifiée. Les gens ne l'écoutent pas, ils m'observent : "Regarde, elle a vieilli, elle a grossi, elle a maigri..". Ah le physique ! C'est très curieux, un homme ne suscite pas le même genre de réaction » a-t-elle dit. Elle conclut en évoquant une vieille rancœur d'Édith Piaf, à qui la chanson "Je hais les dimanche" écrite par Charles Aznavour avait été proposée en premier lieu, avant qu'elle-même l'enregistre : « J'ai appris plus tard que Piaf l'avait refusée. La même année, à Deauville, je gagne le concours Piaf avec cette chanson. Elle a été folle de rage ! Elle m'en a voulu à mort ».
Jonathan HAMARD
Plus d'infos sur Juliette Gréco sur son site internet et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Juliette Gréco sur Pure Charts.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés