Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Décès > Actualité de Juliette Gréco > Juliette Gréco est morte à 93 ans
Décès
mercredi 23 septembre 2020 19:58

Juliette Gréco est morte à 93 ans

Juliette Gréco nous a quittés aujourd'hui. La chanteuse et comédienne avait 93 ans. Véritable icône de la chanson française, on lui doit les classiques "Jolie môme", "La javanaise" ou "Déshabillez-moi".
Crédits photo : Bestimage
La chanson française perd l'un de ses monuments. Juliette Greco est morte ce 23 septembre à Ramatuelle dans le Var, comme l'a annoncé sa famille à l'AFP. Elle avait 93 ans. La mythique chanteuse « s'est éteinte (...) entourée des siens dans sa tant aimée maison de Ramatuelle. Sa vie fut hors du commun » a indiqué sa famille à l'AFP. Véritable icône de la chanson française, celle que l'on surnommait la Muse de Saint-Germain-des-Prés était l'interprète d'auteurs comme Serge Gainsbourg, Jacques Prévert, Léo Ferré ou Boris Vian. Sa voix a traversé les chansons cultes "Jolie môme", "La javanaise" ou "Déshabillez-moi".

Une carrière légendaire


C'est en 1939 que la jeune Juliette Gréco, 12 ans, débute dans le monde du spectacle. Elle est petit rat à l'Opéra de Paris. Entrainée par sa mère dans la résistance, elle est capturée par les Allemands mais ne sera pas déportée à cause de son jeune âge, contrairement à sa mère et sa soeur aînée Charlotte. Libérée en 1942, elle se retrouve seule et sans ressources. A deux pas du quartier Saint-Germain-des-Prés, Juliette Gréco découvre la vie intellectuelle parisienne à travers les Jeunesses communistes. Elle prend des cours d'art dramatique et finit par décrocher quelques rôles au théâtre. Amie d'Anne-Marie Cazalis et de Boris Vian, elle se joint aux "existentialistes" et devient en quelques sortes la célèbre Muse de Saint-Germain-des-Prés. Associée à Jean-Paul Sartre et Boris Vian, elle se lance dans le chant et interprète "La Rue des Blancs-Manteaux".

Quand Juliette Greco chantait "Jolie môme" :



En 1949, l'artiste dispose déjà d'un riche répertoire et chante dans les cabarets notamment. Elle rencontre cette même année Miles Davis dont elle tombe amoureuse. Après avoir reçu le prix de la SACEM pour "Je hais les dimanches", elle part en tournée au Brésil et aux Etats-Unis en 1952 et se produit à l'Olympia de Paris, deux ans plus tard. A New York, Juliette Gréco reprend les plus grands auteurs français et connait un succès florissant auprès des Américains. Hollywood la courtise. Elle rencontre le producteur Darryl Zanuck sur le tournage du film "Le soleil se lève aussi d'Henry King" (1957) et devient sa compagne. Elle tourne dans quelques-unes de ses productions jusqu'en 1961.

Ecoutez "Déshabillez-moi" de Juliette Gréco :



En 1960, Juliette Gréco revient à la chanson qu'elle ne quittera plus. Elle découvre et fait découvrir de nouveaux talents de la scène française, notamment Jacques Brel, Serge Gainsbourg, Guy Béart ou encore Léo Ferré. C'est dans ces années-là qu'elle chante ses plus grands succès comme "Jolie môme" ou "Déshabillez-moi". Elle fait, au début des années 1970 de nombreuses tournées à l'étranger, notamment en Italie, en Allemagne, au Canada et au Japon. Les disques de Juliette Gréco se font plus rares à partir des années 80, à raison de deux ou trois par décennie. Son dernier disque, sorti en 2013, est un album de reprises de Jacques Brel tout simplement intitulé "Greco chante Brel". Elle reprenait également "La Javanaise" en 2016 pour la compilation "Ibrahim Maalouf : 10 ans de live".
La Rédaction
Souvenez-vous de Juliette Gréco en visitant son site officiel et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Juliette Gréco sur Pure Charts.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés